Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 07:49

FEMME VOILEE

 

 

Voici une photo qui 'compare' la sucette à la femme !
 
Une sucette voilée? non bien sure que non....
 
Mais en traduisant la phrase en arabe 'tu ne peux empêcher les autres mais tu peux protéger ton nafs, si tu sais ce qui est bien pour toi '
 

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 15:29

La langue Arabe en Islam.

Le statut de la langue arabe en Islam

ex
trait de Iqtidaa'us-Siraatil-Mustaqeem (2/207) de cheikh Ibn Taymiyah

L
orsque nos pieux prédécesseurs sont allés vivre en Syrie et en Egypte où les gens parlaient le grec Byzantin, et en Irak et à Khurasaan où les gens parlaient Persan, ou encore au Nord de l'Afrique où les gens parlaient le Berbère, ils ont appris aux habitants de ces pays à parler l'arabe, pour que l'arabe devienne la langue la plus répandue du pays. Tous les gens, musulmans ou non, parlaient couramment l'arabe et ce, sans distinction. Tel était donc le cas à Khurasaan dans le passé, avant qu'ils ne redeviennent mous en ce qui concerne l'importance que l'on doit accorder à la langue arabe et qu'ils se soient alors habitués à parler Persan si bien que cette langue se soit répandue et que l'arabe soit totalement oublié par la plupart d'entre eux. Sans aucun doute, c'est là une chose détesta
ble.

La m
eilleure méthode est de s'habituer à parler en arabe afin que les jeunes l'apprennent chez eux ainsi qu'à l'école, et pour que ce symbole de l'Islam revive chez les gens. Cela facilitera alors aux musulmans la compréhension de leur religion car ils seront plus apte à comprendre le Coran, la Sounnah et les termes employé par les prédécesseurs, contrairement à une personne qui est habituée à parler une autre langue et qui se heurte ensuite aux difficultés de l'apprentissage de la langue arabe.

Sachez qu'être habitué à utiliser une langue a un effet évident et fort sur notre personnalité, notre comportement et notre pratique de la religion. En effet, ceci a comme conséquence de nous rapprocher d'une des caractéristiques des premières générations de cette Communauté, les Compagnons et ceux qui leur ont succédé, et cela peut donc aussi nous amener à nous rapprocher d'eux en améliorant nos pensées, nos pratiques de la religion et notre manière de vi
vre.

De plus, la langue arabe fait elle-même partie de l'Islam et est une obligation religieuse. En effet, c'est un devoir que de comprendre le Coran et la Sounnah et ils ne peuvent être compris sans connaître l'arabe, donc les moyens qui sont nécessaires pour accomplir ce devoir religieux deviennent aussi obligatoires. Il y a les choses qui sont obligatoires pour tout individu et d'autres qui sont obligatoires sur la communauté (si une partie de la Communauté s'en acquitte, le reste en est dispen
sé).

C'es
t la signification du rapport relaté par Abu Bakr Ibn Abî Shaybah qui a dit : "Issa Ibn Younes nous a dit que Thawr a dit de 'Omar Ibn Yazeed que 'Omar a écrit à Abou Moussa Al-Ash'ary (qu'Allah l'agrée) pour lui dire : "Apprenez la Sounnah et apprenez l'arabe ; apprenez le Coran en arabe car il est en arabe." Selon un autre hadith rapporté par 'Omar (qu'Allah l'agrée), il a dit : "Apprenez l'arabe car c'est une partie de votre religion, et apprenez comment la propriété d'un mort doit être divisée car ceci fait partie de votre religion." Cet ordre de 'Omar, d'apprendre l'arabe et la législation, combine les choses qui sont nécessaires, car la religion implique la connaissance de mots et d'actions qui doivent être compris. La compréhension de l'arabe est la façon de comprendre les mots de l'Islam, et la compréhension de la Sounnah est la façon de comprendre les actions de l'Islam.
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 09:31
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 15:02
   

1. Un Accueil Chaleure
ux


A son retour du t
ravail, de l'université, d'un voyage, ou de tout ce qui vous aura séparé, accueillez le de la meilleure façon.
-Recevez-le avec un visage souriant et de bon
ne humeur.
-Embellissez-vous et parfumez-vo
us.
-Commencez par les bonnes nouvelles et attendez qu'il soit reposé pour les mauvaise
s.
-Dites-lui des mots doux et débordant d'af
fection.
-Faites de votre mieux pour préparer un excellent repas et qu'il soit servi sa
ns attente.

2. Une Voix douce et sensuelle


Pour votre mari
seulement ! Il n'est pas question de parler ainsi à un homme non-mahram (homme que vous pouvez épouser si vous n'êtes pas mariée).

3. Sentir bon et se faire belle


-Prenez soi
n de votre corps et de votre physique.
-Mettez des vêtements jolis et attirants ainsi que de
bons parfums.
-Lavez-vous régulièrement et, après la période des règles, supprimez toutes traces de sang ou mau
vaises odeurs.
-Evitez que votre mari vous voit dans des habits sales ou dans un état re
poussant.
-Evitez toutes sortes d'ornements interdits comme par ex
emple les tatouages.
-Utilisez les types de parfums, couleurs, et vêtements que votre m
ari apprécie.
-Changez de temps en temps de style de coiffure, pa
rfums, etc.
Cependant il faut éviter tout excès et, bien sur ne paraître que devant les femmes et les hommes m
ahram.

4. Relations intimes


Ne v
ous faîtes pas attendre pour les relations intimes lorsque votre mari en ressent le besoin.
-Gardez votre corps propre et sentant le meilleur parfum, et nettoyer votre corps de tous liquides --émanant des relations int
imes.
-Echangez des mots d'amour avec votre
mari.
-Laissez votre mari satisfaire complètement son d
ésir.
-Choisir les moments appropriés et les bonnes occasions pour inciter votre mari et l'encourager à avoir des rapports avec vous (exemple : après le retour d'un voyage, etc)
.

5. Satisfaction de ce qu'Allah (subhaanahu wa ta'aalaa) vous a attribué


-Vous ne de
vez pas déprimer si votre mari est pauvre ou s'il a un métier peu valorisant.
-Vous devez regarder les personnes pauvres, malades et handicapées et vous rappeler des bienfaits qu'Allah (subhaanahu wa ta'aalaa) vous a don
nés.
-Vous devez vous rappeler que la véritable santé se situe dans l'Iman et la piété.


6. L'indifférence aux plaisirs terrestres


-Vous ne devez pas co
nsidérer ce monde comme votre but et votre principal intérêt.
-Vous ne devez pas demander à votre mari des ch
oses superflues.
-L'ascétisme ne signifie pas le renoncement aux choses bonnes et permises (Halal), mais il signifie que chacun doit attendre avec impatience l'Au-delà et doit utiliser ce qu'Allah SWT lui a donné pour accéder au paradis (Al-Jan
nah).
-Encouragez votre mari à réduire les dépenses et à économiser de l'argent dans le but de le donner en charité et nourrir les personnes pauvres et né
cessiteuses.

7. Reconnaissance


D'après l
es dires du Prophète , la majorité des gens en Enfer sont des femmes parce qu'elles ne sont pas reconnaissantes et renient les bienfaits qu'elles ont reçus.

-Le fait d'être reconnaissante encouragera votre mari à vous aimer davantage et à faire le plus possible pour vous satisfaire dans tous les domaines.

-Le fait de ne pas
être reconnaissante décevra votre mari et il commencera à se demander : " Pourquoi faire de mon mieux pour elle si elle n'est jamais satisfaite ? "

8. Dévotion et Loyauté


-En particulier lorsque des malheurs arrivent à votre mari au niveau de sa santé ou dans ses affaires (exemple : accident ou faillite).
-Le soutenir au moyen de votre propre travail, argent, et vos biens si besoin est.


9. Lui obéir

Dans tout c
e qu'il vous demande, hormis ce qui est interdit (Haram).
-En Islam, le mari est le chef de famille, et l'épouse est son soutien et son conseiller.


10. Soyez aimable


Lorsqu'
il est en colère, évitez tout ce qu'il le rend furieux. S'il est en colère alors essayez de le calmer comme suit :

-Si c'est de votre faute alors faites-
lui vos excuses.
-Si c'est de sa faute alor
s :
-Gardez votre calme au lieu de vous disp
uter ou
-Cédez votre d
roit ou
-Attendez qu'il ne soit plus en colère et discutez du pro
blème dans le calme.
-S'il est en colère pour des raisons externe
s alors :
-Restez calme jusqu'à que sa colère s'en ail
le.
-Trouvez-lui des excuses (exemples : fatigue, problèmes au travail, quelqu'un l'a i
nsulté).

Ne pas poser de questions et ne pas insister pour connaître les raisons comme par exemple
:

-Dis moi ce qui se passe
!
-Tu dois me dire ce qui te mets si en col
ère !
-Tu caches quelque chose, et j'ai le droit de savoi
r !

11. Responsable de la maison lorsqu'il est absent


-Gardez
vous des relations interdites.
-Gardez les secrets de votre famille, particulièrement vos relations intimes et les choses que votre mari ne veut pas divulg
uer aux autres.
-Prenez soin de votre maiso
n et de vos enfants.
-Prenez soin de son ar
gent et ses biens.
-Ne pas sortir de chez vous sans sa permission et portez complètement
le hijab.
-Refusez les personnes qu'il n'a
ime pas voir.
-Ne pas autoriser un homme non-mahram de rester seul avec vous quelque soi
t l'endroit.
-Soyez bonne avec ses parents et proches lors de son ab
sence.

12. Respect envers sa famille et ses amis


-Faites un
bon accueil à ses invités et soyez aimable avec eux, spécialement ses parents.
-Evitez les problèmes autant que vous le pourrez ave
c ses proches.
-Evitez de le mettre dans une position où il aurait à choisir entre sa mè
re et sa femme.
-Soyez très hospitalière envers ses invités en leur aménageant une place agréable, perfection dans le repas, bon ac
cueil de leurs épouses, etc.
-Encouragez-le à visiter ses proches et invitez-les chez vou
s.
-Téléphonez à ses parents... et, envoyez-leur des lettres, offrez-leur des cadeaux, soutenez-les dans le ma
lheur, etc.

13. Jalousie


-La jalousie
est une preuve d'amour chez la femme pour son mari mais elle doit être pratiquée dans les limites de l'Islam (ex. ne pas insulter ou médire les autres et leur manquer de respect, etc.).
-Ne pas se faire ou suivre des doute
s infondés.

14. Patience et soutien affectif


-Soyez patiente d
evant la pauvreté et les circonstances contraignantes.
-Lorsque vous êtes en face de malheurs et désastres qui vous arrivent, à vous-même, à votre mari, à vos enfants, à vos proches ou à vos biens (exemples : maladies, accidents, décès, etc.).

-Lorsque vous êtes en face de souffrances en Da'wah (emprisonnement, arrestation, etc.
).
-Soyez patiente et encouragez-le à garder le chemin d'Allah rappelez-lui le Paradis.


15. Soutien dans l'O
béissance à Allah, la Da'wah

-C
oopérez avec votre mari et rappelez-lui les différentes obligations et les oeuvres surérogatoires.
-Encouragez-le à prier la nuit.

-Ecoutez et
récitez le Coran individuellement et avec votre mari.
-Ecoutez des cassette
s et chants islamiques individuellement et avec votre mari.
-Souvenez-vous d'Allah subhaanahu wa ta'aalaa, particulièrement après le Fajr et avant le Magh
rib.
-Prenez part à l'organisation d'activités de Da'wah pour les femmes et les enfants
.
-Etudiez les principes islamiques (ahkaam) et les bonnes manières (adab)
des femmes.
-Soutenez les activités de votre mari en l'encourageant, en lui donnant de sages opinions, en soulageant ses maux, etc.

-Donnez une partie de votre temps avec votre mari pour l
a Da'wah.

16. Maison entretenue

-Gardez la propre,
décorée et bien rangée.
-Changez les dispositions de votre maison de temps en temps pour évi
ter l'ennui.
-Parfaire les repas (préparation) et préparer d
es repas sains.
-Apprenez toutes les techniques nécessaires pour gérer la maison (exemp
le : couture).
-Etudiez la manière d'élever les enfants convenablement dans le contexte
islamique.

17. Préservation des finances et de la famille


-Ne
dépensez pas son argent, même pour la charité sans sa permission à moins que vous ne soyez sure qu'il est d'accord.
-Protégez sa maison, sa voiture, ses biens quand il est absen
t.
-Gardez les enfants en bonne forme, vêtements propres, etc. Prenez soin de leurs nutrition, de leur santé, de leur éducation, etc. Enseignez-leur l'Islam et racontez - leur les histoires du Prophète et des compagnons

Source:

"How to Make Your Husband Happy" ("Comment rendre votre mari heureux"), du Sheikh Mohammed Abdelhaleem Hamed.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 09:11

L'as- tu déjà fais?





Avoir une relation sexuelle avant le mariage?


Se parfumer ou se poudrer le nez pour ensuite sortir?


Voler quelque chose dans un magasin?


S'épiler les sourcils?


Regarder des clips vidéo sur MTV ou MCM?


Aller en soirée?


Fêter des anniversaires ou encore le nouvel an?


T'habiller selon la nouvelle tendance?


Malheureusement, je pense que oui...


As- tu arrêté ou le fais tu encore?


Il y a beaucoup de choses que nous les jeunes musulmans faisons consients ou pas qui sont strictement HARÂM, qui à force sont devenue tellement normal.


Mais cela ne change rien Allah Les a intérdit un point c'est tout!!!


Peut être te dis- tu 'EWA SAFI... ON EST EN 2008 LES TEMPS CHANGENT...', mais non!!!


Sheitan (que Dieu le maudisse) danse pendant que tu regardes Prison Break ou encore Desperate Housewives...


Tu ne te rends pas compte à quel point tu déçois Allah (sw) en agissant ainsi.


Ne réalises- tu pas qu'à chaque seconde ou tu fais quelque chose de HRÂM tu perds des HASSANATS? Es- tu persuader que tu as fais assez de bien pour combler le mal, que le jour du jugement la balance se penchera du côté droit?


Vite zapper quand un membre de la famille entre dans le salon... Tu crois que personne ne t'as vue?


Mais non tu trompes car Allah (sw) voit TOUT !!!


Se balader toute la journée avec un Ipod aux oreilles avec de la musique de RIHANNA ou encore BOOBA.


C'est un signe de la fin des temps...


Les jours ou la fille ne porte pas le hijab elle sera accrocher par ses cheveux...


Le jour où la parole sera donner aux membres de votre corps (mains, piends, oreilles,...)


Quels sont les mots que tu as le plus employer, 'TFOU, FILS DE... ou MASHA'ALLAH, SOUBHANALLAH?


Où es- tu allé, au SOHO, CARRE ou à la MOSQUEE?


Qu'as- tu écouté le plus dans ta vie, de la musique ou des versets du CORAN?


Que regardais- tu le plus souvent, YOUSSEF, BRAHIM, SAMIA, ZEINEB ou IQRA TV?


Qu'as- tu fais de ton corps, l'as- tu laisser traîner à gauche à droite ou t'es- tu respecter et résister aux tentations?


ça parrait si loin: la mort, le jour du jugement, mais NON !!!


ça te parrais tout à fait normal le fait d'ouvrir et de refermer les yeux, respirer,...


Regarde tes mains... tes belles mains qu'Allah (sw) t'a donner, qu'en as- tu fais? Cela fait combien de temps que tu n'as pris de Coran en main?


Mes chèrs frères et soeurs, regardez comment vivait les anciens, et regardez où nous en sommes aujourd'hui...


Est- ce cette image que le prophète Mohammed (saw) aurait aimé avoir de nous?


Sera- t-Il fière de toi?

 

En ce moment tu es ici sur terre avec tes proches, mais sache qu'un jour tu feras parti d'un groupe, LE PARADIS ou L'ENFER il n y aura pas de milieu, c'est NOIR ou BLANC... On peut comparer la vie à un examen qu'on à pas le droit d'échouer. Réussiras- tu l'examen? A vrai dire, tout dépend de toi...


REVEILLE-TOI, avant qu'il ne soit trop tard!!!


Ne te nois pas dans les vagues du HRÂM. Frequênte les gens bien, leurs influences ne pourra que te diriger vers la lumière...


Allah (sw) te voit où que tu sois, en es- tu consient??? Il te voit en ce moment entrain de lire ce mail... Et Il verra ce que tu en fera...


A toi de choisir.... Que vas- tu faire?


Je ne vais pas te dire que tu dois envoyer ce mail à autant de personnes pour avoir la bénédiction d'Allah (sw)


car tu sais aussi bien que moi que ce n'est pas vrai...


Je vais juste te demander de l'envoyer à tous les musulmans que tu connais.


Pas pour avoir une récompense ou quoi que se soit, mais juste faire un rappel !!!


Sur ce, j'éspère que mon mail te fera réfléchir et qu'il t'aidera à ouvrir
  les yeux incha'ALLAH...

A TOI DE CHOISIR...... QUE VAS-TU FAIRE ?

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 11:01

As salam 'alaykum wa Rahmatullahi wa Barakatuh

 

BismiLlahi Rahmani Rahim

 

 

 

Les Règles de Bienséance en Amitié

 

 

 

Toutes les louanges appartiennent à Allah, et que Sa Miséricorde soit sur celui auquel nul prophète n'a succédé, notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons jusqu'au Jour de la Rétribution.

L'amitié requiert certaines règles de bienséance que peu s’appliquent à respecter. C'est ainsi que nous remarquons fréquemment que l'amour se transforme en adversité, que l'amitié se mue en rancoeur et animosité, alors que si chacun des deux compagnons avait respecté les règles de l'amitié et s'y était maintenu, leur séparation n'aurait pas eu lieu et Satan n'aurait pu s'immiscer entre eux.

Parmi les règles de bienséance en amitié qu'il est impératif de respecter, on peut citer :

1-Que l'amitié et la fraternité se nouent pour l'agrément d'Allah, Exalté et Glorifié soit-Il.

2-Que le compagnon fasse preuve d'un bon comportement et de piété, car le Prophète a dit – que la Paix et la Bénédiction d'Allah soit sur lui - : « La personne est influencée par la religion de son ami ; alors que chacun d'entre vous choisisse bien celui avec lequel il devient ami. » (Rapporté par Ahmed et Abou Daoud, et jugé “bon” par Al Albani).

3-Que le compagnon soit doté d'un raisonnement sain.

4-Qu'il soit droit et s'éloigne des grands péchés, qu'il se conforme à la Sunnah et n'innove pas.

5-Qu'il cache les défauts de son ami et ne les divulgue pas.

6-Qu'il lui porte conseil avec gentillesse, douceur et amabilité et qu'il ne soit pas rude dans ses paroles.

7-Qu'il patiente en lui prodiguant des conseils et ne désespère pas de sa réforme.

8-Qu'il patiente face aux torts et préjudices causés par son compagnon.

9-Qu'il reste loyal et intègre envers son compagnon quelques soient les circonstances.

10-Qu'il lui rende visite en vue d’Allah – Exalté et Glorifié soit-Il – et non dans un intérêt purement matériel.

11-Qu'il s'enquière de ses nouvelles lorsqu'il s'absente et qu'il veille sur sa famille s'il voyage.

12-Qu'il se rende à son chevet s'il tombe malade, qu'il le salue quand il le rencontre, qu'il réponde à son invitation, qu'il lui prodigue conseil à sa demande, qu'il invoque pour lui La Miséricorde d'Allah s'il éternue et qu'il suive ses funérailles à son décès.

13-Qu'il mentionne ses qualités et rappelle ses mérites.

14-Qu'il veuille le bien pour lui comme il le souhaite pour lui-même.

15-Qu'il lui enseigne ce qu'il ignore de sa religion et qu'il le dirige vers ce qui est meilleur pour sa religion et sa vie d’ici-bas.

16-Qu'il le soutienne et le défende s'il fait l'objet de médisance dans les assises.

17-Qu'il lui porte secours s'il fait preuve d’injustice ou en est victime. Et le fait de lui porter secours s'il est injuste consiste à l'empêcher de commettre cette injustice.

18-Qu'il ne soit pas avare lorsqu'il a besoin de son aide, car le véritable ami est celui qui répond présent dans les moments difficiles.

19-Qu'il subvienne à ses besoins, s'efforce d'agir dans ses intérêts et se satisfasse de sa bonne conduite, minime fût-elle.

20-Qu'il le préfère à lui-même et lui donne la préséance sur autrui.

21-Qu'il partage ses joies et le réconforte en cas de tristesse et d'affliction.

22-Qu'il multiplie en secret les invocations en sa faveur.

23-Qu'il soit juste et équitable envers lui en cas de désaccord, et cela, même à son détriment.

24-Qu'il n'oublie pas de lui montrer son attachement, car l'homme vertueux est celui qui s'efforce de préserver cette affection à chaque instant.

25-Qu'il ne le blâme pas ni ne lui fasse des reproches continuellement.

26-Qu'il lui trouve des excuses et ne le contraigne pas à s'excuser :

Lorsque le bien-aimé commet un unique péché

Ses nombreux mérites viennent pour lui, intercéder…

27-Qu'il accepte les excuses qu'il présente.

28-Qu'il l'accueille chaleureusement s'il lui rend visite, qu'il lui présente un visage souriant et le traite avec grande déférence.

29-Qu'il lui offre des cadeaux et ne le prive pas de sa bonté et de sa sollicitude.

30-Qu'il oublie ses faux pas et passe outre ses erreurs.

31-Qu'il n'attende pas de sa part une quelconque rétribution en échange des services rendus.

32-Qu'il lui fasse part de l'amour qu'il lui porte, comme l'a conseillé le Prophète - que la Paix et la Bénédiction d'Allah soit sur Lui - : « Si l'un d'entre vous aime son frère alors qu'il le lui dise. » (Rapporté par Ahmed et Abou Daoud et jugé “authentique” par Al Albani).

33-Qu'il ne l'invective ni pour un péché ni pour un délit dont il s'est rendu coupable.

34-Qu'il fasse preuve de modestie à son égard et qu'il ne soit pas arrogant avec lui. Allah Le Très-Haut a dit : « Et abaisse ton aile (sois bienveillant) pour les croyants qui te suivent. »(Les poètes, 215).

35-Qu'il s'abstienne de polémiquer et de se quereller avec lui, afin d'éviter que cela ne soit la cause  de leur mésentente et rupture.

36-Qu'il n'ait pas de mauvais soupçons à son encontre, car le Prophète a dit - que la Paix et la Bénédiction d'Allah soit sur lui - : « Eloignez-vous du mauvais soupçon, car le mauvais soupçon est bien le plus mensonger des propos. » (Rapporté par Muslim).

37-Qu'il ne divulgue pas ses secrets, ni ne manque à sa promesse, ni ne s'allie à son ennemi dans ce qui le nuit.

38-Qu'il s'empresse de le féliciter et de lui annoncer les bonnes nouvelles.

39-Qu'il ne dénigre rien aucune de ses bonnes actions (ou services rendus), fussent-ils insignifiants.

40-Qu'il l'encourage constamment à progresser et à réussir.

Et Allah est plus savant.

Et que la miséricorde, le salut et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Mohammed ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

 

Traduit par : Gilles Kervenn

Revu par : Abu Hamza Al-Germâny

 

  Publié par le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)

www.islamhouse.com

 

As salam 'alaykum wa RahmatuLlahi wa Barakatuh


Partager cet article
Repost0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 17:38

Parler de ce qui ne vous regarde pas

 

Sachant que le capital du croyant est son temps, les instants de sa vie sont précieux et passent sans retour ; le Prophète a dit : « Un des signes de perfection de la foi (islam) chez l'individu c'est l'abandon de ce qui ne le regarde pas » [D'après Tirmidhi, Ibn Majja et l'imam Malik.]

Et le récit suivant est très significatif à cet égard : on y rapporte, d'après Anas:

« Un jeune homme était tombé martyr le jour de la bataille d'Uhud, et nous avons trouvé callée à son ventre une pierre (pour alléger les effets de la faim) ; sa mère essuya la poussière du visage de son fils et dit : le paradis sera doux pour toi mon fils ! Et le Prophète lui dit alors :  « Et qui t'assure qu'il ne parlait pas de ce qui ne le regardait pas ? ».

 

Parler de ce qui ne nous regarde pas c'est dire ce qui peut être délaissé sans que ce soit un pêché, ni un mal présent ou futur ; et plus grave encore, c'est de perdre ton temps et de faire perdre à ton interlocuteur son temps, en posant des questions du genre : est-ce que vous jeûnez ? S'il vous répond par : Oui ! Son jeûne perd sa vertu ultime qui est d'être observé en secret, car l'adoration en secret est plus élevée, s'il répond par : Non ! Alors il aurait menti ; s'il ne répond pas, il aurait méprisé son interlocuteur, et s'il ruse pour détourner la question, il gaspillera son énergie etc.

 

Ainsi par une parole (question) sur quelque chose qui ne te regarde pas, tu as exposé quelqu'un à l'ostentation en dévoilant son jeûne ou au mensonge, ou au mépris ou une rude épreuve...

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 17:08
Le Libertinage,  l'Insulte et la Vulgarité

 

Al  Fohche [ le libertinage ]  se définit par rapport à la clarté de la description de certaines choses relatives à la pudeur.

Ibn Abbas  a dit :  « Allah est pudique, Généreux, Il pardonne et Il fait allusion (à propos des choses pudiques au lieu de les exprimer crûment), Il a fait allusion à l'acte sexuel par le mot contact (al-llams) », d'autres termes sont utilisés pour décrire ce contact.

Lorsqu'ils sont trop expressifs, ces termes sont considérés comme fohche. En général, toute chose qui éprouve la pudeur ne doit pas être citée expressément.

On rapporte que le Prophète - sur Lui la Grâce et la Paix - a dit :  

" Évitez d'être grossiers dans votre langage, car Allah - Exalté soit-Il - n'aime pas le fohch - la grossièreté, l'obscénité - ni le fait d'être grossier".

Il  a dit également :  "Le croyant n'est pas injurieux, ni maudisseur, ni grossier, ni indécent".

 

Quant aux insultes le Prophète a dit : "C'est commettre un acte d'indécence que d'insulter un croyant, et c'est de l'impiété que de le combattre (avec les armes)".

On rapporte que le Prophète  a dit :

" L'un des grands péchés serait d'insulter ses propres parents. Étonnés, les compagnons lui ont demandé - Ô Envoyé d'Allah ! Comment quelqu'un peut-il insulter ses parents, et le Prophète leur a répondu : il insulte les parents de quelqu'un d'autre et celui-ci réagit à cela en insultant ses propres parents".

 

Quant à l'indécence le Prophète  a dit  : " L'indécence et le langage cru  - là ou il faut être pudique - sont deux branches parmi celles de l'hypocrisie ".

Les causes qui poussent à cela sont, soit la volonté de nuire à autrui soit la fréquentation des libertins et de ceux qui sont habituellement grossiers.

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 16:26
Les regles du bon comportement de la visite

Quand on veut rendre visite à une personne il y a des limites et des règles à respecter. Si on dépasse ces limites, les coeurs tomberont malades.
Ces règles sont le résultat des expériences j'espère qu'Allah 'aza wa jalla les rendent bénéfiques à mes soeurs filleh .


1. Choisir le moment et l'heure idéale pour rendre visite:
Evites de rendre visite tôt dans la matinée, à midi juste après le déjeuner, ou tard dans la soirée car certaines femmes préfèrent dormir le matin, ou s'occupent de leur ménage, de la préparation du repas etc…) et l'après-midi, après le déjeuner, c'est l'heure de la sieste, c'est un moment ou l'époux se repose à son retour du travail, et la soirée est réservée à la famille, c'est un moment de tranquillité et de calme.

2. Eviter les visites surprises sans permission et sans prévenir:
Il faut toujours demander la permission à la personne que tu veux visiter, par exemple par téléphone, en lui demandant si elle peut te recevoir et si elle n'a pas une préoccupation ou des responsabilités envers sa famille. Ainsi, elle sera prête à te recevoir. En revanche, une visite surprise peut déranger et gêner ton hôte, et plus particulièrement lorsqu'elle même ou sa maison sont dans est un état qu'elle n'aimerait que personne ne voit.

3. La visite ne doit pas durer longtemps.
En effet, la visite lorsqu'elle dure trop longtemps peut devenir ennuyeuse. Ton hôte se sentira mal à l'aise et pensera que tu ne te préoccupes pas de ses responsabilités en tant qu'épouse et mère et responsable de sa maison, à la fin il se peut que son affection pour toi diminue ou pire disparaisse.

4. Si la visite dure longtemps, occuper ce temps à des choses utiles.
L'idéal étant les occupations permettant l'enrichissement scientifique. Comme par exemple, la lecture de livres concernant la religion ou l'écoute de cours profitables. Ainsi, ton hôte sera contente et satisfaite de ta visite, car cela lui aura été bénéfique, son temps ne s'étant pas perdu dans les discussions futiles et sans importance telles que la médisance etc...
5. L'indiscrétion.
Ne soit pas curieuse à propos des affaires concernant ton hôte, son mari et son foyer et même dans les choses anodines car il y des choses qu'elle ne peut confier à personne.

6. Montre ta joie, et ta gratitude
quand elle te sert à manger ou à boire. Conseille la de ne pas trop dépenser, évite de se moquer de ce qu'elle t'a servie.
7. Ne pas trop rire.
Ne pas se moquer des autres car cela rempli les coeurs de rancune surtout si c'est un humour cynique qui pourrait blesser quelqu'un.

8. Réparer ce que tes enfants on cassé ou nettoyer si ils ont sali.
Enlever les choses que tes enfants sont susceptibles de casser dans sa maison, pour que ton hôte ne pense pas que tu es une invitée fatigante.

9. Remercie ton hôte de son accueil.
Invoque Allah pour elle. Di lui ' jazaki allah khayran' pour son accueil et sa réception. Excuse toi si jamais tu as été ou tes enfants ont été désagréables, car les excuses peuvent effacer la rancune et le mépris des cœurs.

10. Ne pas abuser des visites et ne pas les répéter plusieurs fois dans la semaine.
 
Afin qu'elle ne te méprise pas. Comme on dit 'fais toi désirer et les gens te désireront' et on dit aussi 'ne rend pas visite à un peuple avant que tu leur manque et ne reste pas jusqu'a qu'ils s'ennuient de toi.'

Ecrit par Oum abdarhman source : sahab.ws
Traduit par Oum Ilyasse corrigé et remanié par l'equipe d'assounnah.com
source: assounnah.com, publié avec sont autorisation.

Partager cet article
Repost0
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 22:37
Les mérites du bon caractéres

Le Prophète (paix et salut sur lui) son caractére étant le Coran.

Anas disait : Le Prophète (paix et bénédiction sur lui) jouissait du meilleur caractére parmi les hommes.

1) Celui qui a un bon caractére fait partie de ceux qui ont la foi la plus parfaite.
Le Prophète (paix et salut sur lui) à dit : "Ceux qui ont la foi la plus parfaite sont ceux qui ont le meilleur caractére et les meilleurs d'entre vous sont ceux qui sont bons envers leurs femmes.

2)Le bon caractére est une cause pour entrer au paradis.
 Le Prophète (paix et salut sur lui) à dit :"Je me porte garant qu'il y aura une demeure au paradis pour quiconque abandonne une discussion après même si elle est de son choit et une demeure au milieu du paradis a quiconque laisse le mensonge même en plaissantent et une demeure au sommet du paradis à quiconque joint du bon caractére.

Le bon caractére est la chose qui nous permettre de rentrés le plus au paradis.

Le prophète (paix et salut sur lui) à dit : "Ce qui fera le plus entrer les gens au paradis c'est la crainte d'Allah et la bonne moralité et ce qui fait le plus entré les gens en enfer c'est la bouche et le sexe."

3) Le bon caractére est une chose par laquelle Allah nous aime, le Prophète (paix et salut sur lui) à dit : "Les serviteurs les plus aimés par Allah sont ceux qui ont le meilleur caractéres."

4) Le bon caractére est une des causes par laquelle on sera le plus proche du Prophète (paix et salut sur lui).
 Le Propète (paix et salut sur lui) à dit : "Ceux qui me sont le plus chers seront le plus prés de moi le jour de la ressurection sont ceux qui jouissent de la bonne moralité."

5) Parmi les choses les plus lourdes sur la balance le jour de la resurection ce sera le bon caractére.
Le Prophète (paix et salut sur lui) à dit : "Rien n'est plus lourd dans la balance d'un croyant le jour de la resurection qu'un bon caractére, Allah déteste l'homme grossier qui prononce des paroles obsènes."

6) Le Prophète (paix et salut sur lui) à dit : Le croyant atteint par son bon caractére, le degré de celui qui jeune toute l'année et passe toutes ses nuits a prier et invoquer Allah."



Partager cet article
Repost0