Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 06:00
L'excellence du lavage le jour du vendredi
 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon 'Abdallah Ben 'Omar, l'Envoyé d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Quand l'un de vous se rendra à la prière du vendredi, qu'il effectue le lavage (ghosl). »
Selon Ibn 'Omar, 'Omar Ben El Khattab (qu'Allah l'agrée) prêchait debout le vendredi (à la mosquée) quand un homme - qui était parmi les premiers mouhadjirines et l'un des compagnons du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) - arriva. 'Omar l'interpella et lui dit : « A cette heure-ci ! - J'étais pris par mes occupations, répondit ce dernier. Je n'étais pas encore chez moi quand j'ai entendu l'appel à la prière (l'adhan) et je n'ai effectué rien d'autre que mes ablutions (ouodou). - Quoi, les ablutions, s'écria 'Omar, alors que tu sais que l'Envoyé d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) prescrivait le lavage ! »
(Rapporté par Al-Boukhari).

 

Partager cet article
Repost0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 09:37

http://img62.imageshack.us/img62/1275/bismillah.gif

  Epreuves du coeur.....


 

Ibnul Qayyim a dit, tout en commentant le hadith suivant, « Des épreuves et des tourments seront présentés aux cœurs, comme une natte de roseau entrelaçant le bâton par le bâton. N'importe quel cœur qui observe ces épreuves aura une marque noir en lui. Cependant, n'importe quel cœur qui les rejette aura une marque blanche mise en lui. Le résultat est que les cœurs seront de deux sortes : Un blanc semblable à une pierre blanche, qui ne sera nuie par des épreuves aussi longtemps que les cieux et la terre supporterons ; et l'autre sombre et rouillé, comme un navire retourné ; incapable d'identifier le bon, ni rejeter le mal, mais plutôt étant absorbé avec ses passions. » Rapporté par Muslim


 

« Les fitan (épreuves) qui sont présentées aux cœurs - et qui sont la cause de sa faiblesse - sont :


 

1) Les épreuves concernant le shahwah (faux désir)


 

2) Les épreuves concernant la shubhah (doute)…


 

Ainsi, le premier cause l'intention et le désir d'être corrompu, tandis que le second provoque la corruption de la connaissance et de la croyance. »
Parlant au sujet de telles épreuves, il dit, « Les cœurs - une fois exposé à de telles fitan (épreuves) - sont de deux types :


 

1) Premier type : Un cœur une fois exposé a de telles épreuves, les absorbent comme une éponge qui imbibe l'eau vers le haut, laissant en elle une tâche noire. Un tel cœur continuera à imbiber vers le haut les diverses épreuves qui lui sont présentées, jusqu'à ce qu'il deviennent foncé et corrompu - c'est ce qui est signifié par « un navireretourné », ainsi quand ceci ce produit, deux danger et maladies mortelles s'emparent de lui le plongent dans la de struction


 

==) Premièrement : Confondre le bon avec le mal, ainsi il ne reconnaît ni le bon, ni ne rejette le mal. Cette maladie peut s'emparer de lui à tel point qu'il croit le bon être le mal ; et le mal être le bon, la sunnah être la bid'ah (innovation) ; et l'innovation être la sunnah, et la vérité être le faux, et le faux être la vérité.


 

==) Deuxièmement : Juger par ses caprices et ses passions, au dessus et contre ce que le messager d'Allah est venu - étant asservi par ses caprices et désirs et étant mené par eux également.



 

2) Second type :Un cœur blanc dans lequel la lumière de l'imaan est éclatante et son éclat est illuminé. Ainsi quand des épreuves sont présentées à un tel cœur, elles sont rejetées et tourne loin de lui. Cela fera augmenter sa lumière, son illumination et sa force.


Partager cet article
Repost0
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 06:00

Un HADITH SAHAHA ALBANI, qui fait COULER DES LARMES.

http://img27.xooimage.com/files/1/a/8/bismillah-20_bleu...0blanc_10-38f034.gif  

Ce hadith est authentifié par le savant de notre siècle Sheikh Albani -voir réference au bas- :
En plus quelques nota bene a lire, voici le sens :


D'après Abdullah Ben Mas'ud, le Prophète a dit :

Allah rassemblera pour un jour désigné, les premières et les dernières générations. Elles se mettront debout, quarante ans durant, les yeux hagards(dirigé vers le ciel), attendant que le jugement soit rendu.

Allah descendra(nézel) (1) dans des nuages du Trône (Arch)(2)au repose pied (Koursy) (d'une façon qui n'est connu que par Allah) on entendra un appel :

"Ô hommes, acceptez-vous, de la part de votre Seigneur, qui vous a crées, dotés de biens et vous a ordonné de l'adorer et de ne rien lui associer, que chacun de vous suive ce qu'il adorait, dans la vie antérieure; n'est-ce pas de la justice de votre Dieu ?" Ils diront : "Si". Chaque communauté se dirige vers son idole. Ils leur sera présentées toute les idoles qu'ils adoraient. Il y en aura qui se dirigent vers le soleil, (d'autres) vers la lune, d'autres vers les pierres. Pour ce qui adoraient Jésus, le démon qui était affecté à Jésus lui sera présenté. Ceux qui adoraient 'Uzayr, le démon de 'Uzayr leur sera présenté. Mouhammed et sa nation attendront.

Allah se présentera et leur dira : "Pourquoi n'êtes-vous pas partis comme les autres gens ?" Ils diront : "Nous avons un Dieu que nous n'avons pas vu". Il dira :"Es-ce que vous le reconnaitrez si vous le voyez"?. Ils diront : "Il y a entre nous et lui un signe, on pourra l'y reconnaître". Il dira : "Lequel ?". Ils diront :"Qu'il découvre sa jambe (1) !". A ce moment il découvre la Jambe. Et voilà que même les polythéistes se prosternent (passage Sahih, Tabarany , Albani). A l'exception des gens ayant des dos semblables aux cornes des vaches. Ils voudront se prosterner, mais ne le pourront pas, alors qu'on les invitaient à la prosternation pendant qu'ils étaient sains.

Allah dira ensuite aux croyants : "Levez vos têtes !", Il leur donnera leurs lumières en fonction de leurs oeuvres. Il y en aura qui receveront leur lumière comme une montagne géante, entre leurs mains, certains en receveront moins, (quand à) certains ils n'en receveront(auront) que l'équivalent d'un palmier-dattier, et certains d'entre eux moins encore jusqu'à que le denrier d'entre eux n'en recevera qu'un tout petit bout sur l'orteil, qui tantôt s'allume tantôt s'éteint. Et leur Seigneur sera devant eux les guidant pour traverser le pont jeté (3) sur l'abîme de l'enfer, laissant une trace semblable à celle du tranchant de l'épée (dans un autre hadith authentique on trouve sa déscription comme suit : "Le chemin étroit sera jeté sur l'enfer. Il sera aussi étroit que la lame d'une épée, il sera glissant et périlleux, il y a au-dessus des barres de fer tout enflamées, avec lesquelles les gens seront happés. Celui qui sera accroché tombera au feu...") Il leur dira de traverser.
Leur passage sera relatif à leur lumière. Ainsi, certains passeront aussi vite qu'un clin d'oeil, d'autres comme l'éclair, d'autres comme le nuage, d'autres comme des comètes, d'autres comme le vent, d'autres comme les chameaux, d'autres comme la course de l'homme. Viendra enfin celui qui recevera la lumière sur le bout de son orteil, rampant sur son visage, ses pieds et ses mains. Ses flancs seront touchés par le feu. Mais il continuera à se traîner jusqu'à ce qu'il soit sauf. Là, il se mettra debout au bord de l'enfer et dira :"Qu'Allah soit Loué pour m'avoir accordé ce qu'il n'a accordé à personne, en me délivrant de l'enfer, après l'avoir vu de mes propre yeux".
On l'emmènera vers une source à la porte du Paradis pour se laver. Il acquiera l'odeur des ses élus du paradis ainsi que leur mine. A travers une fente dans la porte du Paradis, il observera ce qu'il y aura au Paradis, il dira : "Seigneur, faites-moi rentrer au Paradis". Allah lui répondra (dira) :"Tu me demandes à présent le paradis alors que Je viens de te sauver de l'enfer ?". Il dira : "Seigneur met entre moi et elle (l'enfer) un voile jusqu'a je n'entende plus son bouillonement". Il sera alors introduit (par la Clémence d'Allah) au Paradis et il verra (devant lui) ou on bâtira une demeure si somptueuse qu'il se sentira comme dans un rêve et il dira : "Seigneur, donne-moi cette demeure". Allah lui dira : "Ne demanderas-tu donc pas une autre si je te donne celle-çi ?". Il dira : "Non, je le jure par Ta puissance je n'en demanderai pas d'autre, et puis y'a t-il une demeurre meilleur que celle-çi ?". Alors il lui donnera (accordera) et il s'y installera. (Puis) il verra devant sa demeure une autre demeure, qui paraît comme un rêve par rapport à celle qu'il occupe. Il dira (alors) : "Seigneur donnez-moi cette maison". Et Allah -teberak-outerela- lui dira :"Peut-être demandera tu une autre si je te donne celle-çi ?". Il dira :" Non par ta Toute Puissance (je ne demanderai pas), d'ailleurs qu'elle maison pourrait être meilleuir que celle-çi ?". Il lui accordera et il s'y installera. Ensuite il gardera le silence. Alors Allah exalté lui dira : "Pourquoi ne me demandes tu riens ?". Il dira : "Seigneur je vous-ai demandé tellement de choses que j'en suis embarassé". Allah lui dira : "Seras-tu satisafait si je te donne l'équivalent des biens du bas-monde depuis que le l'ai créé jusqu'à ce que Je l'ai anéantis, et dix fois plus ?". Il dira : "Vous vous moquez de moi alors que vous êtes le Seigneur de la Toute Puissance ?". (Son Seigneur lui accordera alors se qu'il lui a dit -dans une version-). Allah exalté dira :"Non, j'en suis capable". L'homme demandera : " Permetez-moi de rejoindre les élus du Paradis". Allah le lui permettra. Il s'en ira, pressant le pas dans le Paradis.

Avant d'atteindre les gens, un palais de perle se dressera devant lui. Il se jette aussitôt prosterné par terre, on lui dira :"Lève-toi, qu'as-tu donc ?" il dira : "J'ai vu mon Seigneur", on lui dira :"ce n'était qu'une de t'es demeures". Il trouvera ensuite un homme pour lequel il s'apprêtera à se prosterner lorsque celui lui dira : "Je ne suis qu'un de Vos trésoriers et servants, 1000 (mille) autres qui me ressemblent son sous mes ordres, tous à Votre service".

Le gardien le devancera pour lui ouvrir la porte du palais. C'est un palais creusé dans une perle, dont les plafonds, les portes, les serrures et les clefs sont tous faits de perles. Face à l'entrée se trouve une pierre précieuse de couleur verte aux creux de laquelle se trouve une autre rouge comportant soixante-dix portes qui mènent chacune à une chambre de couleur en pierre précieuse verte dont chacune mène à son tour à une autre chambre de couleurs diffèrentes d'entre elles les unes des autres. Chacune de ses chambres contient des lits, des épouses et des servantes. La moindre de celle-çi est une HOURI vêtue de soixante-dix habits. La moelle sera visible à travers la chair, les os et même les habits de cette houri. Son coeur sera un miroir pour elle et réciproquement.
A chaque fois qu'il s'en éloigne un moment, elle deviendra soixante-dix fois plus belle à ses yeux et il lui dira :"Je jure par Allah que je vous trouve soixante-dis fois plus belle qu'avant". Elle lui répondra pareil.
On lui dira : "Regardez". Il regarde et voilà qu'on lui dira :" Voici votre propriété. Elle s'étend sur une distance de cent ans de marche que tu pourra quand même embrasser du regard".

(alors) Ibn Ma'soud rapporte ensuite : Omar dit :
"N'entends-tu pas ce que nous rapporte Ibn Oum 'Abd, ÔKa'b au sujet des élus du Paradis qui occupent le rang le plus bas ? Qu'en est-il alors de ceux aux rangs élevés ?". Il lui répondit :
"Ô Commandeur des croyants (il y au Paradsi) ce que nul oeil n'a vu, et ce que nulle oreille n'a jamais ouïe", puis il cita le reste du hadith.

Rapporté par Ibn Abi Dounya, Tabarany et el Hakim.
wa qal Sheikh el Alam Albani : Sahih (authentique).
Référence :Tarr'ib wa tar'ib, volume 3, chapître "le livre de la réssurection et des affres de ce jour", sous chapitre relatif : "au rassemblement au jour du jugement dernier". Pages 418, 419, 420, 421, 422.


Quelques nota bene :

(1)
Tout ce qui est révélé dans le Livre d'Allah comme Siffat (attributs) d'Allah tels que le Visage ou Face, les Yeux, la Main, la Jambe, Sa Venue (le jour du jugement dernier pour trancher entre les créatures), SOn Istawa (Elévation au dessus du Trône -d'une manière qui Lui convient).. . Et touts les attributs par lesquels le Prophète a qualifié Allah dans l'authentique Sounnah tels que le Nouzoul (Sa descente chaque nuit au ciel le plus proche- d'une manière qui ne convient qu'Allah), Son Rire, Son Ta-adjoub (étonnement) ... , les savants religieux qui s'attachent au Qoran et a la Sounnah, croient à tous ces attributs sans exception et confirment leur sens pour Allah, :
Sans Ta'wîl (interprétation de leurs sens par des choses qui ne conviennent pas)
ou Tachbîb (comparaison ou ressemblance aux attributs des créatures)
Ta'thil (négation de ces attributs ou de leurs sens ).
Allah dit :
"Il n' y a rien qui Lui ressemble et c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant" (42.11)
"Et nul n'est égale à Lui".
(Saint Qoran fraçais, Boureïma page p 116)



(2)
Le "Koursy" veut dire littéralement "Repose-pied" ou piédestral".
Il est le plus souvent confondu avec le mot "Arche", or le kursy est bien différent de l'Arche dont Allah a fait mention dans plusieurs versets. Citons entre autres : la sourate 10 verset 3 ou Allah dit".. Il S'est établi sur le Trône (Arch).." ou le verset montrant la différence concernant le repose pieds, ou Allah terela dit "..Son Repose-pied (Koursy) déborde les cieux et la terre..".
Le prophète Mouhammed a dit dans un hadis vrai, que le Repose-pied (Koursy) comparé au Trône (Arche) est comme une bague jetée dans le desert. Si le "Koursy" -qui déborde les cieux et la terre(sachant que ce que nous voyons : Galaxies,planètes, amas de Galaxie.. ne sont que l'embellismeent du premier ciel !) n'est rien par rapport à l' (Arche) le Trône, que dire alors de la grandeur de l'Arche ?.. .
Iboun Taymiyya a dit qu'on rapporte de Mouhammed bin Abdillah et d'autres savants religieux que le Koursy(repose-pied) se trouve devant l'Arche(Trône), au niveau des pieds (Fatawas -Sentences- d'Iboun Taymiyya, volume 5, pages 54 et 55).
(source tiré de " Coran français " de Bouréîma page 92, avec quelques modifications).


(3)
As-Sirât : est le nom du pont situé au-dessus de la Géhenne; Après leur séparation du liue de stationnement, les gens arriveront vers l'endroit des ténébres, situé sous le pont Sirat, tel qu'il est mentionné dans le hadith rapporté par Aïcha. C'est ce qui est signifié dans le dire de Aïcha (qu'Allah l'agrée) : "Le messager d'Allah fut questionné, à savoir où se trouveront les gens, le jour où la terre sera changée, ainis que les cieux ?" Il répondit : "Ils seront dans les ténébres sous le pont".
(Hakida Tahawiyya, P126).
Source : darwa
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 06:30

Les croyants les plus intelligents

 D'après Ibn Umar Radiya Allahu 'anhuma qui a dit :

 

"J'étais avec le messager d'Allah sallallahu 'alayhi wa salam quand un homme des Ansaar est venu a lui en le saluant par le salaam puis lui a demandé : - "Qui sont les meilleurs croyants ?

Il, sallallahu 'alayhi wa sallam, a répondu: - "Ceux qui ont les meilleurs caractères." 

Puis il a demandé : - "Qui sont les croyants les plus intelligents ?

Il, sallallahu 'alayhi wa sallam, a répondu : - "Ceux qui se rappellent le plus souvent de la mort et ceux qui se sont le mieux préparer pour ce qu'il y a après elle, ceux-là sont les intelligents." 

 

(Hadith déclaré Hassan par Shaykh el Albani, rahimahuLahi. Extrait du site fatwa on line, et traduit de l'anglais par "les nobles caractères.") 

 

copié de fourqane.fr

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 06:30

UN ÉTHIOPIEN DÉMOLIRA LA KAABA

 

A L'APPROCHE DU JOUR DE LA RÉSURRECTION

 

  caba.gif

 

بسم الله الرحمن الرحيم

 

 

Al Boukhary et Mouslim rapportèrent qu'Abou Hourayra radhiallahuanhu dit que le Messager d'Allah Salla-llah allahi wa salam dit :

« La Kaaba sera démolie par un éthiopien aux jambes maigres »
(Fat'houl Bari 3/538 ; Mouslim 4/2232)

Ibn Abbas radhiallahuanhu rapporta que le Prophète Salla-llah allahi wa salam dit :

« Il sera noir de jambes maigres et il la démolira pierre par pierre »
(Rapporté par Al Boukhary - Fat'houl Bari 3/538)

Imam Ahmed ibn Hanbal rapporta dans son Mosnad que Abdoullah ibn Amr ibn Al As dirent qu'ils entendirent le Messager d'Allah Salla-llah allahi wa salam dire :

« La Kaaba sera démolie par un éthiopien, il pillera tous ses bijoux et enlèvera son habit, j'ai l'impression que je le vois en ce moment, il est chauve et il a une déviation entre le pied et l'os de la jambe, il la frappera avec sa pioche »
(Ahmed 2/220)

Il viendra, Allah est Omniscient, après la libération de Gog et Magog.

Selon Al Boukhary, Abou Said el Khoudri dit que le Messager d'Allah Salla-llah allahi wa salam a dit :

« On viendra en pélerinage à la Maison, et on accomplira la Omra après la libération de Gog et Magog »
(Fat'houl Bari 3/531)

Extrait du Tafsir ibn Kathir rahimahullah . Tome 1.

Partager cet article
Repost0
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 04:30

Un récipient de lait suffit pour désaltérer une multitude de gens !

 

Boukhâry rapporte dans son authentique - sahih - , d'après Abou Houreyra ce qui suit : « J'étais tiraillé par la faim, dit Abou Houreyra, au point que je m'appliquais souvent une pierre sur le ventre pour la calmer. Un jour, je me postai sur le passage des Compagnons. Abou Bakr vint à passer. Je lui demandai l'explication d'un verset du Livre d'Allah, Puissant et Majestueux, espérant seulement qu'il m'invite avec lui.

Je fis de même quand 'Omar passa, mais sans résultat. Vint à passer Abou el Qasim, Dieu l'a béni et salué, qui reconnut ce qu'il y avait en mon visage et l'état de ma personne.

-  Abou Houreyra, dit-il !

-  Me voici, Envoyé d'Allah, dis-je !

- Rejoins-moi !

 Je demandai l'autorisation d'entrer chez lui. Ce qu'il fit. J'aperçus du lait dans un récipient.

-   D'où vient ce lait, demanda le Prophète - aux gens dans la maison - ?

-  C'est la famille d'untel qui nous en a fait don, lui répondirent-ils.

 - Abou Hourayra ! me dit le Prophète.

- Me voici, Envoyé d'Allah !

- Va m'appeler les gens de la « Çouffa ».

 Les gens de la Çouffa, dit Abou Houreyra, étaient des pauvres, hôtes de l'Islam - dans la Mosquée du Prophète - sans domicile ni biens. Quand un don venait à l'Envoyé d'Allah, il en prenait et leur en envoyait. Mais s'il s'agissait d'aumône, il la leur envoyait en entier, sans y toucher.

Je fus navré, car j'espérais boire de ce lait de quoi me réconforter le reste de ma journée et la nuit suivante. Je me dis : je suis envoyé à ces gens et c'est moi qui les servirai. Ne restera-t-il rien de ce lait pour moi ?

Mais il fallait bien obéir à Dieu et à Son Prophète et j'allai les appeler.

Ils vinrent, et après autorisation, ils s'introduisirent et prirent place.

 - Abou Houreyra, me dit le Prophète, prends (le récipient) et donne-leur à boire !

J'exécutai l'ordre. Chaque homme prenait le récipient et buvait à satiété. Ensuite, il le remettait au suivant et ainsi de suite, jusqu'au dernier.

Enfin, je le remis à l'Envoyé d'Allah qui le prit dans sa main. II restait encore du lait. II leva la tête, me regarda et sourit.

- Abou Houreyra ! dit-il.

- Me voici, Envoyé d'Allah !

- Il ne reste que toi et moi.

 - Tu dis vrai, Ô Envoyé de Dieu.  

- Assieds-toi et bois, me dit-il.   Je m'assis et bus.

- Bois encore, dit-il. Je bus.

-  Encore, me dit-il !

Je bus encore. II ne cessa de répéter cela, qu'à la fin je lui dis :

Je jure par Celui qui t'a chargé de la mission de vérité, que je ne peux plus !

- Passe-moi le récipient me dit-il. Il le prit et but du lait qui restait. »


 C'est un prodige évident et une confirmation de la prophétie de plus du Messager de Dieu. Jamais un récipient de lait ne peut rassasier un groupe de personnes affamées, si ce n'est par miracle !

Là, apparaissent aussi la grandeur et la noblesse d'âme du Prophète, en ne buvant que le dernier et du même récipient que les pauvres, alors qu'on voit des personnes être dégoûtées de ce geste, par orgueil et crainte de contagion. On peut mesurer l'écart énorme qui nous sépare de la perfection du Prophète. Essayons de lui ressembler !!

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 04:30


 

  

 Le Prophète ( sur Lui Paix & Salut ) a dit: « Le jour de la résurrection n'arrivera qu'après qu'un des groupes de ma communauté aura rejoint les associateurs et qu'après que d'autres adoreront les idoles...» Hadith rapporté par Abû Dâwoud, Ibn Mâjah et At-Tirmidhî


Commentaire de Sheykh Salah Al Fawzan ( Qu'Allah le préserve ):

« Le sens de « aura rejoint
» signifie :

soit que ce groupe se rendra en direction de leurs pays ( c'est à dire: les pays de associateurs ), vivra au milieu d'eux et deviendra citoyen a part entière de leurs pays
 soit que ce groupe restera en terre musulmane mais vivra à la manière des mécréants en ayant apostasié de l'islam.

Et tout ceci c'est produit comme nous l'a annoncé le Messager d'Allah ( sur Lui Paix & Salut ) ; en effet certains musulmans ont immigré en terre non musulmane et ne sont jamais revenus et ils ont approuvés ceux que faisaient les mécréants dans leur religion car ils ont choisi de vivre parmi eux

D'autres sont restés en terre musulmane mais ils ont adopté les idéologies mécréantes telles que le communisme, le socialisme et le nationalisme etc, ainsi ceux là ont rejoint les associateurs à travers leurs coeurs et leur idéologies comme nous l'avait annoncé le Prophète ( sur Lui Paix & Salut )

Et quant à sa parole: « et qu'après que d'autres adoreront les idoles
»; les idoles signifient: tout ce qui est adoré en dehors d'Allah (NDT: cela englobe les statues, les tombes, les Saints ... ). Ceci est aussi arrivé comme nous l'avait annoncé le Messager d'Allah ( sur Lui Paix & Salut )

Ainsi nombreux sont ceux qui ont adorés les tombes, les dômes tout en considérant que ce qu'ils faisaient était partie intégrante de l'islam et en dénigrant l'islam authentique qui appelle au tawhid en disant que c'était la religion des Khawarijs. »

Traduction:
www.sounnah-publication.com
Source: Tiré du livre " إعانة المستفيد بشرح كتاب التوحيد " de Sheykh Al Fawzan

 

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 10:10


 
 السلام عليكم ورحمة الله وبركاته






« Je ne te connais pas. Amène donc une personne qui te connait. »

 

Cabo.JPG

 

Karachah ibn Al-Hurr a dit:

 

Un homme apporta un témoignage à ‘Omar ibn Al-Khatab. Celui- ci lui dit: « Je ne te connais pas. Amène donc une personne qui te connait. »

 

Un homme de l’assemblée dit : « Je le connais. »

 

‘Omar lui demanda : « Que sais-tu de lui ? »

 

L’homme répondit : « Je sais qu’il est droit et méritant. »

 

‘Omar demanda: « Est-il ton proche voisin que tu vois nuit et jour et dont tu connais les allers et venues ? »

 

L’homme répondit :   »non »

 

‘Omar continua : « As-tu déjà effecué avec lui des transactions commerciales mettant en jeu or et argent, transactions qui sont la preuve de la vertu d’une personne ? »

 

Il repondit :  »non ! »

 

‘Omar insista : « T’accompagne-t-il alors durant tes voyages qui sont le meilleur moyen pour decouvrir les nobles caractères d’une personne ? »

 

L’homme reconnu : « Non ! »

 

‘Omar dit alors : « Par conséquent tu ne le connais pas. »

 

Il dit ensuite au témoin : « Amène-moi une personne qui te connais ! »

 

 

[Rapporté par Ibn Abi Dunia dans As-Samt, Al-'Uqayli dans ad-Du'afa', Al-Bayhaqi et d'autres. L'auteur de Subul Salam a mentionné qu'Ibn Kathir considère ce hadith hasan dans Al Irshad.]

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 04:30

46005387

 

forest018.jpg
D’après le hadith d’Ibn Omar (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit :
-« J’étais le dixième homme d’un groupe parmi les « Mouhajirines » composé de dix hommes qui se trouvaient avec le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue), il se dirigea vers moi en me regardant et dit : 
 

Cinq épreuves se produiront et je demande à Allah de vous épargner de vivre jusqu'à leur manifestation:

"lorsque la débauche [l’adultère…] apparaît dans un peuple jusqu’à ce qu’ils l’annoncent ouvertement, ils seront touchés par les pestes et les maladies qui n’étaient présentes dans les peuples qui les ont précédés ;

et aucun peuple ne diminue les balances [dans le commerce] sans qu’ils soient éprouvés par la famine, la vie difficile et la tyrannie du dirigeant ;

aucun homme ne refuse de payer la Zakat de leur argent sans qu’ils soient privés de la pluie, et n’était-ce les animaux, la pluie ne tomberait jamais ;

aucun peuple ne viole le pacte sans qu’Allah n’envoie contre eux un ennemi ne faisant pas partie d’eux, et ils prendront alors des biens qu’ils possèdent ;

et lorsque leurs dirigeants ne pratiqueront pas ce qu’Allah a fait descendre, Allah fera qu’ils se combattent les uns les autres
." (Rapporté par Al-Baïhaqui, Ibn Maajah et Al-Haakim).

 

Vendredi 11/3/1425 (30/4/2004), le Cheikh Sou'ôud Ach-Chouraïm (qu'Allah swt le préserve), dans son sermon, nous explique dans quel situation vivons nous actuellement, proche de celle rapporté dans le hadith: " Aujourd'hui, notre situation est inquiétante, les ténèbres des tentations s'entrechoquent comme le clapotis des vagues : Les ténèbres de ces tentations nous entourent de toute part, et elles se sont imprégnées dans nos cœurs." Ainsi, la communauté doit faire passer la croyance, la religion, l’amour d’Allah et de son prophète avant les choses de ce monde et ses plaisirs, et ceci dans toutes ses affaires. En effet, aucun malheur ne descend sans que ce soit à cause d'un péché commis, et il n'est pas repoussé sans un repentir sincère à Allah.
 

Comment s'éloigner de ces épreuves et retrouver une stabilité dans nos sociétés tel que celle de l'époque du prophètes sws? Une stabilité dans laquel chacun de nous peut vivre en sécurité. {Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que [les individus qui le composent] ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. Et lorsqu’Allah veut [infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser : ils n’ont en dehors de lui aucun protecteur}. Cheikh Ach-Chouraïm nous cite cinq éléments important qui nous permetra d'avancer et de nous rapprocher vers une tranquilité, si chacun de nous s'y applique.
 

Premièrement : Le trouble de la sécurité est du aux meurtres, envers des personnes innocentes sans acune preuve provenant d'Allah. Qui est un des signes de la fin des temps.


Deuxièmement : La sécurité Les trois bases de la sécurité sont : la sécurité militaire, alimentaire et hygiénique. (Tiré du hadithrapporté par Tirmidhi et Ibn Maajah)


Troisièment : L'interdiction de tuer un musulman; (voir S.4V93)


Quatrièmement : Traiter le mal Il est obligatoire de traiter ce mal en s'éloignant des doutes et des passions afin de connaître la raison de ceux ci et chercher à s'y manciper. Et ne pas blâmer ceux qui ne sont pas responsables de ces événements.


Cinquièmement: La réflexion sur la situation et la réalité des choses. Apprendre à se juger soi-même, à corriger nos erreurs et dans la société. L'affaiblissement de l'attachement à la religion d'Allah zawajel, font parti des causes du trouble de la sécurité, et de la succession des calamités.
Il faut changer ce qu'il y a en nous-mêmes afin qu'Allah change notre situation en une situation meilleure.

Tiré du texte écrit par: Samir Abu Taymyya Al Djazairy (Modérateur du site Al Ghourabaa)

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 04:30
99 hadiths du Prophète Muhammad
(que la paix et le salut d'Allah soient sur lui)
 

talibul-ilm.jpg

Au nom d’Allah, l’infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux
 
 
Avant-propos

 

La louange est à Allah et que le salut et la bénédiction soient sur son serviteur, l’élu et le Prophète choisi qu’Il a choisi…
 
Ceci est un recueil de paroles du Prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui). Elles traitent de plusieurs sujets du quotidien. Ces paroles choisies démontrent l’universalité de l’islam qui convient en toute période, en tout lieu et pour toute personne. C’est la seule religion qui assouvit les besoins vitaux humains, qu’ils soient psychologiques, psychiques, matériels ou spirituels. Amis lecteurs, vous serez sans doute étonnés de savoir, que les hadiths que nous allons citer, ne sont qu’une quantité infime à l’égard de tous les hadiths rapportés du Prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui). Les rapporteurs de confiance ont, en effet, rassemblé des dizaines de milliers de hadiths authentiques qui ont pour sujet la croyance, les adorations, les relations sociales, le comportement, la politique, les pactes, les accords de paix, la guerre, le commandement, l’administration, la médecine, le monde invisible, etc.

             Le Prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) n’est mort qu’après nous avoir informés des choses qui se sont déroulées et des choses qui se dérouleront jusqu’au jour de la résurrection. C’est pour cette raison que nous aimons ce Prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui), le suivons, l’honorons et croyons en sa sincérité. Nous n’accepterons jamais qu’on touche à sa personne, mais malgré cela, nous ne l’adorons pas et nous ne l’élevons pas à un degré autre que celui de la prophétie. Effectivement, le Prophète nous l’a interdit et nous a mis en garde contre ce comportement. Voici donc quelques hadiths du Prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) :  


2e05-15bb07d.png

La foi
 
1)       Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La foi est de croire en Allah, ses anges, ses livres, ses messagers, au jour dernier et au destin qu’il soit en ta faveur ou non. » Rapporté par Mouslim.
2)       Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La foi se décompose en soixante-dix branches et quelques. La meilleure branche est de dire « il n’y a pas de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah » et la dernière branche est de ramasser tout ce qui peut faire obstacle sur un chemin ; et la pudeur est une des branches de la foi. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
3)       Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Quiconque dit : j’accepte Allah comme Seigneur, l’Islam comme religion et Muhammad comme prophète, le paradis lui sera obligatoirement attribué. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
 
2e05-15bb07d.png
L’Islam
 
4)       Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « L’islam consiste à témoigner qu’il n’y a pas de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah, d’accomplir la prière, de verser l’aumône, de jeûner ramadan et d’effectuer le pèlerinage à la maison sacrée si on en a la possibilité. » Rapporté par Mouslim.
5)       Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le musulman est celui qui ne porte pas atteinte aux musulmans avec sa langue et sa main. Le croyant est celui auquel les gens font confiance à l’égard de leurs personnes et leurs biens. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
 
2e05-15bb07d.png
Le destin
 
6)       Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Œuvrez ! Car on facilitera à chacun la voie pour laquelle il a été créé. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.
7)       Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La recherche de la subsistance alors qu’elle est lui déjà prédestinée occupe plus la personne que la recherche d’une bonne vie (en appliquant les bonnes œuvres). » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
8)       Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Autant il est impossible de cueillir du raisin d’une plante épineuse, autant les pervers n’accéderont pas aux demeures des vertueux dans l’au-delà. Empruntez le chemin que vous désirez, mais (sachez que) n’importe quel chemin emprunté vous mènera chez ceux que vous avez suivis ». Rapporté par ibn ‘Assâkir et authentifié par Albâny.
9)       Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Peu s'en faut que les gens s’interrogent entre eux jusqu’à ce que l’un d’eux s’écrie : Allah a créé les créatures, mais qui a créé Allah ? S’ils disent cela, dites donc : Allah est unique, il est le seul à être imploré pour ce que nous désirons, il n’a jamais engendré, ni n’a été engendré et nul ne lui est égal. Puis, qu’il crachouille trois fois à sa gauche et qu’il demande protection contre le diable. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
 
2e05-15bb07d.png
La prophétie

 

10)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les prophètes sont frères d’un même père, leurs mères sont différentes, mais leur religion est une. » Rapporté par Boukhâry.
11)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Nous les prophètes, nos yeux s’endorment, mais pas nos cœurs. » Rapporté par Ibn Saad et authentifié par Albâny.
 
2e05-15bb07d.png
La science
 
12)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne m’a point envoyé aux gens pour leur rendre la vie difficile ou pour souhaiter leur perte ; Allah m’a plutôt envoyé en tant qu’enseignant et pour rendre la vie facile aux gens. » Rapporté par Mouslim.
13)     Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui emprunte un chemin menant à l’apprentissage d’une science, Allah lui facilite l’accès au paradis. » Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny.
14)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Enseignez, facilitez et ne compliquez pas les choses ! Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir les gens et si l’un d’entre vous se met en colère qu’il se taise. » Rapporté par Al-Hâkim et authentifié par Albâny.
15)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La supériorité entre le savant et le dévot, est come celle de la pleine lune sur le reste des astres. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
 
2e05-15bb07d.png
La pratique
 
16)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le savant qui enseigne le bien aux gens et ne le met pas en pratique, est semblable à la torche qui éclaire en se brûlant. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
17)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah aime, lorsqu’une personne effectue une chose, qu’elle le fasse avec soin. » Rapporté par ‘Alâ’ et considéré comme bon par Albâny.
 
2e05-15bb07d.png
La nature humaine
 
18)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Il y a des gens qui ouvrent les portes du bien et ferment l’accès au mal, et il y en a qui ouvrent les portes du mal et ferment l’accès au bien. Bonheur à celui à qui Allah donna les clefs des portes du bien et malheur à celui à qui il donna les clefs des portes du mal. » Rapporté par Ibn Mâjah et considéré comme bon par Albâny.
19)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Souhaitez-vous savoir qui d’entre vous est le meilleur et qui est le pire ? Le meilleur d’entre vous est celui en qui nous espérons le bien et de qui nous ne redoutons pas le mal et le pire d’entre vous est celui en qui nous n’espérons pas le bien et de qui nous redoutons le mal. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.
 2e05-15bb07d.png
L’équité et l’égalité
 
20)     Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne regarde pas votre aspect, mais il regarde ce que renferme votre cœur et ce que vous accomplissez. » Rapporté par Mouslim.
21)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui dont les œuvres ne sont pas complètes ne pourra pas faire appel à la noblesse de sa famille pour les compléter. » Rapporté par Mouslim.
22)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ô vous les gens ! Votre Seigneur est unique et votre père est unique ; vous descendez tous d’Adam et Adam provient de la terre. Assurément, le plus noble d’entre vous auprès d’Allah est le plus pieux, et l’arabe n’a pas plus de mérite que le non-arabe sauf s’il se distingue par la piété. » Authentifié par Albâny dans At-targhîb wa At-tarhîb.
23)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ceux d’antan ont péri, car ils renonçaient à punir le noble lorsqu’il volait, tandis qu’ils s’empressaient de sanctionner le misérable, s’il volait. Je jure par celui qui détient l’âme de Muhammad entre ses mains, si Fatima, fille de Muhammad, s’avérait être une voleuse, je lui couperais moi-même sa main ! » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
 2e05-15bb07d.png
Le respect des pactes et des accords
 
24)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui tue une personne qui a conclu un pacte avec les musulmans (Mou’âhad) ne sentira pas l’odeur du paradis, alors que son odeur est sentie d’une distance équivalente à quarante années. » Rapporté par Boukhâry.
25)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Nul n’aura vraiment la foi s’il n’est pas digne de confiance, et nul n’aura vraiment la religion s’il ne respecte pas les pactes. » Rapporté par Bayhaqy et authentifié par Boukhâry.
26)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les signes révélateurs de l’hypocrite sont au nombre de trois : il ment lorsqu’il parle, ne respecte pas sa promesse lorsqu’il la donne et trahit lorsqu’on lui fait confiance. Ceci, même s’il accomplit la prière, verse l’aumône et prétend être musulman. » Rapporté par Mouslim.
27)     Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Que n’importe quelle personne qui promet la protection à une autre personne puis la tue, sache que je la désavoue, même si la victime est mécréant. » Rapporté par Ibn Mâjah et Ibn Hibbân et authentifié par Albâny.
28)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Je plaiderai moi-même le jour de la résurrection contre celui qui opprime une personne qui a conclue un pacte (avec les musulmans), le dénigre, le contraint à faire ce qui est au-delà de ses capacités ou lui prend une chose sans son accord. » Rapporté par Abou Dawoud et authentifié par Albany.

 2e05-15bb07d.png 
Les relations amicales et de voisinage
 
29)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Il n’est pas deux hommes qui s’aiment en vue d’Allah, sans qu’Allah U n’aime plus celui dont l’amour envers son compagnon est plus intense. » Rapporté par At-Tabarâny et authentifié par Albâny.
30)     Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les meilleurs amis auprès d’Allah sont ceux qui se comportent le mieux avec leurs amis, et les meilleurs voisins auprès d’Allah sont ceux qui se comportent le mieux avec leurs voisins. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.
31)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « N’aura pas vraiment la foi celui qui s’endort le ventre rassasié alors que près de chez lui son voisin est affamé. » Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâny.
32)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Nul d’entre vous ne sera véritablement croyant tant qu’il ne désire pas pour son frère ce qu’il désire pour lui-même. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
33)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La personne sera (au paradis ou en Enfer) avec ceux qu’elle aime. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
 
2e05-15bb07d.png
Les actes interdits
 
34)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Évitez les sept choses qui mènent à la perdition. » Ils dirent : « Ô Messager d’Allah ! Quelles sont-elles ? il répondit : « Donner un associé à Allah, (pratiquer ou approuver) la sorcellerie, tuer illégalement une vie qu’Allah a rendue sacrée, s’accaparer injustement les biens de l’orphelin, déserter le champ de bataille et accuser injustement (de fornication) les croyantes vertueuses insouciantes. » Rapporté par Boukhâry.
35)     Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui consulte un devin, un voyant ou un sorcier et ajoute foi en ce qu’il dit, aura assurément mécru au message de Muhammad. » Rapporté par Tirmidhy et Abou Dâwoud et authentifié par Albâny.

 
2e05-15bb07d.png

Le repentir et l’infinie miséricorde d’Allah
 
36)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Tous les fils d’Adam sont fautifs et les meilleurs des fautifs sont ceux qui se repentent. » Rapporté par Tirmidhy et considéré comme bon par Albâny.
37)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Si vous commettiez des fautes de manière excessive, puis vous demandiez pardon à Allah, Allah vous pardonnerait. » Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny.

 
2e05-15bb07d.png

La prière
 
38)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « On a rendu la prière agréable à mes yeux. » Rapporté par Tabarâny et Nassâï et authentifié par Albâny.
39)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Nul ne fait de bonnes actions aussi valeureuses que prier, réconcilier les gens et avoir un bon comportement. » Authentifié par Albâny dans As-silssilah As-sahîhah.
40)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La prière est la première chose sur laquelle la personne sera jugée. Si elle s’avère bonne, la personne a réussi et sera bienheureuse, et si elle s’avère mauvaise, elle a échoué et sera malheureuse. » Rapporté par Tirmidhy et Nassâï et authentifié par Albâny.
 
2e05-15bb07d.png
L’aumône obligatoire et volontaire
 
41)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui ne verse pas l’aumône obligatoire (zakât) est en enfer. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
42)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Donnez ne serait-ce qu’une datte en aumône, car elle soulage l’affamé et efface les fautes comme l’eau éteindrait le feu. » Rapporté par Ibn Moubârak et authentifié par Albâny.
43)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Protégez-vous de l’enfer, ne serait-ce qu’avec la moitié d’une datte donnée par charité. » Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâny.
 
2e05-15bb07d.png
Subvenir aux besoins de son épouse et de ses enfants
 
44)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Commence par t’occuper de tes proches. » Rapporté par Aboû Dawoûd et Tirmidhy et authentifié par Albany. »
45)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « L’homme est récompensé en donnant à boire à sa femme. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
46)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le meilleur argent est celui qui est dépensé par l’homme pour sa famille. » rapporté par Mouslim.
 
2e05-15bb07d.png
Le jeûne
 
47)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Je te conseille le jeûne, car il n’y a rien en comparaison. » rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
48)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui dont la vie prend fin durant une journée pendant laquelle il jeûne rentrera au paradis. » Rapporté par Bazzâr et authentifié par Albâny.
 
2e05-15bb07d.png
Le pèlerinage
 
49)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui accomplit le pèlerinage à la maison sacrée sans avoir de rapport sexuel (et tout ce qui y mène) et sans tomber dans la perversité, le nombre de ses péchés sera identique au nombre de péchés qu’il avait le jour où sa mère l’a enfanté. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
50)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le pèlerinage pur de tout péché n’a d’autre récompense que le Paradis ». Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
 
2e05-15bb07d.png
Le mariage

 

51)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ô vous les jeunes ! Que celui qui est en mesure de se marier parmi vous le fasse ! C’est mieux pour le regard et plus chaste pour les parties génitales. Que celui qui ne peut se marier jeûne alors, car le jeûne lui sera un bouclier. ». Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
52)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Quatre choses contribuent au bonheur : une femme pieuse, un vaste logement, un voisin vertueux et une monture satisfaisante ; et quatre choses participent au malheur : un mauvais voisin, une mauvaise femme, une mauvaise monture et un logement étroit. » Authentifié par Albâny dans Sahîh Aljâmi’.
53)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « On demande la main d’une femme pour quatre raisons : ses biens, sa noblesse, sa beauté et son degré de religion. Choisis celle qui est pieuse, tu seras gagnant ! » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
 
2e05-15bb07d.png
La relation avec les femmes
 
54)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec les femmes. » Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâny.
55)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Veuillez du bien aux femmes. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
56)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les femmes sont les consœurs des hommes. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny. 
57)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui a deux femmes et ne fait pas preuve de justice entre elles viendra le jour de la résurrection, son corps penché sur le côté. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.
58)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le jour de la résurrection, parmi les personnes dont la situation sera des plus mauvaises auprès d’Allah, il y aura l’homme qui prend plaisir avec sa femme et la femme qui prend plaisir avec lui pour ensuite divulguer leur intimité (aux autres). » Rapporté par Mouslim.
59)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ne frappez pas les femmes. » Rapporté par Abou Dawoûd et Nassâï et authentifié par Albâny.
 
2e05-15bb07d.png
Le divorce
 
60)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le croyant ne doit pas détester sa femme, car si un comportement en elle lui déplaît, un autre lui plaira. » Rapporté par Mouslim.
61)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Veuillez du bien aux femmes. Elles ont été créées d’une côte et la côte la plus tordue est celle de la partie supérieure. Si tu cherchais à la redresser, tu la briserais, mais si tu la laissais ainsi, elle resterait tordue, je vous enjoins donc d’être bons avec les femmes. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim. On trouve dans une autre version rapportée par Hâkim : « Les femmes ont été créées d’une côte, si tu cherchais à la redresser, tu la briserais, conduis-toi bien avec elle et vous pourrez vivre ensemble. » On trouve dans une autre version « divorcer revient à la briser. » Rapporté par Mouslim.
62)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Iblîs dépose son trône sur l’eau, puis envoie ses troupes. Celui qu’il aime le plus est celui dont les œuvres dévastatrices sont les plus importantes. Lorsque l’un d’eux vient à lui et lui dit : j’ai fait ceci et cela. Le diable lui rétorque : tu n’as absolument rien fait. Par contre lorsque vient l’un d’entre eux et lui dit : je n’ai quitté cet homme que lorsqu’il divorça de son épouse. Dès lors, Iblîs le rapproche de lui et lui dit : très bien, tu es un brave homme ! Ensuite il le prend dans ses bras. » Rapporté par Mouslim.

 
2e05-15bb07d.png

Les bonnes manières de manger et de boire
 
63)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La nourriture d’un seul suffit à deux, celle de deux suffit à quatre et celle de quatre suffit à huit personnes. » Rapporté par Mouslim.
64)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « L’humain n’a point rempli un contenant plus mauvais que son ventre. Des petites bouchées de nourriture suffisent à l’homme pour pouvoir survivre. Mais si vous êtes incapables d’agir ainsi, alors réservez un tiers pour la nourriture, un autre pour la boisson et le dernier tiers pour la respiration. Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny.
65)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les rassasiés dans cette vie sont les affamés dans l'au-delà. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny
 
2e05-15bb07d.png
Le commandement
 
66)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui à qui on a chargé de commander les affaires des musulmans puis abuse d’eux par la tromperie, est en enfer. Rapporté par Tabarâny et authenfié par Albâny.
67)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui à qui on a donné la charge de commander les gens et qui ensuite ferme sa porte aux pauvres, aux opprimés et à ceux dans le besoin, Allah le Très-Haut lui fermera la porte de sa miséricorde quand il sera dans le besoin et la misère à l’instant (le jour de la résurrection) où il en aura le plus besoin. » Rapporté par Ahmad (Cf. Michkât Almassâbîh)
68)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Maudit soit le corrupteur et le corrompu. » Rapporté par Aboû Dawoûd et Tirmidhy et authentifié par Albâny.
69)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « L’injustice se transformera en ténèbres le jour de la résurrection. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
70)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Dis la vérité quand bien même elle serait amère. » Rapporté par Ahmad et Ibn Hibbâne et authentifié par Albâny. 
71)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Assiste ton frère qu’il soit oppresseur ou opprimé ! » Un homme s’exclama : « Je comprends qu’on puisse assister l’opprimé, mais comment s’y prendre avec l’oppresseur ? » Le Prophète répondit r : « Empêche son oppression et de cette façon tu l’assisteras. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

 
2e05-15bb07d.png

Bien traiter les animaux
 
72)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Une femme fut châtiée (en enfer) à cause d’une chatte, car elle l’enferma jusqu’à la mort en ne l’ayant point nourrie ni abreuvée et sans l’avoir autorisée à sortir pour qu’elle puisse manger les petites bêtes et autres insectes de la terre. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim. 
73)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Il n’y a point un moineau ou un animal plus gros, que l’homme ne tue sans excuse, sans qu’Allah ne lui demande des comptes le jour de la résurrection au sujet de ce qu’il a tué. » Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâny.
74)    Le Prophète entra dans le jardin d’un homme où se trouvait un chameau. Ce dernier, après avoir aperçu le Prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui), vint à lui. Soudain, il se mit à pleurer. Le Prophète r sécha ses larmes et le chameau cessa de pleurer. Ensuite, le Prophète appela le propriétaire de la bête et lui dit : « Ne crains-tu pas Allah au sujet de cette bête qu’Allah t’a attribuée ?! Cette bête s’est, en effet, plainte de toi, car tu l’affames et tu lui imposes un travail qu’elle ne peut supporter. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
 
2e05-15bb07d.png
Le comportement pendant la guerre
 
75)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Partez au nom d’Allah et en vue d’Allah et en suivant la religion du Messager d’Allah. Ne tuez point de faibles vieillards, ni d’enfants, ni de femmes, et ne vous appropriez pas le butin en le dissimulant mais rassemblez-le. Soyez conciliants et bienfaisants, car Allah aime les bienfaisants. » Rapporté par Aboû Dawoûd. 
76)    Le Prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) en passant vit une femme qui fut tuée pendant une bataille. Il se tint debout près d’elle et dit : « Celle-là n’avait pas à être tuée. » Puis, il regarda dans les yeux de ses compagnons et dit à l’un d’eux : « Rejoins Khâlid Ibn Al-Walîd (le commandant de l’armée) et ordonne-lui fermement de ne pas tuer d’enfants, ni de travailleurs et ni de femmes. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
77)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ne souhaitez pas rencontrer l’ennemi et demandez à Allah le salut, mais si vous le rencontrez, patientez ! » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
78)    Le Prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a interdit la torture. Rapporté par Tabarâny d’après Ibn Omar (qu’Allah l’agrée) et Al-Moughîra (qu’Allah l’agrée), et authentifié par Albâny.
 2e05-15bb07d.png
Le bon comportement
 
79)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « J’ai été envoyé pour parachever les bons comportements. » Authentifié par Albâny dans Assilsila assahîha.
80)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « On ne fera pas miséricorde à celui qui n’est pas miséricordieux. » Rapporté par Aboû Dawoud et Tirmidhy et authentifié par Albâny.
81)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui est facile à vivre, calme et doux, Allah lui interdit l’entrée en enfer. » Rapporté par Baihaqy et authentifié par Albâny.
82)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le bon comportement est la meilleure chose qui ait été donnée aux gens. » Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâny.
83)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Garantissez-moi six choses de votre part et je vous garantis le paradis : soyez véridiques lorsque vous parlez, ne manquez pas à vos promesses lorsque vous promettez, ne trahissez pas lorsqu’on vous fait confiance, préservez votre sexe de tout rapport interdit, baissez les regards et ne combattez pas (sans ordre préalable). » Rapporté par Ahmad et considéré comme bon par Albâny.
84)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Délaisse ce sur quoi tu as des doutes (quant à son caractère licite ou illicite en Islam) pour ce sur quoi tu n’as pas de doute. » Rapporté par Nassâï et Tirmidhy et authentifié par Albâny.
85)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Doucement Aïcha ! Fais preuve de douceur, évite toute violence, et ne tiens pas de propos déplacés. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
86)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La prudence provient d’Allah et la précipitation provient du diable. » Rapporté par Aboû Ya’lâ et considéré comme bon par Albâny.
87)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah m’a commandé de vous enjoindre la modestie afin que personne ne se prétende supérieur aux autres ni ne les traite injustement. » Rapporté par Mouslim.
88)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.
89)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah est généreux et aime la générosité, comme il aime l’attitude noble et répugne les vils comportements. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
90)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les croyants entre eux sont tels un édifice dont les éléments se consolident les uns les autres. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
91)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le musulman est le frère du musulman ; il ne doit pas le tromper ni le trahir. Tout ce qui appartient au musulman est sacré pour le musulman : son honneur, ses biens et son sang. La crainte d’Allah se trouve ici (il dit ceci en indiquant son cœur). Le seul fait de mépriser son frère musulman suffit pour que la personne sombre dans le mal. » Rapporté par Mouslim.
92)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Prenez garde aux suspicions non fondées, car ce sont les paroles qui induisent le plus en erreur. Ne vous espionnez pas, ne vous épiez pas, ne vous enviez pas, ne vous haïssez pas, ne vous dédaignez pas en vous fuyant, mais soyez plutôt, ô adorateurs d’Allah, tous frères. » Rapporté par Boukhâry.
93)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La religion, c’est la sincérité » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
94)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Il m’a été interdit d’exhiber ma nudité. » Rapporté par Tayâlissy et authentifié par Albâny.
95)    Un homme demanda au prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) : « Donne-moi un conseil. » Il lui répondit : « Ne te mets pas en colère. » L’homme revint à la charge plusieurs fois et le Prophète lui répétait : « Ne te mets pas en colère. » Rapporté par Boukhâry.
 
2e05-15bb07d.png
La médecine
 
96)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne fit descendre aucune maladie sans lui assigner son remède. » Rapporté par Boukhâry.
97)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui possède des chameaux malades ne doit pas les mener chez celui dont les chameaux sont en bonne santé. » Rapporté par Boukhâry.
98)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Si on vous informe que la peste a touché une contrée, n’y pénétrez pas. Et si l’épidémie de peste apparaît dans la contrée où vous vous trouvez, ne la quittez pas. »[1] Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
99)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le meilleur remède avec lequel vous vous soignez est certes la saignée. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
 
 
Fin



Compilé par Khâlid Abû Sâlih
Traduction et recherche des sources des hadiths Par Abu Hamza Al-Germâny
Éditions Madar Al-Watan
Publié par Le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)
Partager cet article
Repost0