Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 04:30

Les vertus de la prière

Shaikh Muhammad Ibn Salih Al-'Uthaimin

 


 

La Prière : est le deuxième pilier des piliers de l'islam et le pilier le plus important de l’islam après la Shahada (le témoignage de foi).

 


La Prière : est un lien entre le serviteur et son Seigneur. Le prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - a dit : « en effet, quand l’un d'entre vous prie, il parle en privé avec son Seigneur. » [rapporté par Al-Bukhari]

Et Allah dit dans le hadith qudsi : « J'ai divisé la prière entre Moi et Mon serviteur en deux parties et Mon serviteur aura ce qu'il demande. »



Ainsi quand le serviteur dit : ' Al-Hamdulillahi Rabb-il-'Alamin ', Allah dit : ' mon serviteur m'a loué. '

 

Et quand il dit : 'Ar-Rahman-ir-Rahim', Allah dit : ' mon serviteur m'a glorifié. '

 

Et quand il dit : 'Maliki-yawm-id-Din', Allaah dit : ' mon serviteur m'a honoré. '

 

Et quand il dit : ' Iyyaka Na'bdu wa Iyyaka Nasta'in ', Allah dit : ' ceci est entre Moi et Mon serviteur et Mon serviteur aura ce qu'il demande. '

 

Et quand il dit : ' Ihdinas-Siraat-al-Mustaqim. Sirat-aladhina an'amta ' alaihim. Ghairil-Maghdoubi ' alaihim wa la Dallin ', Allah dit : ' ceci est pour Mon serviteur et pour Mon serviteur ce qu'il demande. ' "[Rapporté par Muslim]

 


La Prière : est un jardin de 'ibadat (les actes d'adoration), dans lequel chaque type splendide d'adoration est trouvé. Il y a le takbir, par lequel la prière est introduite, la position debout pendant laquelle la personne récite la parole d'Allah, l’inclinaison pendant laquelle il vante son Seigneur, le retour de l’inclinaison, qui est remplie des louanges à Allah, la prosternation pendant laquelle il glorifie Allah le Très-Haut et pendant laquelle il l'implore par l’invocation, l’assise dans laquelle il y a le tashahud, des invocations et la fermeture par le taslim.


 


La Prière : est le moyen d'appui et d'aide en période de détresse et de chagrin. Et elle empêche les actes mauvais et honteux. Allah dit : « cherchez l'aide dans la patience et la prière. » Et Il dit : « récitez ce qui vous a été révélé du Livre et établissez la prière. En vérité, la prière empêche les actes mauvais et honteux. »

 


La Prière : est la lumière des croyants dans leurs cœurs et en leur lieu de réunion (le jour du jugement). Le prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - a dit : « la prière est légère. » Et il – qu’Allah prie sur lui et le salue - a dit : « quiconque la préserve (la prière), elle sera une lumière, une preuve et un (moyen de ) salut pour lui le jour du jugement. » [Rapporté par Ahmad, Ibn Hiban et At-Tabarani]


 

La Prière : est la joie et le plaisir des âmes des croyants. Le – qu’Allah prie sur lui et le salue - a dit : « mon plaisir a été placé dans la prière. » [Rapporté par Ahmad et Nasa'i]


 

La Prière : efface les péchés et expie les mauvais actes. Le prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - a dit : « que pensez-vous s'il y avait une rivière devant la porte de l'un d'entre vous et où il se  baignerait cinq fois par jour, resterait-il une saleté sur lui ? » Ils (les compagnons) ont répondu : «  il ne resterait pas là de saleté sur lui. » Le prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - dit : « Il en est de même avec les cinq prières (quotidiennes), par elles Allah efface les péchés (mineurs)." » [Rapporté par Al-Bukhari et Muslim] Et le prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - a dit : « les cinq prières (quotidiennes) et du Jumu'ah (la prière) au Jumu'ah (la prière) sont une expiation pour ce qui (des péchés) arrive entre eux tant que l'on ne commet pas de grands péchés. » [Rapporté par Muslim]


 


 

La Prière en congrégation : Ibn 'Umar (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - a dit : « la Prière en congrégation est meilleure que la prière seul de vingt-sept degrés. » [Rapporté par Al-Bukhari et Muslim] Ibn Mas'ud (qu’Allah l’agrée) a dit : « Quiconque serait heureux de rencontrer Allah demain en étant musulman, qu’il préserve ces cinq prières du lieu où elles sont appelées (c'est-à-dire les mosquées), car en vérité, Allah a légiféré pour votre prophète les voies de la guidée. Et en effet ces (cinq prières à la mosquée) font partie des voies de la guidée. Et si vous deviez prier dans vos maisons comme cet homme qui s'abstient (de prier dans à la mosquée) et prie dans sa maison, alors vous auriez abandonné la Sunna de votre prophète. Et si vous deviez abandonner la Sunna de votre prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - vous vous égareriez. Il n'y a pas un homme qui fasse ses ablutions et les fasse bien, puis a l'intention d'aller à une de ces mosquées sans qu'Allah ne lui enregistre une bonne action pour chaque pas, l’élève d’un degré et efface un mauvais acte par cela. Vous nous avez certainement vu et personne ne s'abstenait de la prière (à la mosquée) sauf l'hypocrite dont l'hypocrisie était bien connue. Et en effet un homme était porté soutenu par deux hommes jusqu’à ce qu'il soit debout dans le rang (pour la prière). » [Rapporté par Muslim]


Écrit par Muhammad Ibn Salih Al-'Uthaimin

le  4/13/1406

Article tiré du site al-manhaj.com

 Source : Sifat Salat-an-Nabi

Partager cet article
Repost0
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 05:30

Les Prières Surérogatoires

MadeenahIl est recommandé a chaque musulman et chaque musulmane de prier :
4 rakat (2 fois 2 rakat) avant la prière du dhohor et 2 après
2 rakat apres le maghrib
2 rakat apres al isha
2 rakat avant le fajr
Le nombre total de ces rakat fait 12 et ces prières s'appellent "Ar rawaatib" : les prières continuelles, car le prophète sallalahou alayhi wa salam ne les délaissaient jamais sauf lorsqu'il était en voyage.
Par contre, lorsqu'il était en voyage, il délaissaient celles-ci sauf les 2 rakat avant le fajr, et la prière du Witr, il ne les délaissait ni en voyage, ni lorqu'il était chez lui.Et nous avons certes dans la personne du prophète sallalahou alayhi wa salam le meilleur exemple, selon la parole d'Allah
"En effet vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle(à suivre) "
sourate les coalisés verset21

et la parole du Prophète sallahou alayhi wa salam
"Priez comme vous m'avez vu prier"
rapporté par Al boukhary


Il est préférable de prier ces prières rawaatib ainsi que le witr à la maison, mais si on les prie à la mosquée, il n'y a pas mal, selon la parole du Prophete sallahou alayhi wa salam
"la meilleure prière est celle priée à la maison, sauf la prière obligatoire"(qui doit se faire à la mosquée)
rapporté par Al Bukhari et Muslim

Le fait de se tenir à ces prières surérogatoires est une des causes qui permet d'entrer au paradis, comme le dit Umm Habiba, dans un hadith apporté dans le sahih Mouslim : "j'ai entendu dire le prophète sallalahou alayhi wa salam dire :
"Tout musulman qui prie volontairement chaque jour 12 rakat surérogatoires, en dehors des prières obligatoires, Allah lui construit une maison au paradis"
Et l'imam At Tirmidhi donne a ce hadith l'explication suivante : Le fait de se tenir à ces prières surérogatoires est une des causes qui permet d'entrer au paradis.
Par ailleurs il est bien aussi de prier 4 rakat (2 fois 2 rakat) avant la prière de l'asr et 2 avant le maghrib et 2 avant l'isha selon la parole du prophete sallalahou alayhi wa salam
"Allah a accordé Sa miséricorde à une personne qui a prié 4 rakat avant la prière de l'asr"
rapporté par Al boukhari et muslim

et la parole du Prophete sallahou alayhi wa salam
"Il y a une prière entre chaque appel...Il y a une prière entre chaque appel...Il y a une prière entre chaque appel... puis à la 3 em fois il a rajjouté : pour celui qui veut.
Rapporté par al boukhari. 

et c'est Allah qui facilite toute chose...Voila ce qu'a dicté le pauvre serviteur qui a besoin de la miséricorde de Son Seigneur, Abdul-Aziz ibn Abdullah ibn Baz qu'Allah lui fasse miséricorde ainsi qu'à ses parents et a tous les musulmans.
Et que la prière et le salut soient sur Notre prophète, sa famille, tous ses compagnons et tous ceux qui le suivent de la meilleure manière jusqu'au jour de la resurrection.

source: l'office de propagation islamique de Rabwah
Partager cet article
Repost0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 09:32


                                                                    as sâlamou âlayekoum wa râhematu Allah

Mérite des Rawatib (prières liées aux prières obligatoires) :



 

- قال صلى الله عليه وسلم : ( ما من عبد مسلم يصلي لله تعالى في كل يوم ثنتي عشرة ركعة تطوعاً غير الفريضة إلا بنى الله له بيتاً في الجنة ). رواه مسلم .



Le Prophète saw a dit :
« Il n’y a pas un musulman qui prie pour Allah, chaque jour, douze unités de prières surérogatoires, en dehors des prières obligatoires, sans qu’Allah ne lui construise une maison au paradis. »
(Rapporté par Mouslim)


* سنة الفجر :



- قال صلى الله عليه وسلم : ( ركعتا الفجر خير من الدنيا وما فيها ). رواه مسلم .


barre-coeur-et-fleur.gif

Sounah du Fadjr :


Le Prophète saw a dit :
« Les deux unités de prière du Fadjr sont meilleures que ce bas monde et ce qu’il contient. »
(Rapporté par Mouslim)

- وتقول عائشة رضي الله عنها : ( لم يكن النبي صلى الله عليه وسلم على شيء من النوافل أشدُّ تعاهداً منه على ركعتي الفجر ). متفق عليه .


Et Aïcha radhiallahuanha a dit :
« Le Prophète saw n’était pas autant assidu pour une prière sounnah qu’il ne l’était pour les deux unités de prière du Fadjr. »

(Al-Boukhari et Mouslim)




* سنة الظهر والمغرب والعشاء :



 

- عن عائشة رضي الله عنها قالت : ( كان النبي صلى الله عليه وسلم يصلي في بيتي قبل الظهر أربعاً ثم يخرج فيصلي بالناس ثم يدخل فيصلي ركعتين ، وكان يصلي بالناس المغرب ثم يدخل فيصلي ركعتين ، ويصلي بالناس العشاء ويدخل بيتي ويصلي ركعتين ). رواه مسلم .
فمجموع الرواتب هي عشر ركعات أو اثنتا عشر ركعة
.


barre coeur et fleur

Sounnah de la prière du Dhouhour, du Maghreb et du ’Icha :


Aïcha radhiallahuanha a dit :
« Le Prophète saw priait chez moi avant la prière du dhouhour quatre unités de prière, puis il sortait et guidait les gens dans la prière, ensuite il rentrait et priait deux unités de prière. Il guidait les gens dans la prière du maghreb, puis rentrait et priait deux unités de prière. Et il guidait les gens dans la prière du ’Icha, ensuite rentrait et priait deux unités de prière. »
(Rapporté par Mouslim)

Ainsi, l’ensemble des Rawatib est de
dix ou douze unités de prière.


* سنة الجمعة :



- قال صلى الله عليه وسلم : ( إذا صلى أحدكم الجمعة فليصل بعدها أربعاً ). رواه مسلم .

- وعن ابن عمر رضي الله عنهما : ( أنه صلى الله عليه وسلم كان لا يصلي بعد الجمعة حتى ينصرف فيصلي ركعتين في بيته ). رواه مسلم
.


 barre coeur et fleur

Sounnah de la prière du Vendredi :


Le Prophète saw a dit :
« Si l’un d’entre vous accomplit la prière du Vendredi, qu’il prie quatre unités de prière après elle (après la prière du Vendredi). »
(Rapporté par Mouslim)

Selon Ibn ’Omar radhiallahuanhu :
« Le Prophète saw ne priait après la prière du vendredi qu’une fois qu’il se retirait. Il priait alors deux unités de prière chez lui. »
(Rapporté par Mouslim)



* إذا أردت الزيادة في التطوع :



- قال صلى الله عليه وسلم : ( رحم الله امرءاً صلى قبل العصر أربعاً ). رواه أبو داود والترمذي .


barre coeur et fleur

Si tu désires plus au sujet des prières surérogatoires :


Le Prophète saw a dit :
« Qu’Allah fasse miséricorde à une personne qui accomplit quatre unités de prière avant la prière du ’Asr. »
(Rapporté par Abou Dawoud et At-Tirmidhi)


- وقال صلى الله عليه وسلم : ( من حافظ على أربع ركعات قبل الظهر وأربع بعدها حرمه الله على النار ). رواه أبو داود والترمذي .



Et le Prophète saw a dit :
« Celui qui est assidu dans l’accomplissement de quatre unités de prière avant et quatre unités de prière après la prière de Dhouhour, Allah le préservera du feu. »
(Rapporté par Abou Dawoud et At-Tirmidhi)


- وقال صلى الله عليه وسلم : ( بين كل أذانين صلاة ، بين كل أذانين صلاة ، بين كل أذانين صلاة ) قال في الثالثة : ( لمن شاء ). متفق عليه . ( المراد بالأذانين : الأذان والإقامة ).



Et le Prophète saw a dit :
« Entre les deux Adhane (appels à la prière) il y a une prière, entre les deux Adhane il y a une prière, entre les deux Adhane il y a une prière. » Et il dit à la troisième fois : « Pour celui qui le désire. »
(Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim)

Ce qui est voulu par « les deux Adhane », c’est Al-Adhane et Al-Iquama.



* استحباب ركعتين بعد الوضوء


 

- قال صلى الله عليه وسلم لبلال : ( يا بلال حدثني بأرجى عملٍ عملته في الإسلام فإني سمعتُ دفَّ نعليك بين يديَّ في الجنة ) قال : ( ما عملتُ عملاً أرجى عندي من أني لم أتطهر طهوراً في ساعة من ليل أو نهار إلا صليت بذلك الطهور ما كتب لي أن أصلي ). متفق عليه .



barre coeur et fleur

La recommandation de l’accomplissement de deux unités de prière après les ablutions :


Le Prophète saw a dit à Billal radhiallahuanhu :
« Ô Billal, cite moi quelle est la bonne œuvre que tu as accomplis en Islam pour laquelle tu espères le plus (une récompense). Car j’ai entendu le bruit de tes sandales devant moi au Paradis. » Il (Billal) dit : « Je n’ai pas accomplis de bonne œuvre pour laquelle j’espère le plus (une récompense) que le fait que je n’accomplisse jamais mes ablutions, à n’importe quelle heure de la nuit ou du jour, sans les faire suivre de ce qui m’a été écrit comme prière. »
(Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim)


* فضل صلاة الضحى والوتر :


 

- عن أبي هريرة رضي الله عنه قال : ( أوصاني خليلي صلى الله عليه وسلم بصيام ثلاثة أيام من كل شهر وركعتي الضحى وأن أوتر قبل أن أرقد ). متفق عليه.

barre coeur et fleur

Mérite des prières de Douha et du Witr :



Selon Abou Hourayra radhiallahuanhu qui a dit :
« Mon grand ami (le Prophète) saw m’a recommandé de jeûner trois jours par mois, d’accomplir deux unités de prières du Douha et de prier le Witr avant de me coucher. »
(Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim)


- ( والوتر قبل النوم إنما يستحب لمن لا يثق بالاستيقاظ آخر الليل فإن وثق فآخر الليل أفضل ) لقوله صلى الله عليه وسلم ( أفضل الصلاة بعد الفريضة صلاة الليل ) رواه مسلم .



L’accomplissement du Witr est préférable avant de dormir pour celui qui n’est pas sûr de se réveiller dans la fin de la nuit (avant la prière du Fadjr). Mais s’il en est sûr, alors il est préférable (de prier Al-Witr) à la fin de la nuit, ceci, conformément à la parole du Prophète saw :
« La meilleure prière, après les prières obligatoires, est la prière de la nuit. »
(Rapporté par Mouslim)


- وعن عائشة رضي الله عنها قالت : ( كان صلى الله عليه وسلم يقوم الليل حتى تتفطر قدماه فقلت له لم تصنع هذا يا رسول الله وقد غفرلك ما تقدم من ذنبك وما تأخر ) قال صلى الله عليه وسلم ( أفلا أكون عبداً شكوراً ). متفق عليه.



Selon Aïcha radhiallahuanha qui a dit :
« Le Prophète saw veillait tellement la nuit que ses pieds se fendaient. Je lui dis : « Pourquoi fais-tu cela, ô Messager d’Allah, alors (qu’Allah) t’a pardonné tes péchés passés et futurs ? » Il saw dit : « Ne serai-je pas un serviteur reconnaissant ? »
(Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim)

Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 10:32
                                    La Prière en son heure
                                   les heure des prieres son important
  Quant à celui qui sans raison valable n'a pas accomplit la prière à l'heure doit-il la rattraper ? Et dans le cas où il l’a rattrape, sa prière est-elle acceptée ?

Les savants ont divergés concernant le cas de cet individu, néamoins nous pouvons regrouper leur paroles en trois avis :
barre2
1-Ceux qui affirment que celui qui n'accomplit pas la pière à l'heure sans raison valable, sort de l'islam, c'est à dire qu'il devient mécreant (Qu'Allah nous en préserve).

Ceci est l'avis de beaucoup de savants de nos jours, parmi eux Cheikh Ibn Baz, , Cheikh Moqbil, L'ancienne commission permannente des recherches scientifiques et de l'Ifta etc...

barre2
2- Un groupe parmi les salafs affirment que Celui qui intentionnellement abandonne la prière jusqu'à ce que son temps se termine ne peut jamais la rattrapper. Afin de compenser son méfait cette personne devra dans un premier temps se repentir sincèrement à Allah et ensuite augmenter les demandes de pardon ainsi que les prières surérogatoires.

Ceci est l'avis de Hassan Al Basri, de Cheikh Al Islam Ibn Taymiya, d'Ibn Qayoum Al Jawziya, d'Ibn Hazm, parmi les contemporains Ibn Salih Al Ba
am, Cheikh Al Albani, Cheikh Otheimine est d'autres
sont de cet avis.
barre2
3- Ceux qui affirment que cette personne ne sort pas de l'islam mais que par contre à commis un grand péché, et qu'elle est dans l'obligation de rattraper cette prière manquée.

Il s’agit de l’avis d’Abou Hanifa, Malik et Chafi’, Ibn Abdelbar a aussi opté pour cet avis
.
Partager cet article
Repost0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 13:47

un rappel important et pleins de bienfaits insha Allah!

 

 

Cinq sounnan à pratiquer à l'écoute de l'appel à la prière
appel.jpg
Louanges à Allah, Seigneur des Mondes,
Mes frères et les soeurs,
Cet adhan qui invite aux cinq prières, qui pénètre tes oreilles et  entre dans ton coeur,
Que dis-tu lorsque tu l'entends ?


Sais-tu ce que disait le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem, au moment de l'adhan ?
Veux-tu savoir ce qu'il nous est commandé de dire en entendant le mouadhin ?
Ce sont quelques mots qui ont une grande récompense.
Notre mère Aïcha, radhiallahou 'anha, a dit :
"Il fait partie des privations que l'homme entende le mouadhin et qu'ensuite il ne le suive pas."
Ibnou el Qayim, rahimahoullah, a dit : Cinq sounnan à pratiquer à l'écoute de l'appel à la prière.

La première : Répondre au mouadhin.

La preuve en est la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :
"Lorsque le mouadhin dit "Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand" et que l'un d'entre vous repète aprés lui "Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand". Puis, le mouadhin dit "J'atteste qu'il n'y a point de divinité digne d'adoration en dehord d'Allah", il (l'un d'entre vous) repète "J'atteste qu'il n'y a point de divinité digne d'adoration en dehord d'Allah". Puis le mouadhin dit "J'atteste que Mouhammad est le messager d'Allah", il repète "J'atteste que Mouhammad est le messager d'Allah". Puis le mouadhin dit "Venez à la prière" et il prononce après lui "Il n'y a de force ni de puissance que par Allah". Puis le mouadhin dit "Venez au succés" et il prononce après lui "Il n'y a de force ni de puissance que par Allah". Puis le mouadhin dit "Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand" et il repète "Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand". Puis le mouadhin dit "Il n'y a point de divinité digne d'adoration en dehors d'Allah" et il repète de tout coeur" Il n'y a point de divinité digne d'adoration en dehors d'Allah". Il entrera au Paradis." Rapporté par Mouslim.

La deuxième : La prière sur le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem.

La preuve est la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :
"Lorsque vous entendez le mouadhin, repetez ce qu'il dit, puis priez sur moi, car celui qui prie sur moi Allah priera sur lui dis fois." Rapporté par Mouslim.

La troisième : La demande à Allah le Trés Haut d'el Wassila pour le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem.

La preuve est la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :
"Lorsque vous entendez le mouadhin, repetez ce qu'il dit, puis priez sur moi, car celui qui prie sur moi Allah priera sur lui dis fois, puis demandez à Allah pour moi el Wassila (la place imminente) car c'est un degrés au Paradis qui ne revient qu'à un seul serviteur parmi les serviteurs d'Allah et j'e souhaite être celui là. Et celui qui demandera pour moi el Wassila il benefiera de mon intercession." Rapporté par Mouslim.
Et la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :
"Lorsqu'il entend l'appel à la prière qu'il dise : "Oh Allah Seigneur de cet appel parfait et de cette prière qu'on accomplie accorde à Mouhammad el Wassila et le merite et accorde lui la place louée que tu as promise." Celui qui dit cela benefiera de mon intercession le Jour du Jugement."
Rapporté par Al Boukhari.

La quatrième : La parole : "J'agrée Allah comme Seigneur, l'Islam comme religion et Mouhammad, sallallahou 'alayhi wa sallem, comme Messager.

La preuve en est la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :
" Celui qui, lorsqu'il entend le mouadhin dit : "J'atteste qu'il n'y a de divinité digne d'être adorée en dehors d'Allah, le Seul sans associé, et j'atteste que Mouhammad est Son serviteur et messager, j'agrée Allah comme Seigneur, l'Islam comme religion et Mouhammad, sallallahou 'alayhi wa sallem, comme messager." Allah lui pardonne ses péchés. Rapporté par Mouslim.

La cinquième : Implorer Allah pour soi même librement.

La preuve est dans le recueil d'abi Dawoud, d'aprés 'Abdilleh bni 'Amrou qui a dit au Messager d'Allah, sallallahou 'alayhi wa sallem :
"Certes ceux qui appellent à la prière sont mieux que nous." Et le Messager d'Allah, sallallahou 'alayhi wa sallem, a dit : " Dit ce qu'ils disent, et quand tu as terminé, demande, il te sera accordé."
Et dans le recueil d'At Tirmidhi, d'aprés Anas, le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem, a dit :
"L'invocation entre l'adhan et l'iquamah n'est pas rejetée."

Allons vers ces sounnan ! Pratiquons les, invitons les gens à les pratiquer et propageons les. Et soyons parmi ceux qui suivent le Prophète en toute verité !

Source : Al Wabil as Sayyib d'Ibn al Qayyim, page 141
Notes : Al iqhamah est le deuxième appel à la prière, plus bref que le premier et qui survient quelques minutes après celui ci.
Partager cet article
Repost0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 15:11

 

 

 

 La prière et les enfants

 

Qu'est ce que la femme doit faire si son bébé veut passer devant elle alors qu'elle prie ?

S'il s'agit d'un enfant qui comprend (plus de 2 ans par ex), la femme commet un péché si elle le laisse passer, s'il est encore bébé, elle n'a aucun péché si elle le laisse passer

 15% 

[ 38 ]

Qu'il s'agisse d'un bébé ou d'un enfant qui comprend, la femme commet un péché si elle le laisse passer devant elle

 17% 

[ 44 ]

La femme ne commet aucun péché à laisser l'enfant passer devant elle, s'il n'a pas encore atteint l'âge de puberté. Sinon, il lui est obligatoire de l'empêcher de passer.

 67% 

[ 169 ]

     

Total des votes : 251



Mes soeurs vous n'êtes que 44 sur 251 à avoir vu juste !

La bonne réponse était :

Qu'il s'agisse d'un bébé ou d'un enfant qui comprend, la femme commet un péché si elle le laisse passer devant elle.

Dalil :


Fatwa du Sheikh Salih Al Fawzan présente dans son recueil de Fatwa Tome 1 p 149 :

Question:

Quel est le jugement concernant le passage du bébé ou du petit enfant de deux ans devant le prieur, doit-on le repousser et l'empêcher de passer ?

Réponse:

Oui, et il n'est pas permis au prieur de laisser passer l'enfant devant lui.

Du fait qu'il n'est pas encore responsable l'enfant n'est pas pécheur lorsqu'il passe devant le prieur, par contre le prieur commet un péché s'il lui permet de passer alors qu'il a la possibilité de lui en empêcher ceci parce que prophète a ordonné au prieur de repousser celui qui passe devant le lui.

Fatwa du Sheikh Ibn El 'Outhaimine: Fatawa Manaril Islam: 1/181:

Question:

Une femme nous expose son problème:"Quand j'accomplis la priere, mes enfants viennent, jouent devant moi et montent sur moi, ce qui m'enpêche d'etre humble, de me concentrer dans la priere, me gene et me pousse à l'accomplir précipitamment. Que me recommandez vous? Puisse Allah vous recompenser!

Réponse:

Je recommande à cette femme de ne pas prier à l'endroit où se trouve les enfants, parce qu'il n'est pas possible des les bloquer.
Qu'elle choisisse un endroit isolé où ils ne pourront la deranger. Telle est la recommandation que je lui fait. Et c'est
d'Allah que depend la reussite.

L'enfant peut-il passer devant le prieur ?
La question suivante a été posée à Cheikh Mouhammad Bazmoul -qu'Allah le préserve- lors des cours donnés à Stains, dont le sujet était : l'explication du livre de Cheikh Al-Albani -qu'Allah lui fasse miséricorde et le fasse entrer dans les plus hauts degrés du paradis-. Cette question fut posée lors du 3ème cours

Question :
« Est-ce que le hadith : « Ne laisse personne passer devant toi (dans la prière). » concerne aussi le petit enfant qui n'a pas
encore atteint la puberté ? »

Réponse :
« Celui qui pose la question demande en disant : « Est-ce que la parole du Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- : « Ne laisse personne passer devant toi (dans la prière). » concerne aussi le petit enfant qui n'a pas atteint la puberté ? »

La réponse est :

Oui, ce hadith concerne aussi le petit enfant. Mais, le petit enfant est ignorant et ne comprend pas. Donc, tu ne le pousseras pas et ne lui feras pas de mal. Tu t'avanceras afin qu'il passe derrière toi, comme le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- faisait avec les ovins qui venaient et allaient passer devant lui.
Il s'avançait jusqu'à ce qu'ils passent derrière lui.

Ainsi, le petit enfant qui ne comprend pas, tu ne peux pas le pousser et tu ne lui feras pas de mal, car il ne sait pas, il ne comprend pas, il ne saura pas ce que tu veux, il ne comprend pas ces choses.
Donc, tu te comporteras avec lui comme le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- s'est comporté avec ces ovins : tu fais en sorte qu'il passe derrière toi. Tu t'avances afin qu'il passe derrière toi.

Et si tu le prends avec la main pour le faire passer derrière toi, alors, il n'y a pas de mal à cela incha Allah.
Partager cet article
Repost0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 15:38
Degrés dans l'accomplissement de la prière
Al-Imam Ibn Al-Q
ayim



Ibn
Al-Qayim (rahimahullah) a dit :
Et les gens, en ce qui concerne l'accomplissement de leur prière, sont divisés en cinq niveaux :



Le premi
er :
Le
niveau de celui qui est négligent et fait du tort à son âme : Il est celui qui échoue dans l'accomplissement correct des ablutions, de la prière en son temps, ses limites indiquées et dans l'accomplissement de ses piliers essentiels.


L
e deuxième :
Celui qu
i préserve ses prières dans leurs temps appropriés et dans leurs limites indiquées, accomplit leurs piliers essentiels et accomplit ses ablutions avec soin. Cependant, son effort (dans la réalisation de ceci) est perdu par des chuchotements dans sa prière, donc il est emporté par des pensées et des idées.


Le tr
oisième :
Cel
ui qui préserve ses prières dans les limites indiquées, accomplit leurs piliers essentiels et s'efforce de repousser les chuchotements, les pensées et les idées. Il est occupé à la lutte contre son ennemi (Shaytan) pour qu'il ne vole pas de sa prière. À cause de cela il est engagé (à la fois) dans la prière et le jihad.


Le q
uatrième :
Celui qui est debout pour la prière, achève et perfectionne ses droits, ses piliers essentiels, exécute cela dans ses limites indiquées et son cœur est absorbé par la préservation de ses droits et limites indiquées, pour que rien n'en soit gaspillé. Son souci entier est dirigé vers son établissement, son achèvement et sa perfection, comme il doit être. Son cœur est immergé dans la prière et dans la soumission à son Seigneur le Glorifié.


Le
cinquième :
C
elui qui est debout pour la prière comme celui mentionné ci-dessus. Cependant, en plus de cela, il a pris et placé son cœur devant son Seigneur Azzawajall, regardant vers Lui avec son cœur avec attente, (son cœur) rempli de Son amour et de Sa force, comme s'il voyait Allah. Les chuchotements, les pensées et les idées ont disparu et les voiles entre lui et son Seigneur sont levés. Ce qu'il y a entre cette personne et d'autres en ce qui concerne la prière, est supérieur et plus grand que ce qu'il y a entre le ciel et la terre. Cette personne est occupée par son Seigneur Azzawajall, enchanté par Lui.



Le Premier
type sera puni, on demandera des comptes au deuxième type, le troisième aura ses péchés et défauts expiés, le quatrième sera récompensé et le cinquième sera près de son Seigneur, parce qu'il recevra la part de celui qui fait sa prière le délice et le plaisir de son œil. Quiconque fait de sa prière, le délice et le plaisir de son œil, aura la proximité de son Seigneur Azzawajall comme délice et plaisir de son œil dans l'au-delà. Il sera aussi un plaisir pour l'œil dans ce monde, car quiconque fait d'Allah le plaisir de son œil dans ce monde, chaque œil sera enchanté et satisfait de
lui.


Source : salafs.com

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 17:17

Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très miséricordieux

 

40 bonnes raisons de prier sur le Prophète (r)
Extrait du livre intitulé : Jalâ el Afhâm fî Fadhl e-Salât wa e-Salâm ‘ala Mohammed khaïr el Anâm d’ibn el Qayyim el Jawziya (p. 612-626).

 

 

 

1-                   Lorsque l’individu prie sur le Prophète (r), il se soumet avant tout au commandement du Seigneur (I).

2-                   Il s’inspire de son Seigneur bien que Sa Prière sur le Prophète (r) soit différente de la nôtre ; la Sienne consiste à lui faire les honneurs et les éloges et la nôtre consiste à prier et à invoquer en sa faveur.

3-                   Il suit les traces des anges.

4-                   Il obtient dix prières de la part d’Allah pour chaque prière qu’il prononce.

5-                   Allah l’élève de dix degrés à chaque fois.

6-                   Il lui sera inscrit dix récompenses.

7-                   Il lui sera effacé dix péchés.

8-                   S’il accompagne sa Prière à ses invocations, elles seront plus favorablement reçues par le Seigneur étant donné que cette fameuse Prière permet de les faire monter au ciel. Sans cela, ses invocations risquent de rester suspendues entre le ciel et la terre.

9-                   C’est aussi un moyen d’obtenir l’intercession du Prophète (r).

10-                C’est un moyen de se faire pardonner les péchés.

11-                C’est un moyen par lequel Allah soulage la détresse de Son serviteur.

12-                C’est un moyen de se rapprocher de Son Seigneur (I) le Jour de la Résurrection.

13-                La Prière sur le Prophète (r) se substitue à l’aumône envers les personnes en difficulté.

14-                Elle lui permet de mener ses affaires à bien.

15-                Elle lui permet de recevoir les Prières d’Allah et celles des anges.[1]

16-                Elle lui permet de se purifier et de se mettre en valeur.

17-                Elle lui permet de se voir annoncer le Paradis avant sa mort.

18-                Elle lui permet de s’épargner les douloureux événements de la Résurrection.

19-                Elle lui permet de recevoir en réponse les Prières et les Salutations du Prophète (r).

20-                Elle lui permet de se rappeler les choses qu’il a oubliées.

21-                Elle lui permet d’embellir ou de purifier ses assemblées et de faire que celles-ci ne soient pas un sujet de regret le Jour de la Résurrection.

22-                Elle permet de repousser la pauvreté.

23-                Il s’épargne ainsi de prendre le nom d’avare que mérite toute personne se privant de prier sur le Prophète (r) au moment où ce dernier est évoqué.

24-                Il ne sera pas concerné ainsi par l’invocation destinée contre tous ceux qui s’abstiennent de prier sur lui (r) à l’écoute de son nom.

25-                 Elle lui permet de se maintenir sur le chemin du Paradis contrairement à celui qui ne prie pas sur lui (r).

26-                Il s’épargne ainsi des assemblées impures dans lesquelles il n’est consacré aucun éloge ni aucune attention à Allah et à Son Messager.

27-                Elle permet de rendre parfait un discours au début duquel les louanges sont consacrées au Seigneur et les Prières consacrées au Prophète (r).

28-                Elle lui permet d’acquérir une lumière durant la traversée du Pont jeté au-dessus de la Géhenne (le Sirât).

29-                Elle le préserve de la dureté du cœur (ou de l’abandon du Seigneur).

30-                Elle lui permet d’entretenir les éloges qu’Allah réserve à l’auteur d’une telle prière et qu’Il communique aux occupants de la terre et des cieux. En priant sur le Prophète (r) en effet, le serviteur réclame au Très-Haut de lui réserver les éloges et les honneurs. Il méritait par conséquent de jouir relativement en retour de ces éloges en sachant que la récompense est de même nature que les actes.

31-                Elle lui rapporte la bénédiction dans ses œuvres, sa durée de vie, et ses différentes affaires. Comme il implore en effet la bénédiction en faveur du Prophète (r) et de sa famille, il méritait en retour d’être comblé de la même faveur en sachant que ses propres invocations en faveur du Prophète (r) sont automatiquement exaucées et que la récompense est de même nature que les actes.

32-                Elle permet d’obtenir la Miséricorde divine qui peut prendre le sens de prière –selon une certaine tendance – bien que selon la meilleure tendance, la prière est un effet de la Miséricorde divine. Quoi qu’il en soit, dans les deux cas, il reçoit la cette Miséricorde.

33-                Elle lui permet d’entretenir et d’augmenter les sentiments qu’il éprouve vis-à-vis du Prophète (r), en sachant que l’amour du Prophète (r) est un acte de foi incontournable. Plus l’ « être » est bien-aimé, plus ses qualités et ses caractéristiques attirantes sont évoquées et présentes à l’esprit et plus les sentiments à son égard augmentent. Son souvenir à l’ardeur grandissante anime et envahit tout le cœur. Lorsque ce sentiment n’est pas entretenu, il perd de son intensité. La chose la plus attirante à la vue, c’est de contempler son bien-aimé et la chose la plus attirante au cœur, c’est de se remémorer ses qualités. ce sentiment intense se manifeste à travers les paroles en faisant incessamment ses éloges.

34-                Elle lui permet d’obtenir en retour l’amour du Prophète (r) de la même manière qu’elle permet d’entretenir l’amour du Prophète (r).

35-                Elle est un moyen de le guider sur le bon chemin et de vivifier son cœur. Plus il prie sur lui (r) en effet, plus son cœur se remplit d’amour de sorte qu’il n’éprouve plus aucune réticence vis-à-vis de ses commandements et de ses enseignements qui vont s’imprégner en lui comme l’encre s’imprègne sur une feuille. Ils sont toujours présents avec lui et l’orientent constamment sur le chemin du savoir et du bonheur. Sa clairvoyance et son savoir ainsi accrus le pousseront à prier sur lui (r) davantage.

36-                Toutes les fois qu’il prie sur le Prophète (r), son nom lui est transmis par les anges ; cet honneur suffit à lui-même !

37-                Elle permet de lui raffermir le pas au moment de traverser le Sirât.

38-                Prier sur le Prophète (r) est le moindre des droits que nous lui devons. C’est une façon de lui exprimer notre reconnaissance pour tous les bienfaits qu’Allah nous a procurés par son intermédiaire. Bien qu’il soit impossible de lui être pleinement reconnaissant, dans Son infinie Générosité, Allah se contente de peu de la part de Ses serviteurs.

39-                Cela implique d’évoquer le Seigneur et de Le remercier pour avoir envoyé un tel Prophète aux hommes. Cette prière implique notamment d’invoquer le Seigneur de récompenser Son Messager à sa juste valeur. Allah nous fait connaître à travers la Révélation Ses Noms et Attributs et Il nous guide sur le chemin qui mène à Son Agrément. Il nous fait connaître également quels agréments nous attendent une fois arrivés au bout de ce chemin et une fois parvenus à Sa rencontre. Ainsi, nous croyons à l’Existence de notre Seigneur, à Son Savoir, à son écoute, à Sa Puissance, à Sa Volonté, à Ses Attributs et à Sa Parole. Nous avons foi également aux enseignements du Prophète (r) qu’Il a envoyé et à qui nous vouons un amour parfait. Ce Prophète que nous aimons et à qui nous croyons nous a fait découvrir ces différents fondements de la foi. Prier sur lui constitue donc l’une des œuvres les plus méritoires.

40-                La prière sur le Prophète (r) est une forme d’invocation en sachant qu’il existe deux sortes d’invocations ; premièrement : le serviteur invoque en sa propre faveur et deuxièmement : il fait les éloges de l’Ami proche et du Bien-Aimé d’Allah. Ainsi, pour plaire à Dieu, il privilégie de prier sur Son Messager (r) au dépend de prier pour lui-même. Il préfère plaire à Allah et à Son Messager et se sacrifier que de chercher à résoudre ses propres affaires. En récompense à celui qui Le privilégie à Ses créatures et à ses propres besoins, Allah le privilégie à Ses autres créatures étant donné que la récompense est de même nature que les actes…

 

Que les Prières et les Salutations d’Allah soient sur notre Maître Mohammed ainsi que sur sa famille ses compagnons !

 

Traduit et adapté par :

Karim ZENTICI

Relu par Abu Hamza Al-Germâny

 

  Publié par le bureau de prêche de Rabwah (Ryadh)

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 15:09

                             Pourquoi ne fais-tu pas la prière ?

Quelles excuses présentent ceux qui n’accomplissent pas la prière ?

1ère excuse : « Moi al-hamdoulillah, je ne vole pas, je ne mens pas... je ne pense pas que ça soit si grave que ça. Mieux vaut être comme moi plutôt que faire la prière et en même temps mentir, sortir le soir dans les endroits de turpitude comme j'en connais ! »

Allah a dit:

« Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition. »

(19/59)

Jâbir rapporte : « J'ai entendu le messager d’Allah  dire : « Entre l'homme et la mécréance, il y a l'abandon de la prière. Celui qui la délaisse a mécru ! » (Mouslim) La prière est donc ce qui nous différencie des non-croyants. Celui qui présente cette fausse excuse, se prétend aussi être musulman, mais il n’accomplit pas ce qui nous différencie le plus des non-musulmans : la prière pour Allah seul ! Ce n’est pas le fait de ne pas voler ou de ne pas mentir qui nous différencie en premier lieu des autres religions, car des chrétiens peuvent être meilleurs que des musulmans sur ce point ; mais c’est notre croyance et notre prière qui nous différencie en priorité ! Certes, le mensonge, le vol, la fornication sont de graves péchés, mais l'abandon de la prière reste malgré tout pire que ces péchés. Il n’est pas honnête de condamner une attitude alors que la nôtre est plus à plaindre. Alors, nous conseillons à cette personne de regarder ces péchés avant ceux des autres :

Commence par ta personne, en lui interdisant sa déviation,

Si elle cesse d’être déviée, tu es certainement doué de raison.

À cet instant, on acceptera ta parole et un exemple, tu seras.

Ce que tu dis sera pris en compte et ton enseignement servira.

N’interdis point un comportement que toi-même tu commets,

Honte à toi si tu effectues ce que toi-même tu condamnais.

2nde excuse : Je fais trop de bêtises pour pouvoir prier... ce serait de l'hypocrisie de ma part de prier dans cet état ! J'attends donc d'arrêter mes bêtises et je me lance dans la prière.

Allah a dit :

« En vérité la prière préserve de la turpitude et du blâmable. »

(29/45);

Il dit également :

 

 

« Ô vous les croyants ! Cherchez secours dans l'endurance et la prière. » (2/153)

C'est la prière qui donne la force d'arrêter ce qui est blâmable, c'est elle qui aide à arrêter tous les vices. C'est donc la prière qui doit être accomplie avant de pouvoir se délier des péchés et non l’inverse !

De plus, Allah a dit :

« Et accomplis la prière aux deux extrémités du jour et à certaines heures de la nuit. Les bonnes oeuvres dissipent les mauvaises. C’est un rappel pour ceux qui réfléchissent.»

(11/114)

Le Prophète  a dit : « Les cinq prières sont tel un fleuve passant près de sa porte et où l'on se lave cinq fois par jour […], ainsi sont expiés les péchés. » (Mouslim) Si les prières sont établies entre autres pour nous laver de nos péchés, est-il logique d'attendre de ne plus faire de péchés avant de commencer à prier ?! Cela ressemble à celui qui prétend être trop sale pour se laver ! Ça n'a vraiment aucun sens. D'autant plus, ne pas faire la prière est en soi même un très grave péché...

3ème excuse : Je suis trop jeune, je préfère profiter un peu de ma jeunesse... et de toute façon je compte bien m'y mettre un jour ou l'autre !

Allah a dit :

« Et hâtez-vous vers le pardon de votre Seigneur, et un paradis aussi large que les cieux et la terre, préparé pour les pieux. »

(3/133)

Selon abou Hourayra, Le Prophète  a dit : « Hâtez-vous de faire les bonnes oeuvres, avant les périodes de troubles et de tentation telle une nuit sombre. L'homme croyant le matin, devient mécréant le soir, ou croyant le soir, devient mécréant le matin. Il vend sa religion pour les biens éphémères de ce bas-monde. » (Mouslim)

Es-tu sûr que tu vas vivre autant de temps que tu le penses ? Et surtout, es-tu sûr que même si tu « profites » de ta jeunesse, vas-tu ensuite vraiment t'y mettre ? Ne penses-tu pas que tu te mens à toi-même en remettant toujours les choses à demain ? À chaque fois que tu te poses la question, tu te dis: « plus tard, plus tard », mais le jour ou l'Ange de la mort viendra à ta rencontre, cela sera : trop tard ! Ne sais-tu pas que l’islam est une religion qui valorise les bonnes oeuvres durant la jeunesse. En effet, le jeune pieux sera sous l’ombre du Trône d’Allah le jour de la résurrection !

Ibn Abbas rapporte du Prophète  qu'il a conseillé un homme en ces termes : « Profite de cinq choses (en accomplissant les bonnes oeuvres !) avant que cinq autres ne surviennent : de ta vie avant que ta mort ne survienne, de ta bonne santé avant que tu ne tombes malade, de ton temps libre avant d’être occupé, de ta jeunesse avant que ta vieillesse n’ait lieu, de ta richesse avant que d’être touché par la pauvreté. » [Hadith authentique rapporté par El Hakim 306/4]

4ème excuse : C'est trop tard ! J'ai trop déliré... Allah ne me pardonnera jamais !

Allah a dit :

« Dis: "Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux". »

(39/53)

Selon Abou Moûssa Al Ach'arî, le prophète  a dit : « Allah exalté tend Sa Main la nuit pour accepter le repentir du pécheur du jour et le jour pour accepter le repentir du pécheur de nuit ; et ce, jusqu'à ce que le soleil se lève de l'Occident. » (Mouslim)

Si Allah et Son messager te disent qu'il n'est pas trop tard, comment croire qu’Allah ne te pardonnera jamais ! Remets-toi en question et reviens à Allah maintenant sans tarder !

5ème excuse : Je suis débordé, franchement pour l'instant je n'ai pas le temps. Et d'abord ne dit-on pas : « le travail, c'est l'adoration ! »

Allah a dit :

« La promesse d'Allah est vérité. Que la vie présente ne vous trompe donc pas, et que le Trompeur (Satan) ne vous induise pas en erreur sur Allah ! »

(31/33)

Selon abou Hourayra, le Prophète  a dit : (A« Malheur à l'esclave du dinar, du dirham et des vêtements de luxe ! » l-Boukhâri)

Si on suppose que l’on accomplisse chaque prière en 5 minutes qu'on multiplie par 5 prières quotidiennes, on obtient un total de 25 minutes par jour, soit à peu près une minute par heure ! Qui d'entre nous serait assez avare pour refuser à son Créateur 1 minute par heure ?!

Quant à la phrase qui est dite à tort et à travers : « le travail, c'est l'adoration » ne provient ni du Coran ni de la sounna, et elle prête vraiment à rire ! Si le travail qui est en soi une chose honorable occupe au point de ne pas avoir le temps de donner 5 minutes à ton Créateur, alors c'est vrai tu dois être en pleine adoration : l'adoration de Satan, l'adoration de l'argent... mais certainement pas celle d'Allah…

6ème excuse : J’ai peur d'arrêter... on m'a dit que si on commence la prière et que l'on s'arrête, c'était pire que de n'avoir rien fait.

Allah a dit :

« Quiconque fait un bien fut-ce du poids d'une fourmi, le verra. »

(99/7).

Le Prophète  a dit: « Craignez Allah, ne serait-ce que par (le fait d'offrir) une demi-datte ». Comment celui qui essaye d'obéir à Allah et n'y arrive pas pourrait-il être pareil ou même pire que celui qui ne tente rien ?! Dire de telles choses est vraiment un mensonge évident... Celui qui fait la prière un jour puis s'arrête serait-il égal à celui qui ne s'est jamais prosterné ? Que fait-on lorsqu’un bébé apprend à marcher et tombe puis retombe ? lui dit-on : Arrête de vouloir marcher tu vas encore tomber ! Mais non ! ON L'ENCOURAGE ! Il est stupide d'empêcher son bébé de marcher par ce qu'on a peur qu'il tombe encore... Il est aussi stupide de ne pas prier par ce qu’on a peur d’arrêter !

7ème excuse : La foi, c'est dans le coeur.

Allah a dit :

« Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver qui de vous est le meilleur en oeuvres. »

(67/2)

Si nous sommes sur terre, c'est bien pour prouver notre foi justement. Et comment ? Avec nos actes. C'est bien beau de dire à quelqu'un : « je t'aime », mais si tes actes ne suivent pas, il s'apercevra vite fait que c'est du mensonge... Il est plutôt juste de dire que la foi est ce qui est solidement ancré dans le coeur et qui est prouvé par les actes…

8ème excuse : Moi j'aimerais bien faire la prière, mais bon j'ai un problème aux genoux.

Allah a dit :

« Allah veut vous alléger (les obligations), car l'homme a été créé faible. »

(4/28)

Selon 'Imrân ibn Houssayn, le Prophète a dit : « Prie debout, si tu ne peux pas alors (prie) assis, si tu ne peux pas alors (prie) sur le côté. » (Al-Boukhâri, Mouslim)

L'Islam c'est la facilité ! Le malade n'a pas à souffrir pour accomplir la prière, car Allah l'a facilitée, de même quand on est en voyage ce qui souvent est épuisant, alors on raccourcit notre prière. Quand on ne trouve pas d'eau pour se purifier, alors on peut le faire avec de la terre. Tout cela pour que l'on n'éprouve aucune peine dans nos adorations !

On voit bien qu'il n'y a donc aucun argument plausible pour celui qui ne pratique pas la prière. Ne vous faites pas avoir par les ruses de Satan et ses illusions.

Allah est bien véridique quand il dit :

« La ruse du Diable est certes, faible. »

(4/76)

Que ceux qui ne pratiquent pas encore la prière se demandent donc pourquoi... les autres sont-ils meilleurs que moi ? Sont-ils plus intelligents que moi ? Pourquoi eux, et pas moi ? Pourquoi ??? Il n'y a de pouvoir ni de puissance qu'en Allah.

Conclusion :

Le Prophète  a dit : « Le premier devoir dont l'homme est appelé à rendre compte le jour de la Résurrection est la prière. Notre Seigneur auquel rien n'échappe, s'adressant aux anges leur dira : « Voyez si la prière de mon serviteur est parfaite. Si elle l'est, inscrivez-la lui parfaite. Si mon serviteur a des prières surérogatoires, comblez avec les imperfections. Ainsi, il en sera pour tous ses actes. » (Abou Dawoud)

Que présenteront ceux qui n’ont ni prières obligatoires à leur actif et a fortiori ni prières surérogatoires !!! Réfléchissez, mes chers frères et soeurs, et commencez à faire la prière !

Revu et ajouté par Abou Hamza Al-Germâny

www.islamhouse.com

L’islam à la portée de tous !

Traduction et adaptation :

Etudiants en religion

ةجمرت

:ملع بلاط

Révision et Ajouts :

Abu Hamza Al-Germâny

ةعجارمتافاضإو

:نيامرلجا ةزحم وبأ

Publié par le bureau de prêche de Rabwah (Ryadh)

Partager cet article
Repost0
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 23:02



La priére sur le Prophète (paix et salut sur lui).

Les moments pour prier sur le Prophète (paix et salut sur lui) :
  -1) Aprés le taschahud
  -2) Fi salati al djanaza aprés le 2° takbir (priére sur le défunt)
  -3) Dans les discours de jumu'a et de l'aïd
  -4) Aprés al-adhan et ce conformément au hadith : Le Prophète (paix et salut sur lui) à dit : "Quand vous entendez le adhan, répétez ce que dit le muedhin puis priez sur moi."
  -5) Au moment des dua'a qui comporte 3 degrés :
          a) Prier sur le Prophète (paix et salut sur lui) aprés avoir fait les louanges et avant les dua'a
          b) Prier sur le Prophète (paix et salut sur lui) au début des dua'a, au milieu et à la fin
          c) Prier sur le Prophète (paix et salut sur lui) au début, à la fin mais au milieu, effectuer la dua'a
  -6) Avant d'entrer à la mosquée et en sortant, en précedent la dua'a doukhoul al masjid
  -7) Pendant safa el marwa
  -8) Avant une réunion et après
  -9) Quand on entend le nom du Prophète (paix et salut sur lui)
  -10) Au début de la fin de journée et à la fin
  -11) Quand on est devant le tombeau du Prophète (paix et salut sur lui)
  -12) Quand on fréquente le marché ou pour une invitation ou autre
  -13) Pour la salat de l'aïd
  -14) Le jour de joumou'a et la veille
  -15) Quand on a fini de lire le Coran (divergence entre les ulémas : certains disent qu'ils n'y a pas de dua'a particulières)
  -16) Pendant la lecture du Coran ou on lit le nom du Prophète (paix et salut sur lui)
  -17) Dans les moments difficiles, dans la demande de pardon à Allah
  -18) Quand un homme demande une femme en mariage
  -19) Dans tous lieux
  -20) A la fin du qumut, il est conseillé de prier sur le Prophète (paix et salut sur lui)

Les mérites :

*1) Une priére qu'on fait sur le Prophète (paix et salut sur lui), la récompense est de 10
*2) Le fait de prier sur le Prophète (paix et salut sur lui) nous éléve en degré et nous soustrait des péchés.
Anas Ibn Malek rapporte que le Prophète (paix et salut sur lui) à dit "Celui qui prie sur moi une seule priére Allah lui soustrait 10 péchés et lui enléve 10 degrés"
*3) Elle retire la tristesse par la même occasion qu'Allah pardonne les péchés
*4) C'est une cause pour obtenir une intercession
*5) Notre nom sera présenté au Prophète (paix et salut sur lui) dans un hadith authentique, Abou bake rapporte que le Prophète (paix et salut sur lui) à dit : "Priez beaucoup sur moi car un ange me le rapporte en disant : un tel a prier sur toi" Authentifié par Al Albani.
*6) C'est une purification pour l'assemblée
*7)
C'est une cause de l'invocation
*8)
C'est un guide pour le paradis.
Partager cet article
Repost0