Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 05:30

                                                       

                                            Le drap nuptial

                                                                                

Arreter de respecter cettre tradition elle est prohibée par la religion.

A ce propos, le Prophète (saw) a dit : « Parmi les hommes

qui occupent les plus mauvaises places au jour de la Résurrection celui
qui révèle des secrets liés à ses rapports avec sa femme »
(rapporté par Mouslim, 4/157).


Asma bint Yazid se trouvait dans l’assemblée du Prophète aux

côtés d’autres hommes et femmes quand il dit : « Peut-être il existe
un homme qui parle de ce qu’elle fait avec sa femme ou une femme
qui parle de ce qu’elle fait avec son mari ». L’assistance observa un
silence de mort. Personne ne répondit. Moi je dis : si, au nom d’Allah,
ô Messager d’Allah ! Ils le font certainement et elles aussi. Il dit
«Ne le faites pas, car cela ressemble au cas d’un Satan
qui saute sur sa compagne sur la voie publique, au vu de tous ».
(Rapporté par Abou Dawoud n° 1/339 et vérifié par al-Albani dans Aadab az-Zafaf, p. 143.

"la plus mauvaise des personnes (au regard d' Allah le jour de

la Résurrection est l'homme qui révèle (des secrets) à son épouse et
elle lui révèle (des secrets) et ensuite il divulgue ses secrets [à elle]
(aux autres)", [transmis par Muslim - Volume 2, Numéro 1020, Abu
Dawoud - Numéro 4870; avec la chaine: ‘Abdur-Rahmaan ibn Sa'd
sous l'autorité de Sa’id al-Khudr

LA NUIT DE NOCE AU LIEU DE MONTRER LE DRAP TACHE DE SANG DISTRIBUAIS DES HADITHS COMME CELA POUR QUE LES GEN N'EST RIEN à DIRE.


IL FAUT CRAINDRE DIEU ET NON CE QUE DISENT LES GENS.

Partager cet article
Repost0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 05:30


 



Dix moyens de repousser le châtiment du feu

 

Shaikhul-Islam Ibn Taymiyya

 

Shaikhul-Islam Ibn Taymiyya (rahimahullah) a dit dans son fabuleux livre : « Minhaj As-Sunna » ou « La voie de la Sunna » :

 « … Et certainement les péchés, dans l’absolu, commis par n’importe quel croyant, sont la cause du châtiment. Mais ce châtiment  par le Feu dans l’au-delà, pour ces péchés commis, peut être repoussé par dix moyens :


Le premier moyen : Le repentir.
La personne qui se repent d’un péché peut être assimilée à une personne qui n’a commis aucun péché, et le repentir est accepté pour tout péché : l’impiété, le libertinage, la désobéissance. Allah le Très-Haut a dit :


« Dis à ceux qui ont mécru que s’ils cessent, Il leur pardonne ce qu’il ont pu faire » 


Quant aux propos rapportés du prophète (salallahu ‘alayhi wa salam), ils sont très nombreux et connus.
 

 

Le deuxième: Demander l’absolution qui consiste à implorer le pardon et qui est une forme d’invocation et de requête. En général, elle est toujours associée au repentir et est exigée, bien qu’une personne puisse se repentir sans invoquer et invoquer sans se repentir.  


Le troisième: Les œuvres pieuses
 : Allah le Très-Haut dit :  « Les bonnes œuvres effacent les mauvaises »
 


Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a donné les recommandations suivantes à Mu’adh Ibn Jabal :
« Ô Mu’adh ! Où que tu sois, crains Allah, et fais suivre une mauvaise action par une bonne action qui l’effacera. Et traite les gens avec bonté ». 


Le quatrième: L’invocation faites pour les croyants
 : La prière mortuaire de musulmans sur un mort et leurs invocations en sa faveur sont un moyen d’obtenir l’absolution, de même que leurs invocations et leurs demandes d’absolution en d’autres circonstances que la prière mortuaire.  
 


Le cinquième: L’invocation faite par le prophète
(salallahu ‘alayhi wa salam) et sa demande d’absolution de son vivant ou après sa mort : comme par exemple son intercession (chafa’a) au Jour de la Résurrection.
 


Le sixième: Toute œuvre pieuse accomplie (pour le défunt) après sa mort et qui lui est dédiée
 : comme de faire l’aumône pour lui ou d’accomplir le pèlerinage ou de jeûner en son nom. Il a été rapporté dans des hadiths authentiques que ces œuvres lui parviennent et lui sont bénéfiques, et ce sans faire référence aux invocations faites par son enfant qui sont considérées comme faisant partie des œuvres du parent. Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Lorsque le fils d’Adam décède, ses œuvres sont stoppées à l’exception de trois : une aumône continue, ou une science utile, ou un enfant pieux qui invoque en sa faveur ». Rapporté par Muslim.
 

Son enfant fait partie de ses biens et les invocations de son enfant lui sont comptées comme si elles étaient de ses œuvres. Contrairement aux invocations d’une personne autre que son enfant, qui ne sont-elles pas comptées comme faisant parties de ses œuvres. Et Allah fait en sorte qu’elles lui soient profitables. 


Le septième: Les épreuves de la vie ici-bas
par lesquelles Allah expie les péchés : comme il a été rapporté dans le  Sahih , le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Pour toute maladie, souffrance, chagrin, affliction, tristesse ou préjudice qui atteint un croyant, ne serait-ce qu’une épine qui le pique, Allah lui expie ses péchés ».
 


Le huitième: Les épreuves que subit le croyant dans sa tombe
 : la compression dans sa tombe et l’épreuve des deux anges. 
 


Le neuvième: Les angoisses de la terreur du Jour de la Résurrection
qu’il connaîtra dans l’au-delà.
 


Le dixième: Ce qui est attesté dans les deux Sahih
 : Les croyants, lorsqu’ils passent sur le Sirat, parviennent à un pont entre le Paradis et l’Enfer. Ils se dédommageront mutuellement de leurs offenses. Lorsqu’ils seront épurés et nettoyés, on leur autorisera l’entrée au Paradis.


Ces raisons ne peuvent toutes échapper au croyant excepté un tout petit nombre ». Fin de citation.

Il dit également dans un autre passage :


« Et nous avons dit à plusieurs reprises : qu’un homme pieux, pour lequel on témoigne du Paradis peut avoir commis des péchés pour lesquels il s’est repenti, ou que ses bonnes actions ont effacé, ou qu’ils aient été expiés par les épreuves qu’il a subi ou autre chose encore. Le croyant, s’il commet un péché, bénéficie de dix moyens pour repousser le châtiment du Feu : 

Trois viennent de lui, trois autres d’autrui et quatre sont attribuées par Allah :

- Le repentir, demander l’absolution et les bonnes actions qui effacent les péchés.  

- Les invocations des croyants en sa faveur, les œuvres pieuses qu’ils lui dédient et l’intercession de notre Prophète.  

- Les épreuves d’ici-bas par lesquelles Allah absout les péchés, dans le Barzakh (Le Barzakh est la vie intermédiaire entre les deux mondes : entre la vie d’ici-bas et le Jour de la Résurrection), dans les différentes étapes du Jour de la Résurrection et l’absolution d’Allah par Sa grâce et Sa miséricorde ».

Fin de citation.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 05:30

L'interprétation des rêves


http://www.ummah.com/islam/taqwapalace/bismillah.gif
Les rêves sont de trois sortes : des rêves de source divine, des rêves de source humaine et des rêves de source satanique

Le Prophète (saws) a dit: «Le rêve provient de trois sources: il peut être une vision opérée par Allah, ou une attrition provoquée par Satan ou le résultat des pensées qui animent l'intéressé à l'état de veille et se transforment en images au cours du sommeil». (Boukhari n°6499 et Mouslim n°4200)


                                                      


Ibn Hajar (rahmatoullah alayhi) a dit: "Tous les rêves se regroupent sous deux catégories:
- Les rêves qui se révèlent vrais. C'est-à-dire les rêves des prophètes et leurs pieux successeurs. De tels rêves peuvent se retrouver rarement chez d'autres - c'est le cas du rêve du roi infidèle que Joseph (psl) s'est chargé d'interpréter. Le rêve vrai est celui qui se traduit fidèlement dans les réalités.
- Le songe qui ne contient aucun avertissement et qui comprend plusieurs sous catégories :
La première représente une manœuvre satanique visant à attrister le rêveur. C'est ainsi qu'on voit sa propre tête coupée poursuivre le rêveur. On voit que l'on est tombé dans un gouffre et ne trouve personne pour apporter du secours, etc.
La deuxième consiste à voir des anges donner l'ordre de se livrer à des actes interdits ou à d'autres pratiques rationnellement impossibles.
La troisième consiste à voir ses propres pensées et souhaits se concrétiser dans le rêve ou voir ce que l'on a l'habitude de faire à l'état de veille ou ce qui préoccupe l'intéressé et arrivera vraisemblablement dans le futur et se passe souvent dans le présent et rarement dans le passé". (Fath al-Bari, 12/352-354)


                Floaties Etoiles (2)Floaties Etoiles (2)Floaties Etoiles (2)Floaties Etoiles (2)Floaties Etoiles (2)

Raconter ses rêves et taire ses cauchemars

Selon Abou Sa'îd Al-Khoudri (radhia Allâhou anhou), le Prophète (saws) a dit: «Quand l'un de vous voit en rêve quelque chose qu'il aime, cette vision ne provient que d'Allâh le Très-Haut. Qu'il remercie Allâh pour cela et qu'il en parle aux autres».

Dans une autre version: «Qu'il n'en parle qu'à ceux qu'il aime. Et quand il y voit quelque chose qu'il n'aime pas, cette vision ne provient que du Diable. Qu'il se mette sous la protection d'Allâh contre son mal et qu'il n'en parle à personne. Ainsi il ne lui en résulte aucun mal». (Al-Boukhâri n°6584, Mouslim n°5862)


Mentir sur ses rêves fait parti des grands péchés

Selon Abi Al-Asqa' (radhia Allâhou anhou), le Messager d'Allâh (saws) a dit: «Parmi les plus gros mensonges est l'apparentement de l'homme soi-même autre que son vrai père ou sa prétention d'avoir vu en rêve ce qu'il n'a en réalité pas vu ou enfin qu'il fasse dire au Messager d'Allâh ce qu'il n'a jamais dit». (Al-Boukhâri)

Partager cet article
Repost0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 05:30
http://dodyhema.jeeran.com/my_folder6/my_folder7/my_folder8/bismillah.gif

Nous connaissons tous en général les 6 piliers de la foi mais pas les différents degrés de celle-ci qui sont au nombre de 77 et les voici donc :

1 La foi en Dieu

2 La foi en les envoyés de Dieu

3 La foi aux anges

4 La foi dans le coran et les autres livres divins précédents

5 La croyance que le destin, qu'il soit bon ou mauvais provienne de Dieu

6 La foi dans le jour dernier

7 La foi dans la résurrection après la mort

8 La foi dans le rassemblement

9 La foi que le paradis est la demeure des croyants

10 La foi en l'obligation d'aimer Dieu

11 La foi dans l'obligation de craindre Dieu

12 La foi dans l'espérance en Dieu

13 L'obligation de se remettre à Dieu

14 L'obligation d'aimer le prophète

15 L'obligation de révérer le prophète (sala Allahu 'alyhi wa salam),de l'honorer,de le respecter

16 L'attachement de l'individu à sa foi au point de préférer étre jeté en enfer
plutot que de succomber à l'impiété

17 La recherche de la science, à savoir la connaissance du créateur

18 La diffusion de la science

19 La magnificence de glorieux coran

20 Les purifications

21 Les 5 prières obligatoires

22 L'aumone légale(Al-Zakat)

23 Le jeune (Al-Siyam)

24 La retraite spirituelle (A-i'tikaf)

25 Le pèlerinage

26 Le combat pour Dieu (Al-Jihad)

27Le fait de camper pour Dieu face à l'ennemi (Al-murabatat)

28 Le fait de tenir ferme devant l'ennemi et non de fuir devant la grande mélée

29 L'acquittement du 5éme du butin au chef de la communauté

30 Affranchissement d'une ame avec l'intention de se rapprocher de Dieu

31 Les expiations relatives aux crimes et délits qui sont au nombre de 4 selon
le livre saint et la sunna

32 Le respect des engagements

33 L multiplicité des bienfaits de Dieu et l'action de grace qu'elle implique

34 La préservation de la langue de ce dont il n'a nul besoin

35 Restitution des dépots à leurs propriétaires

36 L'interdiction des assassinats

37 L'obligation de la chasteté

38 Le fait de retenir la main par rapport aux biens d'autrui

39 L'obligation d'avoir du scrupule en matière de nourriture

40 L'interdiction de certains tissus, de certaines tenues, de certains ustensiles

41L'interdiction des jeux et des divertissements contraires à la loi de la religion

42 L'économie dans les dépenses et l'interdiction de consommer les biens injustement

43 L'abandon du ressentiment, de l'envie et des choses semblables

44De toucher à l'honneur des gens

45 Vouer sincèrement l'œuvre à Dieu et l'abandon de la duplicité

46 Le fait de se réjouir de la bonne action et de s'attrister pour la mauvaise

47 Traiter chaque péché par la repentance

48 Les offrandes

49 L'obéissance aux dépositaires de l'autorité légitime

50 S'attacher aux choix fondamentaux de la communauté

51 Juger les différents Hommes avec justice et équité

52 Recommander le bien

53 L'encouragement mutuel à la piété et à la crainte révérencielle de Dieu

54 La pudeur

55La piété filiale envers les parents

56 Le respect des liens de parenté

57 Le bon caractère, la maitrise de sa colère, étre affeble et modeste

58 Le fait de se montrer bon avec les serviteurs et de bien les traiter

59 Le droit des maitres sur les serviteurs à savoir que le serviteur doit rester
avec son maitre

60 Droits des enfants et des épouses

61 Se rapprocher des gens de la foi, leur témoigner de l'affection, etc

62 Le fait de répondre aux salutations

63 Rendre visite au malade

64 La prière sur celui qui est mort

65 Le fait de dire à celui qui éternue : Dieu te prenne en miséricorde

66 Le fait de s'éloigner des impies et des corrupteurs et d'étre ferme avec eux

67 Le fait d'honorer le voisin

68 Le fait d'honorer l'invité

69 Le fait de préserver les pécheurs et de ne pas les dénoncer
systématiquement

70 L'ascèse et la réduction de l'espoir

71 Le fait d'endurer patiemment les épreuves et les penchants de l'ame pour les plaisirs et les désirs

72 La jalousie et l'abandon du Madha (le fait de favoriser la mixité entre
hommes et femmes pour échanger des amabilités)

73Se détourner des propos vains

74 La générosité et la largesse

75 Se montrer miséricordieux envers le petit enfant et respecter le personne agée

76 La réconciliation entre les gens

77 Que l'homme aime pour son frère dans la foi ce qu'il aime pour lui méme

L'imam Al-Bayhaq

Partager cet article
Repost0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 05:30

                                 Les différents noms du paradis

paradis.jpg

Le Paradis: est le nom désignant d'une façon générale la demeure éternelle réservée aux Croyants. Exprimant ce qu'il renferme de béatitude, de délectation, d'exaltation, d'allégresse, de félicité, de ravissement, d'euphorie, de volupté, d'extase, de satisfaction, d'emerveillement, d'enchantement, de délice, de joie d'alégresse et de réjouissance.

Es-Salem: Allah l'a surnommée "Dar Es-Salem" la maison de la Paix.
Allah dit: "A eux la demeure de la Paix, pour séjour auprés de leur Seigneur. il sera leur Maître incontesté, en sa récompense pour ce qu'ils faisaient." (S.6, V.127)

La demeure éternelle: parce que ses résidents ne vieilliront jamais, ni se lasseront ni la quitteront.
Allah dit: "Les bienheureux seront au Paradis, où ils demeureront immortels tant que dureront les cieux et la terre à moins que ton Seigneur ne décide autrement. C'est un don intarissable." (S.11, V.108)

La demeure durable:
Allah dit: "Et ils diront: Louanges à Allah qui a éloigné de nous le chagrin. Notre Seigneur est infiniment Clément et Reconnaissant." (S.35, V.34)
Mouqatil a dit: "Il nous a logé dans la demeure durable, où la mort n'aura aucun effet sur nous et où nous demeurerons sans être transférés.

Le Paradis du Ma'ewa (refuge)
Allah dit: "C'est prés de Lui que se trouve le Paradis-Refuge." (S.53, V.15)
'Ata arapporté d'Ibn Abbas: "C'est le Paradis où résideront l'Ange Gabriel ainsi que d'autres Anges."

L'Eden: c'est un ensemble de Paradis, appelé Eden.
Allah dit: "Allah a promis aux Croyants et aux Croyantes des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux et où ils demeureront éternellement, ainsi que des demeurs agréables dans les jardins d'Eden. Mais une satisfaction entière de la part d'Allah est bien plus grande encore, voilà le bonheur illimité." (S.9, V.72)
Ses habitants y logeront éternellement.

La demeure de la vie
Allah dit: "La vie de ce monde n'est que divertissement et jeu. La demeure ultime est incontestablement la vraie vie, si du moins ils savaient." (S.29, V.64)C'est la demeure où la mort n'existe pas.

El-Ferdaous: le plus haut lieu du Paradis.
Allah dit: "Qui héritent du Fardaous où ils seront pour l'éternité." (S.23, V11)
" Ceux qui auront cru et accompli les bones oeuvres, ce sont les jardins du Ferdaous qui seront leur demeure éternelle." (S.18, V. 107)
C'est la plus haute et la meilleure partie des Paradis. Il ya énormément d'arbres fruitiers.

Le Paradis des Délices
Allah dit: "Ceux qui auront cru et fait les bones oeuvres auront le jardin des Délices." (S.31, V.
C'est un ensemble de Paradis, où les réserves d'abondance avec lesquelles les habitants se délecteront de nourritures, de boissons, de vêtements, de parfums exquis, de sites extraordinaires, de grandes demeurs et d'autres félicités.

10° La Place Sûre
Allah dit: "Ceux qui craignent Allah demeureront dans un séjour paisible:
- au milieu des vergers et des sources
- ils seront vêtus de satin et de brocart et placé face à face.
- il en sera ainsi, et Nous leur donnerons pour épouses des Houris aux grand yeux
- là, ils demanderont en toute quiètude toutes sortes de fruits." (S.44, V.51/55)

11° La Place Véridique
Allah dit: "Dans une ambiance de toute vérité chez un grand Roi, Tout-Puissant" (S.54, V.55)
C'est une excellent place de vérité, où l'immortalité est de rigueur.


source : "Le Paradis" d'Ibn Qayim El Jawzia aux éditions Universel

Partager cet article
Repost0
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 05:30

 

 بسم الله الرحمن الرحيم

 السلام عليكنّ و رحمة الله و بركاته

 

 

Louange à ALLAH. Nous Le louons et Lui demandons aide et pardon ; c’est en ALLAH que nous cherchons protection contre les vices de nos âmes, ainsi que les méfaits de nos actes. 

  

Celui qu’ALLAH guide, nul ne peut l’égarer. Quant à celui qu’Il égare, nul le peut le guider. 

Et je témoigne qu’il n’y a de divinité sinon ALLAH, Seul et sans associé, comme je témoigne que Muhammed, SalaLâh ‘Alayhi wasalam, est son Serviteur et Messager.

 

« O les croyants ! Craignez ALLAH comme Il doit être craint et ne mourez qu’en plein soumission ».

Coran, Al 'Imrân : 102

 

« O vous les croyants ! Craignez ALLAH et parlez avec droiture, afin qu'Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à ALLAH et à Son Messager obtient certes une grande réussite »

 

Coran, al-Ahzâb : 70-71

 

« Et rappel ; car le rappel profite aux croyants.»

 

Coran ; al-Dariyat : 55

Seigneur ! Prie sur Muhammed SalaLâh ‘Alayhi wasalam, sur les alliés de Muhammed, comme Tu as prié sur Ibrahim ('Alayhi selem) et sur les alliés d'Ibrahim. A Toi vont les louanges et la glorification.

La Parole la plus véridique est celle d'ALLAH 'Aza wa jall et la meilleure voie est celle de Muhammed SalaLâh ‘Alayhi wasalam.

La pire des choses est la création nouvelle dans la Religion (Muhdatha), toute création nouvelle est une innovation (Bid'a), toute innovation est égarement, et tout égarement mène en Enfer.

Allah 'Aza wa jall me suffit, Il est mon Meilleur garant. Nul mouvement et nulle force que par ALLAH le Très-Haut le Sublime.

Je demande Pardon, par avance, a ALLAH 'Aza wa jall, pour les fautes commises, qui ne sont qu'une œuvre de moi-même ou de Sheiytan le lapidé.


 

Information :

 

 

Certes vous savez très bien qu’un jour ou l’autre la mort frappera.

Elle te frappera, frappera ta mère, ton père, ton frère…, si ce n’est pas déjà fait.

Qu’ALLAH ‘aza wa jall nous facilite cette épreuve, et facilite ceux qu’ils l’on déjà accomplit !

 

ALLAH ta3ala dit :

 

« La présente vie n’est que jeu et amusement.

La demeure dans l’au-delà sera meilleure pour ceux qui sont pieux.

Eh bien, ne comprenez-vous pas? »

(6 ;32)

« Et, la nuit, c’est Lui qui prend vos âmes, et Il sait ce que vous avez acquis pendant le jour.

Puis Il vous ressuscite le jour afin que s’accomplisse le terme fixé. Ensuite, c’est vers Lui que sera votre retour, et Il vous informera de ce que vous faisiez »

(6 ;60)

« Et Il est le Dominateur Suprême sur Ses serviteurs.

Et Il envoie sur vous des gardiens. »

« Et lorsque la mort atteint l’un de vous, Nos messagers (les Anges) enlèvent son âme sans aucune négligence. »

(6 ;61)

« Ils sont ensuite ramenés vers Allah, leur vrai Maître. C’est à Lui qu’appartient le jugement et Il est le plus prompt des juges. »

(6 ;62)

 

Quand cette épreuve nous touche, nous ne savons pas trop vers qui nous tourner pour nous aider, concernant le lavage du mort, en particulier.

Pour cela, Insha’ALLAH, des sœurs de Aix-en-Provence (13) (de confiances, wa el HémdouliLâh) se propose de laver le mort (femme) selon la SOUNNAH de Notre Prophète Muhammed,SalaLâh ‘Alayhi wasalam, qui est malheureusement tant négliger de nos jours !

ALLAHU MOUSTA3NE !

 

Elles se sont basés sur le livre de Shaykh Muhammed Nâsir al-Dîn al-Albâni RahimahouLah,

« Les règles funéraires ».

Elles pourront se déplacer, sur Aix-en-Provence, et les alentours (salon, marseille…)

Pour nous contacter par e-mail :


lavage_mortuaire_musulman@hotmail.fr

 


Faite passer cette information, BarakaLâhou fikoum, car la Sounnah et malheureusement trop négliger !!!

 

Qu’ALLAH ‘Aza wa jall nous guide !!!!

 

 

السلام عليكنّ و رحمة الله و بركاته


L'Imam Ibn Sirîn a dit:

"Cette science est une Religion, alors regardez de qui vous la prenez"

Je demande a ALLAH 'Azawajl, pour les erreurs éventuelles que j'aurais pu commettre, qui ne sont que l'œuvre de Sheiytan, ou de moi même, de me Pardonner!

Allâhuma ghfir lî, wa rhamnî, wa hdinî, wa jburnî, wa âfinî, wa rzuqnî, wa rfa'nî !!!
Je demande humblement à Allah 'Azawajl de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans sous la bannière du Prophète Muhammad
صلى الله عليه وسلم afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement!


La soif s'en est allée, les veines sont alimentées, et la récompense nous sera fermement accordés Insha'ALLAH!!!


O ALLAH!  Par Ta miséricorde qui sur tout chose s'étend, je T'implore! Accorde-moi Ton Pardon!

By la.oumma@gmail.com au service de la Oumma

Partager cet article
Repost0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 05:30

                                                Trés jolie histoire d'un converti  masha allah

 

Mes pensées avant : "En volant je vais me faire beaucoup d'argent..." 

Ma conversion...... 

Mes pensées, 1 an et demi plus tard : "Aujourd'hui ce que j'aimerais, c'est qu'Allah swt soit satisfait de ma mère, de ma future femme.... Et de tout ceux à qui je dois la préférence dans ce bas monde. Amine". 

Mon cœur, ma vie, est voué à Al-Quahhar (L'Irrésistible) car il m'a tout donné.... La vie, la vue, l'oxygène, l'odorat, l'ouïe, Soubhan' Allah ! ; des milliards de pages et d'encre ne suffiraient pas à énumérer tous les bienfaits que Notre Créateur nous pourvoit, Alhamdoulillah. 

Ma vie est dédiée à la religion d'Allah, Al-Wali ( Le Protecteur). 

Je ne peux pas (plus....) concevoir ma vie sans Dieu, sans religion, sans invocations, sans prières, sans adoration... c'est impossible !! 

L'Islam est la religion qui m'a séduit, il y a un an et demi. 
Il y a un an et demi, Al-Hadi (Le Guide pour tous) m'a ouvert les yeux, m'a sorti des ténèbres, m'a rempli le cœur d'un liquide brûlant, dont les ingrédients sont la foi, l'amour, et la crainte en Lui, O Ya Rabbi, je t'en remercierai toute ma vie ; fais de moi un de tes humbles serviteurs, je te demande un cœur doué pour Toi d'un saint respect, de la modestie et d'une science très utile, Ya Rabbi, je te demande aussi un repentir agréé, une place élevée et une femme vertueuse et pieuse, Amine. 

C'était le 22 janvier 2000, à l'âge de 18 ans... 

Ce 22 janvier...est pour moi une renaissance...une nouvelle vie... c'est une date qui restera à jamais gravée dans mon cœur, c'est à cette date que le bonheur à débuter... 

Ma mère (Alhamdoulillah, je me suis rapproché d'elle, je veux qu'elle soit fière de moi, et je demande à Allah swt Al-Nur de la guider dans le droit chemin, mes frères et sœurs peuvent aussi faire des invocations...) ma mère comme mon père sont français, mon père a aussi des origines polonaise... 

Moi je suis avant tout musulman. 

Je n'ai jamais été baptisé à l'église, car ma mère voulait que je choisisse par moi-même...Macha' Allah... j'ai choisi ! 

Ayant vécu dans une famille athée, je n'ai jamais entendu une seule parole concernant Dieu, moi c'est pas que je ne croyais pas, mais je ne connaissais pas... je ne m'y étais jamais intéressé... 

Depuis tout petit, tous mes amis, à l'exception d'un, sont tous d'origine algérienne ou marocaine, mais malheureusement sont loin de l'islam. Mais par la Grâce d'Allah swt j'étais toujours avec eux, je me souviens pendant le ramadan, je grossissais !! Je mangeais chez eux puis chez moi....cela jusqu'en classe de 4ème, puis en 3ème, 2nde, 1ère, à chaque ramadan, à l'heure de midi, je me retrouvais tout seul... 

A 15 an et demi, j'ai demandé à un frère de me prêter le Coran, je le lisais comme un simple livre sans comprendre grand chose, mais malgré tout j'avais toujours ce désir de l'avoir près de moi, le désir de le lire... Donc je l'ai pris partout où j'allais... au lycée... (même si je l'ouvrais pas, il était dans mon sac...) et aussi à Antibes et à Paris où je travaillais pour mon stage de formation. 

A Antibes je travaillais avec deux marocains, Rachid et Hind. 

Hind m'avait dit que c'était grâce à la religion, qu'elle ne s'était pas suicidée... Avec Rachid, on parlait souvent, et je me suis rendu compte il y a 2-3 mois, que beaucoup de questions concernaient la religion... 

A Paris, comme à Antibes, mon livre de chevet était le Coran, mais la poussière y était présente... peut-être 1 à 2 fois par semaine je lisais une page ou deux... mais il était là...à mes côtés.. et pour moi c'était important, précieux, j'en avais besoin... 

Paris, à 18 ans, au 3/4 de mon stage, j'ai fait une rencontre, une rencontre qui ne dura pas plus de 10 min (!)... et qui a changé ma vie... 

J'étais à Clignancourt, et je voulais m'acheter une arme (peut être que je croyais que je serais plus fort...). Le jeune qui travaillait dans le magasin nous a amené à part...On était trois ce jour-là, un marocain et deux français. Le vendeur parlait au marocain, Hakim, devant nous sans faire attention à nous : 

"Pourquoi tu veux une arme ?" 

"Pour me défendre". 

"Si tu vas vers Allah, Il te protégera, nous les arabes, on a de la chance on n'a pas besoin d'arme, on n'a pas d'embrouille, on a de la chance d'être musulman, c'est Dieu qui nous donne la force". 

Puis il s'est adressé à nous.... 

"Désolé les gars, mais c'est vrai, vous, vous avez besoin d'une arme, mais nous, on n'a pas de problèmes, on est protégé par Dieu". 

Et Hakim, en mettant la main sur mon épaule, dit en rigolant, (car il voyait le Coran sur ma table de nuit) : "Lui, il va se convertir". 

.... A moi... ça m'a pas fait rire, ça m'a fait quelque chose...un pincement au cœur, je sentais quelque chose... 

Le vendeur me regardait sans un mot pendant 15 LONGUES secondes avec un sourire... un sourire... Aujourd'hui je sais qu'il a senti au fond de son cœur la Puissance d'Allah swt... ; on aurait dit que Dieu lui avait illuminé son cœur et il m'a dit : 

"C'est encore mieux !! Tu seras protégé encore plus que nous !! Tu seras au paradis avant nous !... ". Tous ces mots, toutes ces phrases, aujourd'hui encore qui pour certains peuvent paraître insignifiants, me procurent des frissons, à l'instant où ma plume glisse sur le papier, mes yeux sont gorgés de larmes, car c'est ce jour-là, grâce à ces quelques minutes, et ces quelques mots échangés, que je suis heureux maintenant, c'est pour ça que j'ai mal au cœur quand je vois des personnes qui ne sont pas dans le dine, j'ai connu les 2...je pourrai jamais...Insh'Allah retomber de l'autre côté.... 

Puis on est reparti... sans arme.... sans rien acheter.... 

Hakim en rigolant a dit : "On reviendra Greg ?" moi je lui ai dit sérieusement : "Je sais pas"... ! Moi qui voulais tant une arme, c'était mon rêve !! Et bien je lui ai dit je sais pas ! ! ! 

Dans le métro, je ne disais plus un mot, j'étais... interpellé, troublé de ce qu'il venait de se passer. Il m'a parlé de Dieu, alors que je n'étais pas croyant....Il m'a parlé de l'Islam alors que je n'étais pas musulman...et pourtant, j'ai apprecié... 
Aujourd'hui, je peux dire que c'était un terroriste ! Il m'a placé une bombe dans le cœur ! Et Allah swt me l'a fait exploser....les secousses retentissent encore dans les moindres recoins de mon cœur... dans les moindres parties de mon corps, et j'espère que je les ressentirai jusqu'à ma mort, jusqu'à mon dernier souffle, qu'Allah m'accordera. 

Le jour d'après, à l'heure du repas, le cuisinier où je travaillais m'a servi une pizza jambon fromage... j'ai regardé la pizza, et je ne sais pas pourquoi... je l'ai refusée...comme ça ! 

Sans raison !! Je lui ai rendu et demandé une sans porc... 

Le cuisinier, un tunisien, avait le même sourire que le vendeur... 

Le lendemain, dans la soirée, on est parti sur Bastille pour aller boire un verre... On s'assoit, on était 5, 4 prennent une bière comme d'habitude, et la serveuse attendait ma réponse... "Alors !! ? Vous prenez quoi ?" 

J'ai regardé autour de moi, que des jeunes avec des bières, y'en avait presque des saoûls, puis je regarde Hakim (Que Dieu Le guide dans le Droit Chemin, Amine) et j'ai commandé un cocktail... Un cocktail sans alcool !! Comme ça !! Comme pour le porc !! Sans raison !! Ça se passait à l'intérieur de moi-même... Je devais dire "non", en 2 jours j'ai changé ces 2 "petites" choses qui en réalité sont énormes, car 2, 3 jours après, à dire non à l'alcool proposé... à faire attention à ne pas manger de porc... ça m'a bouleversé le cœur... je me sentais propre, purifié, lavé, ces 2 "petites" choses qui pour beaucoup paraissent banales, m'ont complètement transformé, métamorphosé, changé dans l'attitude, dans la façon de voir les choses... 

Allahou Akbar ! 

Puis je suis rentré chez moi, sur la Côte d'Azur, tout seul, mais avec quelque chose en plus... 

J'ai repris le lycée en étant nouveau... plus de porc, plus d'alcool... 

Mais Macha' Allah, quelque temps plus tard, c'était le ramadan. 

Sans croire en Dieu, je ne mangeais plus de porc, ne buvais plus d'alcool et je me suis demandé : pourquoi pas faire le ramadan ?... Puis j'ai jeûné, 1 jour, puis 2, puis 3... jusqu'à la fin ! 

Alhamdoulillah, et pendant ce mois, la fraternité, l'union, l'entraide, la gentillesse étaient pour moi quelque chose de fort, de vraiment fort... 
Le soir tout le monde voulait m'inviter à manger chez lui, mais je refusais pour rentrer chez moi, pour ne pas inquiéter ma mère qui n'était pas au courant, et j'attendais 20h00 pour manger, je coupais le jeûne avec un quartier de pomme, un bonbon... seul... mais au moins ma mère ne s'inquiétait pas 

Je voyais tous mes amis même les plus grands voleurs, observer le ramadan et ils se sentaient bien, ça se voyait, j'ai compris que ça ne se résumait pas seulement à l'abstinence de manger et de boire... mais c'était vraiment autre chose... 

A Paris, le cuisinier, le vendeur, imaginez leur sourire, eh bien tous avaient ce sourire... 

Pendant ce jeûne, j'ai profité à l'heure du repas (le midi) de lire, de lire, et de lire... Tous mes temps libres je lisais... le Coran, comment faire la prière... et je parlais aussi avec des frères et sœurs et je me suis posé beaucoup de questions... "D'où je viens ? Comment ? Pourquoi ? Dieu existe-t-il ou pas ? 

Depuis ce jeûne et Insh'Allah jusqu'à ma mort, je ne cesse de lire, de m'intéresser à l'islam, car tout savoir me rapproche de Dieu. 

Après le ramadan, j'ai demandé à un frère de m'appeler dès qu'il allait à la mosquée, juste pour visiter...et ce jour-là.... C'était le 22 janvier 2000... 

Ce jour-là j'ai embrassé l'islam... 

Ce jour-là, j'ai prononcé la Shahada : "Ashadou anla ilaha illa Allah, wa ashadou anna mohammadan rassouloullah". 

Allahou Akbar ! Me voici musulman... 

Je suis devenu musulman mais il faut le rester, je n'ai pas commencé la prière tout de suite, mais 1 mois après... 

Ma mère était très inquiète, c'est normal avec l'image médiatique de l'islam (qui pourtant est la religion du juste milieu), mais Alhamdoulillah, maintenant elle fait la différence entre musulman et islam, entre musulman et arabe, maintenant elle n'a plus peur, une de mes phrases préfèrées, Tu sais l'affaire Khaled Kelkal (le poseur de bombe dans le RER en 95), on pense que c'est un excès d'islam, hors c'est un manque d'islam... s'il connaissait vraiment l'islam, il n'aurait jamais fait ça... Alhamdoulillah, maintenant ma mère n'a plus peur et même parfois m'encourage... comme mes sœurs !! Elles, qui m'écoutaient même pas, et me disaient à longueur de temps "Tu es dans une secte !" ça fait mal... Mais les épreuves sont nécessaires, elles sont une preuve d'amour de Notre Seigneur, mais maintenant au moment où j'écris, une de mes sœurs, pendant un repas chez elle, m'a appelé et m'a dit : "Si tu veux faire la prière tu peux aller dans ma chambre". 

Macha' Allah... Pour certains c'est rien, c'est normal... mais pour moi, j'étais tellement ému que je n'ai même pas répondu... puis elle est partie... partie en souriant... 

Mon autre sœur, il y a deux ou trois jours, on a discuté...sur Dieu...sur Sa Création... Alhamdoulillah, il n'y a de Force et Puissance qu'en Dieu. 

Et maintenant chez moi, chez ma mère, je ne me cache plus pour prier, je n'attends plus qu'elle parte ou qu'elle soit au tel mais j attends l'heure de la prière. 
Avant d'aller prier, ou d'aller à la mosquée, je lui demande si elle n'a pas besoin de moi... puis je vais prier... 

Alhamdoulillah, fini le temps où je priais dans la salle de bain en faisant couler l'eau, pour ne pas qu'elle entende le son de ma voix réciter des versets du Saint Coran.... C'est un grand soulagement pour moi maintenant, je rêve d'avoir une famille musulmane.... 

Un autre exemple, au ramadan, je ne l'avais pas dit à ma mère au début que je jeûnais... pour ne pas l'inquiéter... puis je me suis dit, elle a accepté le porc... l'alcool... je vais lui dire pour le ramadan... au début elle voulait pas... elle disait que c'était n'importe quoi... mais elle a vu à quel point ça me tenait à cœur, à quel point j'étais déterminé, à quel point je me sentais bien... et ça a passé....5 jours plus tard, dès que je rentrais du lycée, mon assiette était sur la table... le repas prêt et ma mère me le servait... !! Elle qui au début ne voulait pas, m'encourageait par la suite... Macha' Allah 

.... Souvent dans mes invocations, des larmes tombent au creux de mes mains... Je demande à Allah swt de guider ma mère.... Si Allah swt le veut, je ne pourrai pas quitter l'islam... c'est un trésor... et ma foi grandit de jour en jour... 

Pour tous ceux qui ont réussi à lire mon texte jusqu'au bout, je vous en remercie, car c'est ma vie... et la partager me fait le plus grand bien, pour les musulmans, n'oubliez pas que vous possédez un trésor... Pour ceux qui cherchent , je peux vous assurer que je suis maintenant heureux, et je suis satisfait de mon choix, n'hésitez pas à sauter le pas... Voyez par vous-mêmes, mais dans tous les cas soyez patients et justes, vous en serez récompensé par Dieu, la prière est la source de l'aide, et la clef du paradis.... 

Fais toujours confiance en Dieu, suis son dernier messager, et tu seras gagnant, car Allah swt ne manque jamais à ses Promesses et ne déçoit jamais celui qui a la sagesse de se confier à Lui. 

Sache bien qu'Allah swt t'aime....Sois conscient de l'immensité de ta chance d'être croyant et n'oublie pas d'être pleinement reconnaissant ! 

Un dernier message, pour ma maman... "Si Dieu l'a voulu, tu as pu lire cette lettre, sache que je suis fier d'avoir une mère comme toi, et je souhaite à tout le monde d'en avoir une comme toi, et d'élever leurs enfants comme tu nous as élevés maman ! Maman, je t'aime...coeur-copie-1.jpg et merci, pour tout le bonheur que tu me procures, je ne pourrai jamais te remercier
assez. Excuse-moi si je te fais des soucis... mais n'oublie jamais, moi qui ne te le disais pas avant, aujourd'hui, je le dis, devant tout le monde, je t'aime." 

Partager cet article
Repost0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 05:30

Un beau rappel  -qu'Allah en préserve son auteur- ...
Ibn al Qayyim -rahimahullâh-, "le médecin des coeurs" a dit (Al Fawâ-id, n°69: le coeur dur et le coeur limpide):
 

 

 

إذا أراد الله بعبد خيرا جعله معترفا بذنبه ممسكا عن ذنب غيره، جوادا بما عنده، زاهداً فيما عند غيره، محتملا لأذى غيره، وإن أراد به شرا عكس ذلك‏

 

"Lorsque Allah veut un bien pour un serviteur, Il lui fait reconnaître ses péchés, le détourne des péchés d'autrui, le rend généreux envers les autres, lui permet de se passer de leur aide, et lui permet de supporter les manquements des gens à son égard ...

 

Lorsqu'Il lui veut du mal, Il agit de façon contraire."

 

Qu'Allah nous fasse don de la noblesse de l'âme et d'un coeur tendre ...

Partager cet article
Repost0
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 05:30

Boire l'eau qui reste des ablutionsfleur-eau.gif

C'est une Sounnah peu connue du commun des musulmans faisant partie des nombreuses Sounnanes que l'éminent Savant et notre Cheikh Salafi bien aimé Mouqbil Ibn Hâdî Al-Wâdi'i (Qu'Allah Lui fasse Miséricorde) a fait revivre.

Cette
Sounnah est donc délaissée et oublié et il incombe aux musulmans de la pratiquer et de la diffuser parmi les gens et encore plus lorsqu'on sait qu'une parole contraire à la pratique du Prophète(saw) est répandue dit que le fait de boire l'eau qui reste des ablutions a pour résultats des pertes de mémoire. Il n'y a aucune preuve sur cette parole mais de plus les preuves sont contraires à cette parole:

Il a été rapporté de Al-Housayn le fils de ‘Alî (Qu’Allah les agrée tous deux) qu'il a dit: « Mon père m'a demandé de venir avec l'eau des ablutions (Al-Wadou à ne pas confondre avec les ablutions elle-même Al-Woudou) et il a rapporté qu'à la fin des ablutions qu'il a faite en faisant chaque mouvement trois fois qu'il (‘Alî) s'est levé en disant "donne moi le récipient qui contient le reste de l'eau des ablutions" et il but de cette eau debout. Al-Housayn dit: Je fus étonné! Il me dit alors " Ne sois pas étonné car j'ai vu ton Père (car c'est son Grand-Père) le Messager D'Allah(saw) faire comme tu m'as vu faire": Il a demandé de l'eau pour ses ablutions et en a bu le reste debout." »

Ce Hadith est rapporté par An-Nasai et authentifié par Cheikh Mouqbil dans son : Al-Jâmi‘ As-Sahih: Chapitre de boire le reste de l'eau des ablutions (1/515)

Référence: Al-Bayanou Al-Hassanou bi tarjamati Al-Imâmi Al-Wâdi‘i wa mâ ahyâ mina As-Sounnan de Cheikh ‘AbdoulHamid bnou Yahya Al-Hajouri préfacé par Cheikh Yahya Al-Hajouri , (éditions :Dar Al-Imâm Ahmad page 111)

Partager cet article
Repost0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 05:30


  http://img213.imageshack.us/img213/19/bismillah038wm1wtgo5.gif

                   Qu'est ce que la Zakat ?

Définition :zakat.jpg

C'est l'adoration d'Allah, par le versement obligatoire d'une partie d'un bien spécifique pour une catégorie de personnes spécifiques.


fLes biens concernés :
1- L'or
2- L'argent
3- Marchandises servant au commerce
4- Certaines bêtes d'élevages qui sont au pâturage (chameaux, bovins, ovins)
5- Certaines sortes de culture



fLes conditions de la Zakat :
1- L'islam ( être musulman )
2- Atteindre le seuil obligatoire
3- La possession du bien concerné par la zakat
4- L'écoulement d'une année ( calendrier lunaire ) sauf pour les cultures, il suffit qu'elles arrivent à terme



fLe seuil a atteindre :
· Or : 85 g ( le prélèvement sera de 2,5 % )
· Argent : 595 g ( le prélèvement sera de 2,5 % )
· Monnaie actuelle : valeur équivalent à 85 g d'or ( le prélèvement sera de 2,5 % )
· Marchandise commerciale : valeur équivalent à 85 g d'or
· Chameaux : à partir de 5 chameaux
· Bovins : à partir de 30 bovins
· Ovins et caprins : à partir de 40 ovins




fPetite astuce :
Pour connaître la somme à prélever en zakat de l'or, de l'argent ou de la monnaie actuelle, il suffit de diviser la somme voulue par 40.

Ex : Pour une somme de 10000 € ( 10000 ÷ 40 = 250 ) la zakat sera de 250 €


Inspiré du livre de cheikh Otheimin « charh el moumti' »

Partager cet article
Repost0