Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 05:30
      Un remède contre la fatigue causée par certains travaux difficile
http://www.hallagulla.com/urdu/photo/data/500/bismillah_320_320_256_9223372036854775000_0_1_0.gif
La preuve réside dans le Hadith suivant : 

Ali Rapporte que sa femme Fatima s'est plainte de la fatigue causée par le travail du grain (dans une version du Hadith il est mentionnée que cette tache ménagère lui avait fait des marques au niveau des mains et les avait abimée et que cela avait provoqué chez elle des douleurs au niveau du cou ou du haut de la poitrine) et elle entendit qu'on avait donné au prophète un servant, c'est pourquoi elle alla le voir pour qu'il lui en accorde un (afin de l'aider dans ses travaux), mais il ne répondit pas à sa demande.

Elle se rendit donc chez Aicha qui rapporta cela au prophète qui vint nous voir alors que nous étions couchés.

Nous nous apprêtions à nous lever mais il nous dit :

" Restez où vous êtes, Vous indiquerais-je ce qui est meilleur que ce que vous m'avez demandé ?

Lorsque vous aller vous coucher,
dites Allahou Akbar 34 fois,
Al Hamdulilah 33 fois
et Soubhanallah 33 fois
.


Cela est meilleur que ce que vous m'avez demandé." 


Parmi les Fawaîd de ce Hadith : 


 Le Hadith est authentique il est notamment rapporté par Bukhari et Muslim. 

 Il est recommandé de dire avant de dormir Allahou Akbar 34 fois, Al Hamdulilah 33 Fois et enfin Soubhannallah 33 fois. 

 Les savants ont notamment déduit de ce Hadith que réciter régulièrement ce Dhikr avant de dormir à des effet considérables sur le cœur (Quiétude...) mais également sur le corps, ce dhikr contient donc de nombreuses vertus. 



 Certains savants comme Sheikh Al Islam Ibn Taymiya affirment que réciter régulièrement ce Dhikr avant de dormir permet à la femme de ne pas ressentir la fatigue causer par les taches ménagères quotidiennes du jour.
Moulla Ali Qâri est du même avis puisqu'il a mentionné que ce Hadith démontre que réciter ce Dhikr avant de dormir permet d'enlever la fatigue et les douleurs causer par le travail. 

 Ibn Hajar à quant à lui déclaré que même si la personne peut ressentir une (petite) fatigue cela ne la nuira pas et que réciter de manière régulière ce Dhikr avant de dormir lui permettra de supporter les nombreuses taches ménagères et de supporter leur difficulté.
Selon lui ce Hadith prouve également que la force (et la capacité de résistance physique) qu'on acquiert après avoir lu ce tasbih est meilleure que ce qu'un serviteur acquerrait s'il faisait nos travaux. 

 Concernant ce Hadith Sheikh Ibn Baz a quant à lui déclaré, ceci prouve que nous devons nous aider du rappel d'Allah dans tout chose. 

 Le Muhadith de médine le Sheikh Abdelmouhssine Al Abbad , explique que les avantages et mérites que contient ce rappel dans l'au-Delà sont bien meilleurs que le service rendu par un serviteur dans ce bas monde et que prononcer de manière régulière ce Dhikr avant de dormir apporte force et vitalité au corps, ce qui permet de se passer de l'aide d'un servant. 

Donc ces invocations permettent à la femme prononçant de manière régulière ses invocations de lutter contre la fatigue causés par les taches ménagères quotidienne.

Bien que le discours était plus orienté vers la femme, il convient de noter que ce que nous avons mentionné comme vertus et mérites de ce Dhikr concerne également l'homme, c'est à dire que cela va l'aider à supporter et combattre la fatigue que peut provoquer le travail difficile ou la recherche de la science.

La preuve démontrant que cela concerne aussi les hommes réside notamment dans une des versions de ce Hadith dans laquelle 'Ali déclare :

"Depuis que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) nous a enseigné (cette invocation), nous ne l'avons jamais délaissée. Même à la campagne de Siffîne, je l'ai lu quand j'ai eu le temps dans la dernière partie de la nuit." 

 Le Sheikh Abdurazaq Ibn Abdel Mouhssine Al Abbad mentionne : 

"Et les savants se sont appuyés sur ce Hadith pour affirmer que parmi les nombreux mérites et vertus du rappel d'Allah il y a le fait qu'Allah octroie au corps de celui qui fait souvent son rappel force, santé et vitalité. Et Ibn l-Qayim a dit à ce sujet : " Allah octroie à celui qui fait régulièrement son rappel une force lui permettant de réaliser certains travaux qu'il n'aurait pas pu réaliser sans. Et j'ai vue chez Sheikh Al Islam Ibn Taymiya (grâce au rappel d'Allah) une force et capacité physique surprenante dans sa marche, lorsqu'il parlait et lorsqu'il écrivait ". 


Références : 

Sharh sunane d'At-tirmidhi k7 375 a partir de 55 min 17 sec environs et Sharh Sunane Abi Dawud à partir de K7362 16 min 02 environs du Sheikh Abdul Mouhssine Al Abbad, Fiqhou l-Adi'yat wal Adhakar Vol 3 d'Abdurazaq fils du Sheikh Al Abbad, Fiqh ad-da'wat fi Sahih Bukhari du Sheikh Sa'd Ibn Wahf Al Qahtani, Al-Wabil As-swayib d'ibn l-Qayim.  

http://www.fourqane.fr/

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr
Cheikh Sa'd Ibn Wahf Al Qahtani
Partager cet article
Repost0
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 04:30

l'invocation du marché


Colours_Of_Souk___Maroko_by_skarzynscy.jpg


لا إله إلا الله وحده لا شريك له ، له الملك و له الحمد ، يحيي و يميت و هو حي لا يموت بيده الخير و هو على كل شئ قدير


"il n'y a de divinité digne d'adoration sauf Allah, Unique, et sans associé. A lui la royauté et à lui la louange, il donne la vie et donne la mort. Il est Vivant et ne meurt pas, le bien est dans Sa main et Il est capable de toute chose." rapportés par: [At-Tirmidhi , (5/291) et Al-Hâkim, (1/538) et authentifié par Al-Albânî , dans Sahîh Ibn Mâjah (2/21) et dans Sahîh At-Tirmidhî (3/152)]

 

 

 

" quiconque récite cette invocation au marché,Allah lui inscrira 1 million de bonnes actions ; Il lui en effacera 1 millions de péches et l'élèvera d'un million de degrés" . As sahihah (1449)

Partager cet article
Repost0
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 04:30

Quelles sont les règles concernant la manière

de faire ses besoins naturels ?


toilettes-islam-wc.jpg

 

Réponse

 

Louange à Allah

Avant tout, je vous remercie pour votre question qui montre votre effort pour connaître ce qui est mal afin de l’éviter. Nous sommes contents (de votre question) et nous nous efforcerons de vous donner tous les détails afin de répondre à ce que vous avez demandé.


Parmi les grandeurs de la Charia est qu’elle n’a laissé aucun bien, aussi infime soit-il, sans le montrer et l’ordonner. Elle interdit le mal, petit ou grand, comme elle demande de l’éviter. Elle revêt ainsi un aspect complet dans sa diversité. Ceci a suscité l’étonnement des non-musulmans, et a attiré leur admiration pour cette religion. Les mécréants disaient à Salman al-Farissi : « Votre Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) vous a tout enseigné, même la manière de faire vos besoins ? ». Salman a répondu : « Bien sûr que oui ! On nous a interdit de nous orienter vers la Qibla (direction de La Mecque) en faisant les besoins naturels ou en urinant. » (Rapporté par at-Tirmîdhi, n°16 et qualifié par lui de bon et authentique et cité par Mouslim et d’autres).

Il se trouve dans la Charia beaucoup de règles régissant les besoins naturels. En voici quelques-unes :


1) Ne pas s’orienter vers la Qibla en urinant ou en allant aux selles, parce qu’elle marque la direction vers laquelle on se tourne pendant l’accomplissement de la prière des musulmans. On entend par La Kaaba (de La Mecque), le monument érigé par Ibrahim (sur lui la paix) sur l’ordre d’Allah. Ceci revient à respecter la direction de la prière (des musulmans) et à magnifier les rites d’Allah. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit que : « Si quelqu’un s’assoit pour satisfaire ses besoins naturels, qu’il ne s’oriente pas vers la Qibla, ni n’y oriente son dos.»  (Rapporté par Mouslim 389).


2) Ne pas toucher son sexe avec la main droite en urinant. Ceci est fondé sur la parole du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « lorsque l’un d’entre vous urine, qu’il ne tienne pas son sexe par la main droite, qu’il ne fasse pas sa toilette par la main droite et qu’il ne respire pas dans un récipient. » (Rapporté par Boukhari, 150).


3) Ne pas essuyer la souillure par la main droite, mais utiliser la main gauche. Ceci est fondé sur ce hadith : « Si quelqu’un d’entre vous nettoie son sexe, qu’il ne le fasse pas par la main droite. » (Rapporté par Boukhari, 5199) et un hadith rapporté par Hafsa (qu’Allah l’agrée), l’épouse du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) qui dit que ce dernier utilisait sa main droite pour manger, boire, faire ses ablutions, porter ses vêtements, pour prendre et donner, alors qu’il employait sa main gauche pour des actes autres que ceux-là. (Rapporté par l’imam Ahmad et cité dans Sahih Al-Djami », 4912). D’après Abou Hourayra qu’Allah l’agrée, le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Quand l’un d’entre vous nettoie ses souillures, qu’il ne le fasse pas avec la main droite, mais avec la main gauche. » (Rapporté par Ibn Madja, 308 et cité dans Sahih Al-Djami ’,322).


4) Selon la Sounnah, les besoins naturels doivent être fait assis près de la terre, parce que cela est plus décent, plus sécurisant, plus apte à éviter l’intéressé d’être atteint par les gouttes d’urine. On peut le faire debout, si on est sûr que rien ne nous atteindra.


5) On doit se cacher du regard des gens au moment des selles. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) préférait se cacher, pour faire ses besoins naturels, derrière un mur ou un tronc de palmier (une butte ou un mur de jardin). (Rapporté par Mouslim 517).


Si un homme qui veut faire ses besoins naturels se trouve dans un espace découvert et ne dispose d’aucun moyen pour se cacher, alors qu’il s’éloigne de ceux qui sont autour de lui. A ce propos, Al Moughira ibn Shou’ba dit : « J’ai été en voyage avec le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui). Quand il a voulu faire ses besoins naturels, il s’est éloigné loin du chemin. » (Rapporté par At-Tarmidhî et qualifié de bon.) Abdou ar-Rahmane ibn Abi Qurad a dit : « Je suis sorti avec le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) en plein air ; mais, lorsqu’il voulait faire ses besoins, il s’est éloigné. » (Rapporté par an-Niassaï 16, et cité dans  Sahih Al-Djami » 4652)


6) Il est préférable de ne pas sortir son sexe avant d’être proche de la terre, parce que cela est plus décent. A ce propos, Anas qu’Allah l’agrée dit : « Lorsque le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) voulait faire ses besoins, il ne soulevait ses vêtements que lorsqu’il s’approchait du sol. » (Rapporté aussi par at-Tarmidhî dans Sahih Al-Djami ’ 4625).

Celui qui se trouve dans les toilettes n’enlève ses habits qu’après avoir fermé la porte pour se cacher du regard des gens.

Ainsi, noble frère, tu te rends compte à la lumière de ce qui précède, que ce que font beaucoup de gens en Europe et ailleurs, en urinant dans les toilettes publiques dans les urinoirs non dissimulés, est en contradiction avec la morale, la politesse, la pudeur et les bonnes manières et tout esprit saint le rejette catégoriquement.


En effet, comment peut-on exhiber son sexe, cet organe qu’Allah a caché entre les deux jambes, pour faire ses besoins naturels ?!  Il nous a demandé de le cacher et cette dissimulation est acceptée dans le for intérieur de tous ceux dont l’esprit est saint. Il est fondamentalement interdit de construire des toilettes malsaines de cette sorte où les uns et les autres se voient en urinant en divergeant ainsi avec certains animaux qui se cachent en urinant ou allant aux selles.


7) Parmi les règles que la Charia enseigne aux musulmans, figurent des invocations précises à réciter en entrant et en sortant des toilettes. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) nous a enseigné de dire au moment d’entrer aux toilettes : « Au nom d’Allah, je cherche refuge auprès de Toi contre les mauvais (djinns) et les mauvaises (djinns). »   "  " بسم الله ، اللهم إني أعوذ بك من الخبث والخبائثil demande ainsi à Allah de le protéger contre tout mal et contre les démons mâles et femelles. » En sortant, il demande pardon à Allah en disant : « Votre pardon, Allah.» غفرانك"

 

8) Se donner la peine d’enlever la souillure, après s’être essuyé. Ceci vise à se conformer à la parole du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui), avertissant de ne pas négliger la purification de l’urine : « Le plus fréquent châtiment dans la tombe est dû à l’urine. »  (Rapporté par Ibn Mâdja, 342 dans Sahih Al - Djami, 1202).

Ibn Abass (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a traversé deux tombes et a dit : « Ils sont châtiés, mais ils pensaient que ce n’était pas un grand péché. L’un ne se lavait pas quand il urinait et l’autre était un calomniateur.» (Rapporté par Boukhari, 5592).

 

9) Le lavage et l’essuyage de la souillure doivent se faire au minimum trois fois ou en un nombre impair au-dessus si cela est nécessaire. D’après Aïcha qu’Allah l’agrée, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) lavait son postérieur trois fois. Ibn Omar a dit : « Nous l’avons fait et nous avons trouvé en cela un remède et une purification.» ( Rapporté par Ibn Mâjah, 350 dans Sahih Al- Djami’ 4993).

Abou Hourayra t a rapporté que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Quand l’un d’entre-vous s’essuie, qu’il le fasse en un nombre impair. » (Rapporté par l’imam Ahmad et qualifié de bon dans Sahih  Al-Djami ’, 375). 

 

10) Ne pas employer ni os ni crottins pour l’essuyage. Cependant, on emploie du papier hygiénique, des pierres, etc.

Abou Hourayra qu’Allah l’agrée a dit qu’il apportait au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) un récipient pour ses ablutions et ses besoins naturels. Lorsqu’il le suivait, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) lui dit : « Qui est-ce ? » Il répondit : c’est Abu Hourayra ! Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) de répliquer : « Apporte-moi des cailloux pour me nettoyer. Ne m’apporte ni os, ni crottins.» Ainsi, je lui apportai des cailloux que je portais par le bout de mes vêtements puis je les déposai à ses côtés et je m’en allai. Puis, lorsqu’il eut terminé, je marchai vers lui et lui demandai pourquoi a-t-il refusé les os et les crottins. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) me répondit que : « Les deux sont la nourriture des djinns.» (Rapporté par Boukhari, 3571).


11) Que personne n’urine dans une eau stagnante. Jâber a rapporté de l’envoyé d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) qu’il a interdit qu’on urine dans une eau stagnante. (Rapporté par Mouslim 423). En effet, cela souille l’eau et porte préjudice aux utilisateurs.


12) Ne pas uriner sur le chemin des gens, ni sous l’ombre où les gens s’abritent, parce que cela les dérange. Abu Hourayra qu’Allah l’agrée a rapporté que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Craignez les deux malédictions ? » Ils ont demandé quelles étaient les deux malédictions ? Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a répondu que : « Ce sont ceux qui font leurs besoins sur la voie publique et à l’ombre des arbres. » (Rapporté par Abou Dawoud et cité dans Sahih Al-Djami ’, 110).


13) Ne pas saluer celui qui fait ses besoins naturels, et ne pas répondre à la salutation lorsque l’on est aux toilettes, afin de ne pas citer le nom d’Allah dans les lieux impures. Jâber ibn Abdallah a rapporté qu’un homme est passé devant le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) qui était en train d’uriner et l’a salué. Alors, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) lui a dit : « Quand tu me trouves dans cette situation, ne me salue pas. Si tu refais cela, je ne te répondrai pas.» ( Rapporté par Ibn Mâjah, 346 et cité dans Sahih Al-Djami ’, 575).


La grande partie des savants ont détesté le fait de parler sans nécessité aux toilettes.


Voilà un ensemble de règles et de dispositions légales tirées de la Charia concernant ce sujet qui revient chaque fois chez l’homme. C’est pour cela que la Charia s’est donnée la peine d’apporter toutes ces explications et de décrire toutes choses. D’où la question : qu’en serait-il pour les questions plus importantes ? Connaissez-vous, vous qui posez la question, une religion ou une législation dans le monde qui apporte des choses similaires. Je jure donc par Allah que ces preuves sont suffisantes pour démontrer l’exhaustivité de cette religion, sa beauté et le fait qu’il est obligé de la suivre.

Nous implorons Allah pour qu’Il nous accorde tout le bien et nous conduise vers la vérité (puisse Allah bénir et saluer notre Prophète).  

  
Révisé par Abu Hamza Al-Germâny

Le bureau de prêche de Rabwah (Ryadh)

Partager cet article
Repost0
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 05:30

regle-du-voyage

Voyager est une nécessité continuelle pour la vie du musulman : Le pèlerinage, la 'Omra, le désir de s'instruire, le commerce, la visite à la famille, aux amis, etc. sont autant d'obligations qui nécessitent le déplacement. Cela explique l'importance que la religion accorde au voyage, à ses règles et au comportement observé à son égard. Le bon musulman est tenu de les connaître et de les appliquer.


Introduction générale


      1 - Raccourcir les prières de 4 raka'as à 2 seulement. La prière du coucher du soleil comportant 3 raka'as reste telle quelle. Ce raccourcissement commence dès que le voyageur quitte sa résidence jusqu'au retour. Néanmoins, s'il compte séjourner plus de 3 jours dans la ville où il se rend, en y arrivant, il reprend sa prière normale. [Il existe d'autres avis]. Au retour, il la raccourcit de nouveau jusqu'à son arrivée chez lui.

 
Allah dit :

{Lorsque vous êtes en voyage, il vous est permis d'écourter la prière}

 [Sourate 4 - Les Femmes - Verset 101]

 

Anas (qu’Allah l’agrée) rapporte ce qui suit : « Nous sommes partis, dit-il, de Médine à La Mecque en compagnie du Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui). Ce dernier a abrégé les prières de quatre raka’at et a accompli 2 raka'as pour chacune d'elles, jusqu'à notre retour à Médine.»

 

 2 - Il est permis au voyageur, au lieu de se laver les pieds, de passer les mains humides sur ses chaussures ou chaussettes.


Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui), dit Ali Ibn Abi Taleb (qu’Allah l’agrée), nous a permis de le faire pendant trois jours pour le voyageur et un jour pour le résident.

 

3 - Il est possible au voyageur, quand l'eau fait défaut ou s'il est difficile de s'en procurer, ou qu'elle est d'un prix élevé, de la remplacer par le « Tayammoum » - ablution avec un solide sable, pierre...

 

Allah le signale ainsi :

{Si vous êtes malades, ou en voyage, ou si l'un de vous vient du lieu caché ou si vous avez touché les femmes et que vous ne trouviez pas d'eau, avisez alors du sable propre et essuyez-en la figure et les bras}

 [Sourate 4 - Les Femmes - Verset 43]

 

 4 - On est autorisé à rompre le jeûne pendant le voyage.

 

Allah dit :

{Celui d'entre vous, qui se trouve malade ou en voyage, jeûnera plus tard, un nombre égal de jours}

[Sourate 2 - La Vache - Verset 184]

 

 5 - En voyage, il est permis d'accomplir la prière volontaire et non obligatoire de surcroît sur sa monture, quelle que soit la direction où elle se trouve.  Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui), dit Ibn Omar (qu’Allah l’agrée), faisait ses prières surérogatoires sur sa chamelle, sans se soucier de la direction qu'elle prend. [Rapporté par Boukhary & Mouslim]

 

 6 - Il est permis au voyageur de joindre les deux prières de midi et de l'après-midi, soit en avançant l'heure de la 2ème, soit en retardant celle de la 1ère. Cela est aussi valable pour la prière du coucher du soleil (Maghreb) et du soir (‘Icha) en avançant l'une ou en retardant l'autre.


Mouadh (qu’Allah l’agrée) rapporte le hadith suivant :

« Nous sommes partis, dit-il, en expédition avec le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) vers « TABOUK ». Il a joint les deux prières de midi et de l'après-midi et les deux prières du Maghreb et de ‘Icha. [Rapporté par Boukhary & Moslim]

 

Devoirs à observer

 

 1 - Avant de partir, le voyageur remet les objets confiés aux ayants droit et se fait pardonner les injustices commises, car voyager est une présupposition de disparition.

 2 - On fait ses provisions de route qui doivent être honnêtement acquises. On laisse des vivres à ceux dont on a la charge tels qu'épouse, enfants et parents.

 

 3 - On fait ses adieux à sa famille, ses frères et ses amis. On leur adresse cette prière en les quittant : « Je confie à Allah votre foi, votre fidélité et le résultat de vos œuvres » Les autres lui répondent : « Qu'Allah vous accorde la piété, vous absolve et vous dirige vers le bien partout où vous allez. »


À tous ceux qui le reconduisaient, le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) disait : « Je confie à Allah votre foi, votre fidélité et le résultat de vos œuvres » [Rapporté par Abou Daoud]

 

4 - Le voyageur part avec 3 ou 4 compagnons bien choisis et sociables, car le voyage, dit-on, est le creuset des hommes. Il dévoile leurs caractères.
Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) dit :
« Le voyageur solitaire a pour compagnon Satan qui est aussi le compagnon de deux voyageurs, mais jamais de trois. » [Rapporté par Abou Daoud, Nassa'i & Tirmidhy] Il dit également : « Si vous savez ce que je sais de la solitude, personne ne se hasarderait à voyager seul, la nuit. » [Rapporté par Boukhari]

 

 5 - Les compagnons partant en voyage doivent élire parmi eux un chef qui dirigerait leurs affaires, après concertation avec eux.  Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) dit : « Quand trois compagnons partent en voyage, ils doivent désigner l'un d'eux comme chef. »

 

 6 - Avant de décider un voyage, il est souhaitable de faire la prière de l'ISTIKHARA (la consultation). Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) la recommandait vivement à tel point qu'il en inculquait les mots, comme il le faisait pour un chapitre de Coran. Il la recommandait dans tout ce qu'on projette d'entreprendre dans la vie. [Rapporté par Boukhari]

 

7 - En quittant la maison, le voyageur invoque Allah en ces termes : Au nom d'Allah et grâce à Lui, j'entreprendrai ce voyage. Il n'y a de puissance et de force que par Lui ! Allah ! Protège moi d'être égaré ou d'égarer les autres, d'être en erreur ou d'y induire les autres, d'être insolent ou que les autres le soient envers moi.


Lorsqu'il prend place sur sa monture, il dit :

  

Au nom d'Allah ! À Lui je demande secours ! Il est le plus grand ! Je me confie à Lui. Point de puissance, ni de force en dehors de Lui, Le Haut, le Grand ! Ce qu'Il veut se réalise, ce qu'Il ne veut pas n'aura jamais lieu. Gloire à Lui qui nous a assujetti ce moyen de transport. Sans Lui, il nous aurait été impossible de le dompter. C'est à Lui que nous devons retourner. Seigneur, daigne que nous agissions avec droiture. Accorde-nous la piété et les œuvres dont Tu seras satisfait. Facilite-nous ce voyage et réduis-nous-en le trajet. Tu es notre compagnon, Celui qui nous remplace auprès de nos familles, nos enfants et nos biens pendant notre absence. Évite-nous la fatigue de ce voyage, la déception à notre retour et l'aspect désagréable qui pourrait nous surprendre dans nos biens, nos familles et nos enfants. [Rapporté par Abou Daoud]

 

  8 - On part de préférence le jeudi matin.  Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) dit : « Seigneur ! Bénis le matin de mon peuple ! » On rapporte que le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) partait en voyage le jeudi.


 9 - Toutes les fois où l’on se trouve sur une hauteur, on dit en élevant la voix : « Allah est le plus grand ! » Un homme vint au Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui), rapporte Abou Houraïra (qu’Allah l’agrée), et lui dit : « Je compte partir en voyage, conseille-moi ! - Crains Allah, lui dit-il, et chaque fois que tu montes sur une colline tu diras : Allah est le plus grand ! »

 

10 - Si on pressent un mal de la part de quelque personne on invoque Allah en disant : « Seigneur ! Tu es notre défenseur. Préserve-nous de leur méchanceté » Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) recommandait de le dire.

 

 11 - Pendant le voyage, la prière est favorablement accueillie. II est conseillé dans ce cas de s'adresser à Allah pour Lui demander des biens de ce monde et de l'autre.  Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) dit : « Trois prières sont exaucées sans aucun doute : L'invocation de l'opprimé, la prière du voyageur et celle des parents en faveur de leurs enfants » [Rapporté par Tirmidhy]

 

12 - Quand on campe, on dit : Je demande protection à Allah contre tout mal des êtres qu'Il a créés par Ses paroles complètes. À la tombée de la nuit, on dit : Terre ! Allah est mon Dieu et Il est aussi le tien. Je Lui demande protection contre ton mal, contre le mal que tu recèles en toi, contre le mal qu'Allah a créé en ton sein et contre le mal de tout être qui se traîne à ta surface. Je demande protection à Allah contre tout lion, tout serpent, toute vipère et tout scorpion. Je Lui demande protection contre les gens qui y habitent et tous les êtres vivants et ce qu'ils ont engendré.


13 - Si on a des appréhensions, on dit : Glorifié soit Allah, Le Roi, Le Saint, Le Créateur des anges et de Jibril. Les cieux sont enveloppés de Sa Gloire et de Sa Toute-puissance.

 

14 - Quand on se couche au début de la nuit, on laisse les bras tendus à ses côtés, mais si on dort à la fin de la nuit on dresse les bras et on appuie la tête sur les paumes des mains pour que le sommeil ne soit pas profond, de peur de manquer la prière de l'aube en son heure.

 

15 - Arrivé à proximité d'une ville, on dit : Allah ! Accorde-nous-y un séjour reposant et des provisions licites et bien acquises. Attribue-nous les bienfaits de cette localité et le meilleur de ce qu'elle contient et préserve-nous de son mal et de ce qu'elle renferme comme mal. Ainsi disait le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui).


16 - Une fois les affaires terminées, on se hâte de retourner vers sa famille et son pays. Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) dit : « Le voyage est une partie du supplice : il empêche l'un de vous de manger, de boire et de dormir. Une fois le but du voyage atteint, qu'on se hâte de regagner son foyer » [Rapporté par Boukhary & Moslim]

 

  17 - Au retour, on dit trois fois : Allah est le plus grand. Ensuite on dit : C'est à Allah que nous faisons retour ! À Lui nous demandons pardon. C'est Lui que nous adorons et remercions. On ne cesse de répéter cela comme le faisait le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui).

 

18 - On ne doit pas surprendre sa femme la nuit, mais on se fait annoncer par quelqu'un. On ne s'introduit pas chez elle inopinément. Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) se conduisait ainsi. Le portable aujourd’hui peut rendre service…

 

19 - La femme ne peut entreprendre un voyage d'un jour et une nuit qu'accompagnée d'un homme qui de nature ne peut l'avoir comme épouse.

 

 

Revu par Islamhouse.com

Partager cet article
Repost0
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 05:30

                                                                                                                               

                                                                       Manger en islam

                                                               

 

La recommandation d'inviter ses frères à partager son repas

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Le repas de deux suffit à trois et le repas de trois suffit à quatre". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Jàbir (رضي الله عنه) rapporte qu'il a entendu dire le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) : "Le repas d'un seul suffit à deux, le repas de deux suffit à quatre et le repas de quatre suffit à huit". (Mouslim)

L'interdiction d'inviter les riches et de délaisser les pauvres

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) : "Le pire des mangers est celui du festin auquel on invite les riches à l'exception des pauvres".

L'obligation de répondre à l'invitation

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui ne répond pas à l'invitation à effectivement désobéi à Allâh et à Son Messager". (Mouslim)

Si on est a plusieurs, manger dans un seul plat

Selon Wahshi Ibn Harb (رضي الله عنه), les compagnons du Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) lui dirent une fois : "Ô Messager d'Allâh! Nous mangeons mais restons quand même sur notre faim".
Il leur dit : "C'est peut-être que vous ne mangez pas à un plateau commun?"
Ils dirent : "Oui".
Il dit : "Groupez-vous tous autour de votre repas, prononcez le nom d'Allâh et votre repas vous sera béni". (Abou Dawùd)

'Abdullàh Ibn Bousr (رضي الله عنه) rapporte : "Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) avait un plateau surnommé "le blanc à la blancheur éclatante". Il fallait quatre hommes pour le soulever". (Abou Dawùd)

N'utiliser ni de plat en or, ni en argent

Selon Oum Salama (رضي الله عنها), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui [mange ou] boit dans un vase d'argent ne fait qu'avaler dans son ventre du feu de l'Enfer". (Al-Boukhâri, [Mouslim])

Manger à même le sol

Anas Ibn Malik a dit : "Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) n'avait jamais mangé à table ni utilisé de récipient pour apéritifs ni consommé du pain adouci".
Et j'ai dit à Qatada : Sur quoi mangeraient-ils alors ?
- "Sur une nappe" A-t-il répondu.

Prononcer le nom d'Allâh avant de commencer

'Omar Ibn Abi Salama (رضي الله عنه) rapporte : "Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) m'a dit : "Prononce le nom d'Allâh au début du manger"". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Le diable ne mange pas avec celui qui a prononcé le nom d'Allâh au début

Jàbir (رضي الله عنه) rapporte : "J'ai entendu le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) dire : "Quand l'homme entre dans sa maison et prononce le nom d'Allâh à son entrée et au début de son repas, le Diable dit à ses compagnons : "Vous n'avez dans cette maison ni un lieu où passer la nuit, ni de quoi dîner". Et quand il entre sans prononcer le nom d'Allâh, le Diable leur dit : "Vous êtes arrivés au lieu où vous pouvez passer la nuit". Quand il ne prononce pas le nom d'Allâh au début de son manger, le Diable leur dit : "Vous voilà arrivés au lieu où vous avez pour cette nuit le gite et le couvert" ". (Mouslim)

Houdhayfa (رضي الله عنه) rapporte : "Quand nous partagions un repas avec le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم), nous n'y mettions pas la main avant lui. Nous avons une fois pris part à un repas avec lui. Une fillette arriva en courant comme poussée par quelqu'un. Elle s'apprêta à mettre la main dans le repas quand le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) la lui saisit pour l'en empêcher. Puis arriva un Bédouin se pressant comme poussé par quelqu'un. Il tendit la main vers le plat mais le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) la lui retint. Il dit : "Le Diable se permet votre manger tant qu'on n'a pas prononcé le nom d'Allâh sur lui. C'est pour cela qu'il fit venir cette fille afin de se servir d'elle pour avoir droit au repas. Il fit venir le Bédouin pour la même raison. J'ai retenu à chaque fois leur main. Par Celui qui tient mon âme dans Sa Main, la main du Diable était dans la mienne en même temps que celle de ces deux-là". Il prononça alors le nom d'Allâh et mangea". (Mouslim)

Prononcer le nom d'Allâh sur le repas augmente la bénédiction

'Àicha (رضي الله عنها) a dit : "Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) mangeait un repas avec six de ses compagnons. A ce moment arriva un Bédouin qui avala le repas en deux bouchées. Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) dit : "S'il avait prononcé le nom d'Allâh, le repas vous aurait suffi". (At-Tirmidhi)

Celui qui a oublié de prononcer le nom d'Allâh au début du repas dira dès qu'il s'en souviendra : "Au nom de Allâh à son début et à sa fin"

Selon 'Âicha (رضي الله عنها), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Quand l'un de vous mange, qu'il commence par prononcer le nom de Allâh le Très- Haut. S'il oublie de le faire au début, qu'il dise : "Au nom d'Allâh à son début et à sa fin". (Abou Dawùd n°3767 et At-Tirmidhi n°1859 qui l'authentifie)

Manger assis

Selon Wahb Ibn 'Abdullàh (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Je ne mange pas adossé à quelque chose ou étendu sur le côté". (Al-Boukhâri n°5083)

Selon Anas (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a interdit de boire debout.
Qatàda lui demanda : "Est-ce aussi valable pour le manger?"
Il dit : "La position debout pendant le manger est plus néfaste encore". (Mouslim)

Anas (رضي الله عنه) rapporte : "J'ai vu le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) accroupi et mangeant des dattes". (Mouslim)

Il est tout de même permis de manger debout

Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) rapporte : "Du temps du Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم), nous mangions en marchant et nous buvions debout". (At-Tirmidhi)

Manger avec sa main droite

'Omar Ibn Abi Salama (رضي الله عنه) rapporte : "Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) m'a dit : "Mange avec ta main droite"". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Salama Ibn Al Akwa' (رضي الله عنه), un homme mangea avec la main gauche chez le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم). Ce dernier lui dit : "Mange avec ta main droite".
Il dit : "Je ne le peux pas".
Il lui dit : "Puisses-tu ne jamais le pouvoir!"
Seul son orgueil l'avait en effet empêché d'obéir au Prophète (صلى الله عليه و سلم). Et effectivement il ne put plus porter sa main droite à sa bouche". (Mouslim n°2021)

D'après Aïcha, le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Quiconque mange par sa main gauche partage son repas avec Satan". (Ahmad)

An-Nawawi (رحمه الله) a dit : "Si l'excuse qui empêche de manger par la droite provient d'une maladie, d'une blessure ou d'autres choses, il n'y a aucune réprobation (de l'usage de la gauche)".

Utiliser le pouce, le majeur, et l'index

Ka'b Ibn Màlek a dit : "J'ai vu le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) manger avec trois doigts. Une fois qu'il avait fini de manger, il les léchait". (Mouslim)

Partager cet article
Repost0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 05:30

                                                              

                                                                 Boire en islam

                                                               

N'utiliser ni de verre d'or, ni d'argent

Houdhayfa (رضي الله عنه) rapporte : "Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) nous a interdit de porter des vêtements de soie et de boire dans des récipients d'or ou d'argent en nous disant : "Ces choses sont pour eux (les Mécréants) dans ce bas-monde et pour vous dans l'autre"". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Oum Salama (رضي الله عنها), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui boit dans un vase d'argent ne fait qu'avaler dans son ventre du feu de l'Enfer". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Boire assis

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Que l'un de vous ne boive surtout pas debout. Celui qui a oublié de s'asseoir avant de boire, qu'il vomisse ce qu'il a bu". (Mouslim)

Selon Anas (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a interdit de boire debout. (Mouslim)

Il est tout de même permis de boire debout

Ibn 'Abbàs (رضي الله عنهما) a dit : "J'ai donné à boire de l'eau de Zamzam au Prophète (صلى الله عليه و سلم); il en but alors qu'il était debout". (Al-Boukhâri, Mouslim)

An-nazzàl Ibn Sabra (رضي الله عنه) rapporte : "'Ali (رضي الله عنه) vint à la porte de la place de Koufa et but alors qu'il était debout. Puis il dit : "J'ai vu le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) boire comme vous me l'avez vu faire"". (Al Boukhâri)

Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) rapporte : "Du temps du Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم), nous mangions en marchant et nous buvions debout". (At-Tirmidhi)

'Amr Ibn Shou'ayb rapporte ce Hadith de son grand-père que lui a transmis son père : "J'ai vu le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) boire aussi bien debout qu'assis". (At-Tirmidhi)

Prononcer le nom d'Allâh avant de commencer

Selon Ibn 'Abbàs (رضي الله عنهما), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Prononcez le nom d'Allâh au moment de boire". (At-Tirmidhi)

Ne pas souffler sur la boisson

Selon Abou Sa'id Al Khoudri (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a interdit de souffler sur la boisson.
Un homme dit : "Je vois pourtant une saleté flotter à sa surface".
Il lui dit : "Fais-la couler à l'extérieur". (At-Tirmidhi)

Selon Ibn 'Abbàs (رضي الله عنهما), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a interdit de respirer dans le récipient ou de souffler dessus. (At-Tirmidhi)

Ne pas boire à même la bouche du récipient

Selon Abou Sa'id Al Khoudri (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Ne colle pas ta bouche au récipient". (At-Tirmidhi)

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a interdit de boire à même le goulot du récipient ou de l'outre. (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Abou Sa'id Al Khoudri (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh a interdit de retrousser le goulot des outres pour boire en y mettant la bouche. (Al-Boukhâri, Mouslim)

Ceci est une réprobation et non une interdiction

Kabcha, la sœur de Hasan Ibn Thàbet (رضي الله عنهما) rapporte : "Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) est entré une fois chez moi et a bu debout à même le goulot d'une outre accrochée au plafond". (At-Tirmidhi)

Boire en trois fois, ou deux fois

Selon Ibn 'Abbàs (رضي الله عنهما), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Ne buvez pas d'une seule traite à la manière des chameaux. Mais buvez en deux ou trois fois". (At-Tirmidhi)

Selon Abou Sa'id Al Khoudri (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Je n'étanche jamais ma soif en buvant d'une seule traite". (At-Tirmidhi)

Selon Anas (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) buvait en trois fois et respirait profondément après chacune d'elle en dehors du récipient. (Al-Boukhâri, Mouslim)

Ne pas resprirer dans le récipient

Selon Abou Qatàda (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a interdit de respirer dans le récipient. (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Ibn 'Abbàs (رضي الله عنهما), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a interdit de respirer dans le récipient ou de souffler dessus. (At-Tirmidhi)

Louer Allâh à la fin

Selon Ibn 'Abbàs (رضي الله عنهما), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Prononcez le nom d'Allâh au moment de boire et dites à la fin : "La louange est à Allâh"". (At-Tirmidhi)

Partager cet article
Repost0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 05:30

Le visage radieux

Cheikh Muhammad Ibn Salîh Al ‘Utheymine

 

La gaieté du visage est le fait d’avoir le visage radieux illuminé quand il rencontre la créature. Son opposé est le visage renfrogné.

Le Prophète a dit : « Ne méprisez rien de convenable, ne serait-ce que le fait de rencontrer ton frère avec un visage gai. » (Rapporté par Muslim et At Tirmidhi)

Il a été rapporté d’après Ibn ‘Abbas, qu’on l’a questionné concernant la bonté il a dit : « un visage radieux et une langue douce. »

Certains poètes ont dit : « Mon petit fils, la bonté est une chose simple, c’est un visage radieux et une langue douce. »

La gaieté du visage fait rentrer la joie chez les gens, elle attire l’amour et la tendresse, elle induit la largesse de la poitrine pour ta propre personne et les gens qui viennent a ton encontre.

Mais si tu es renfrogné, les gens te fuient. Ils ne désirent pas s’asseoir avec toi, ni discuter avec toi. Il se peut même qu’il t’arrive un complexe psychologique, voire une maladie dangereuse qui est appelé la tension

En effet, avoir une poitrine large, un air épanoui est le meilleur des remèdes pour empêcher ce mal. Voilà pourquoi les médecins conseillent à ceux qui sont éprouvés par ce mal de s’éloigner de tout ce qui peut les fâcher, les contrarier et les mettre en colère car ceci ne fait qu’ajouter à sa maladie. Donc, ces deux caractères solutionnent cette maladie et ainsi l’homme devient aimé auprès des créatures et noble envers eux.

                 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 05:30

                                

      La miséricorde envers les animaux

                               

Etre miséricordieux envers les animaux
Abou Horaira(r.a) a rapporté que l’Envoyé d’Allah a dit :
« Pendant qu'un homme marchait, il éprouva une soif très vive, il descendit dans un puits pour se désaltérer. En sortant, il trouva un chien haletant qui mâchait la terre de soif. L’homme se dit : « Cet animal souffre de la soif autant que j’en souffrais moi-même ».

Il redescendit dans le puits, remplit sa chaussure d’eau, la tint entre ses dents jusqu’à ce qu’il fut en dehors du puits et la donna au chien pour s’abreuver. Allah lui sut gré de son acte et lui accorda le pardon. "Ô Envoyé d’Allah", dirent les compagnons, "aurons-nous une récompense [pour avoir été compatissant] envers les animaux ?"  " Il y aura une récompense", répondit-il, "pour le bien fait à tout être vivant ». [Rapporté par Al-Bokhari et Moslim]

Suivant une variante de Al-Bokhari : «Allah lui sut gré, le pardonna et le fit entrer au paradis ».

Suivant une autre variante rapportée par Al-Bokhari et Moslim : « Tandis qu’un chien, mourrant de soif, tournait autour d’un puits, une prostituée de Banou-Israel le vit, se déchaussa, remplit sa bottine d’eau et donna à boire au chien. Cet acte lui valut d’être pardonnée ».

Etre attentif et subvenir aux besoins des animaux
Ibn Omar(r.a) a rapporté que l’Envoyé d’Allah a dit : « Une femme a été châtiée à cause d’une chatte qu’elle avait emprisonnée jusqu’à ce qu’elle mourut. Elle ne lui avait pas donné à manger ni à boire et ne l’avait pas laissée se nourrir des bestioles de la terre ». [Rapporté par Al-Bokhari et Moslim]
Abou Horaira(r.a) a rapporté que l’Envoyé d’Allah a dit : « Lorsque vous voyagez dans une contrée fertile, lâchez les chameaux afin qu'ils prennent une part de cette terre, et lorsque vous voyagez dans une contrée déserte, accélérez votre marche, enfin quand vous faites halte la nuit, évitez de camper sur la route car c’est le gîte des insectes ou animaux venimeux et des bêtes féroces ». [Rapporté par Moslim]

Etre doux et ne pas torturer les animaux

Ibn Omar (r.a) a rapporté qu’il passa un jour devant des adolescents de Qoraich qui avait emprisonné un oiseau, et pris comme cible, permettant à son propriétaire de garder pour lui chaque flèche qui manquait l’oiseau. Quand ils virent Ibn Omar, ils se dispersèrent. Il leur dit : « Qui a fait cela ? » Qu’Allah maudisse celui qui l’a fait ! Car l’Envoyé d’Allah a maudit quiconque prend un être [vivant] comme cible ». [Rapporté par Al-Bokhari et Moslim]
Ibn Abbas(r.a) a rapporté que le Prophète passa près d’un âne cautérisé au visage. Il dit : « Qu’Allah maudisse celui qui a fait cela ». [Rapporté par Moslim]

Suivant une autre version de Moslim, l’Envoyé d’Allah a interdit de frapper et de cautériser le visage.
Ibn Massoud (r.a) a rapporté :
« Nous étions en voyage avec l’Envoyé d’Allah quand il nous quitta pour un besoin quelconque. Nous vîmes un rouge-gorge avec ses deux petits que nous prîmes pendant l’absence de leur mère. Quand elle revint (ne trouvant pas ses petits) elle commença à survoler (le nid) et s’abaissa en déployant ses ailes.

Lorsque le Prophète revint, il s’écria : « Qui a donc affligé cet oiseau par la perte de son petit ? Rendez-lui ses petits ».

Puis il vit une fourmilière que nous avions brûlée, il nous dit : « Qui a fait cela ? »

-C’est nous, répondîmes-nous.

-Il ne convient à personne, reprit-il, de châtier par le feu que le Seigneur du feu ». [Rapporté par Abou Daoud]

D’après Ibn Omar (r.a), le prophète a maudit quiconque mutilerait un animal. [Rapporté par Al-Bokhari]

Salim rapporte que Ibn Omar(r.a) reprouvait les marques (de cautérisation) faites sur le visage des animaux et qu’il avait dit que le prophète avait interdit de frapper (les animaux au visage). [Rapporté par Al-Bokhari]

Ne pas insulter ni maudire les animaux
Zaid Ben Khaled Al-Johani(r.a) a rapporté que l’Envoyé d’Allah a dit : « N’injuriez pas le coq, car il réveille pour la prière ». [Rapporté par Abou Daoud]
Imran Ben Al-Houssain(r.a) a dit : « Alors que l’Envoyé d’Allah était en voyage, une femme des Ansars qui était montée sur une chamelle, ne pouvant la maîtriser, la maudit.

L’Envoyé d’Allah l’entendit, et lui dit : « décharge la chamelle de ce qu’elle porte, et laissez-la aller librement, car elle est maudite ».

Imran ajouta : « Je la vois encore marcher devant les gens sans que personne n’essaie de s’en emparer ». [Rapporté par Moslim]

Brigitte Bardot a déclaré à propos de l'immolation islamique: « Nous ne sommes plus au Moyen-آge (...) ces pratiques sont indignes d'un pays catholique ».

Ce qu’elle lui reproche : -Un égorgement inacceptable à la fin du XX e siècle, -Des méthodes d'abattage cruelles, -Le fait de ne pas assommer ou anesthésier l'animal pour atténuer la douleur de l’égorgement, -La fête de l'Aïd-el-Kébir relève d'une tradition barbare.

Malgré les moyens techniques dont on dispose à notre époque, malgré les dires de certains vétérinaires soutenant que l'animal souffre lors de l'égorgement, aucune machine ni personne n’est capable de l’affirmer, d’autant que le langage d’un animal nous est inconnu.

Le fait d’assommer ou d’anesthésier l'animal est censé réduire la douleur de l’égorgement, mais qui donc s’est déjà entretenu avec l’animal pour savoir son point de vue ? Où est l’animal qui a déposé une plainte contre l’égorgement et a donné son accord pour être assommer ou anesthésier, où est-il donc ?

Le Seul et Unique qui détient ce savoir ne peut être que le Créateur de toute chose, Allah. Comment, nous, êtres humains, pouvons-nous nous permettre d’affirmer des choses sans preuve et sans fondement !

Allah le Très-Haut dit : « Ne voyez-vous pas qu’Allah vous a assujetti ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Et Il vous a comblés de Ses bienfaits apparents et cachés. Et parmi les gens, il y en a qui disputent à propos d’Allah, sans science, ni guidée, ni Livre éclairant. »[S31 v20]

Allah le Très-Haut dit aussi : « La vérité vient de ton Seigneur. »[S3 v60]

Chaddad Ben Aous(r.a) a rapporté : « Il est deux choses que j’ai retenues de la bouche de l’Envoyé d’Allah . Il  a dit : « Allah a prescrit la perfection en toute chose. Lorsque vous tuez, faites-le avec perfection, et lorsque vous immolez, faites-le aussi avec perfection et que chacun d’entre vous aiguise sa lame et qu’il apaise la bête (destinée au sacrifice) ». [Rapporté par Moslim]

Selon Abdoullah Ibn Omar(r.a) : « L’Envoyé d’Allah  a ordonné d'aiguiser les lames et de les cacher aux animaux. Et il a dit : « Quand l'un d'entre vous immole, qu'il s'y prépare ». [Rapporté par Ibn Majah]

'Omar abu ibrahim al-Franci

Source : editions assia.net

          

Partager cet article
Repost0
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 05:30
 
Le prophète(sallalahou wa salam) a dit:
"Il y a quarante qualités dont la plus haute est de donner une bête laitière à qql afin qu'il tire profit de son lait pdt sa période de lactation. Quiconque met en pratique l'une de ces qualités espérant sa récompense et en croyant à ce qui a été promis, Allah le fera enter au Paradis."
rapporté par Al-Boukhari


1° Donner une bête laitière à quelqu'un afin qu'il tire profit de son lait pendant toute sa période de lactation

2° Dégager des objets encombrants sur le chemin

3° Abreuver les animaux

4° Rendre visite à un malade

5° Rendre visite à un frère par amour pour Allah

6° Accepter ce qu'Allah donne comme bien

7° Prescrire le bien

8° Proscrire le mal

9° Venir en aide au sot (maladroit)

10° Venir en aide au vaincu

11° Se retenir de nuire aux gens

12° Répondre au Salam

13° Suivre un cortège funèbre

14° Répondre à une invitation

15° Invoquer Allah pour celui qui éternue

16° Etre le premier à passer le Salam

17° donner des conseils

18° Enlever les impuretés de la mosquée

19° Sourire à son frère musulman

20° Orienter celui qui est perdu

21° Aider celui qui a une maivaise vue

22° L'altruisme

23°Aider le sourd à comprendre

24° Guider l'aveugle

25° Orienter et aider les nécessiteux dans le besoin

26° Venir en aide au faible

27° Venir en aide à celui qui est sur sa monture

28° Rendre justice entre deux

29° La bonne parole

30° Traduire les paroles du bègue

31° Distribuer de l'eau

32° Entretenir les liens de parenté

33° Rendre à l'angoissé, la bonne humeur

34° Attacher les lacets d'une chaussure de qql d'autre,mm si cela parait petit à vos yeux, cela est grand pour Allah

35° La faclilté dans la vente et l'achat

36° L'indulgence dans le jugement et dans la rigueur

37° Soutenir celui qui est en difficulté

38° Etre au-dessus de l'argent

39° Couvrir les parties honteuses du croyant

40° Présenter des condoléance au musulman et à la musulmane en peine
Partager cet article
Repost0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 05:30

                          

Après avoir mangé

الحمد للّه الذي أطعمنا و سقانا و جعلنا مسلمين

Prononciation : Alhamdoulillah Alladhi at'amana wa saqana wa ja'alana mouslimine.

Signification : Louanges à Allah qui nous a nourris, nous a abreuvés et fait de nous des Musulmans



Avant de dormir

اللهم بإسمك أموت و أحيا

Prononciation : Allahoumma bismika amoutou wa ahya..

Signification : O Allah ! En Ton Nom je vis et je meurs



Lorsque l'on se réveille

الحمد للّه الذي أحيانا بعد ما أماتنا و اليه النشور

Prononciation : : Alhamdoulillah Alladhi ahyana ba'da mâ amatana, wa illayhi annouchour..

Signification : Louanges à Allah, Qui nous a fait revivre après nous avoir fait mourir (=sommeil) et c'est vers Lui le retour.



Lorsque l'on entre dans les toilettes ( WC )


اللهم إني اعوذ بك من الخبث و الخبائث

Prononciation : Allahoumma inni a'oudhou bika minal khoubthi wal khaba-ithe.

Signification : ش Allah ! Je me mets sous Ta protection contre les djinns mâles et les djinns femelles.



Lorsque l'on sort des toilettes ( WC )

غفرانك
Prononciation : Ghoufranak'.

Signification : Je Te (Allah) demande pardon.



En sortant de la maison

بإسم اللّه توكلت على اللّه و لا حول و لا قوّة الا باللّه.

Prononciation : Bismillahi tawakkaltou 'ala Allahi wa la hawla wa la qouwwata illa billah.

Signification : Au nom d'Allah, je place ma confiance en Allah. Il n'y a de puissance ni de force qu'en Allah.



En entrant dans la maison

بإسم اللّه ولجنا و بإسم اللّه خرجنا و على ربّنا توكلنا


Prononciation : Bismillahi wa lajnâ, wa bismillahi kharajnâ, wa 'ala rabbinâ tawakkalnâ.

Signification : Au nom d'Allah nous entrons et au nom d'Allah nous sortons et en Allah nous plaçons notre confiance.



En faisant les ablutions

اللّهم اغفرلي ذ نبي و وسع لي في داري و بارك لي في رزقي

Prononciation : Allahoumma ghfirli dhanbi, wa wassi'li fidari, wabarik li fi rizqi.

Signification : O Allah ! Pardonne mes péchés, béni mon foyer et béni tout ce que Tu nous donnes.



Apres avoir fait les ablutions

أشهد أن لا إله إلا اللّه وحده لا شريك له و أشهد
أن محمدا عبده و رسوله اللهم اجعلني من التّوّابين و اجعلني من المتطهرين

Prononciation : Ach-hadou anla ilaha illallahou wahdahou la charikalah, wa ach-hadou anna Mouhammadan abdouhou wa rasoulouhou. Allahoumma j'alni minattawwabina wa j'alni minal moutatahhirin.

Signification : J'atteste qu'il n'y a point de divinité en dehors d'Allah Unique sans associé et j'atteste que Mohammed est Son serviteur et Son messager. O Allah ! Place-moi parmi ceux qui se repentent et ceux qui se purifient continuellement.



Lorsque l'on part en voyage ou que l'on utilise un moyen de transport

سبحان الذي سخر لنا هذا و ما كنا له مقرنين و انا الى ربنا
لمنقلبون


Prononciation : Soubhanalladhi sakhara lana hadha wa ma kounna lahou mouqrinine, wa inna lirabinna lamoune qaliboune.

Signification : Gloire à Allah Qui a mis cela à notre disposition car nous n'aurions rien pu faire (de nous-même). Et c'est vers Lui que nous devons nous tourner.



En entrant à la mosquée

بسم الله و الصلاة و السلام على رسول الله، اللهم افتح لي أبواب
رحمتك

Prononciation : Bismillahi wa salatou wa salamou 'ala rassoulillah, Allahoumma ftahli abwabi rahmatika.

Signification : Au nom d'Allah, que la prière et le salut soient sur le Messager d'Allah. O Allah ! Ouvre-moi les portes de Ta miséricorde.



En sortant de la mosquée

سم الله و الصلاة و السلام على رسول الله، اللهم اني اسالك من
فضلك، اللهم اع صمني من الشيطان الرجيم.

Prononciation : Bismillahi wa salatou wa salamou 'ala rassoulillah, Allahoumma inni as-alouka min fadlika, allahoumma a'simni mina chaytani rajime.

Signification : Au nom d'Allah, que la prière et le salut soient sur le Messager d'Allah. O Allah ! Je Te demande de Ton immense générosité. O Allah ! Préserve-moi de Satan le maudit.



Lorsque l'on est face à un ennemi, un problème ou quand on est en difficulté

حسبي اللّه و نعم الوكيل

Prononciation : Hasbiya Allahou wa ni'mal wakil.

Signification : Allah me suffit, Il est mon meilleur garant.



Au moment d'avoir des rapports intimes avec sa femme


Abdellah ibn 'Abbas nous rapporte que le prophète Mohammed a dit :
« Quand l'un de vous veut avoir des rapports avec sa femme qu'il dise : « Au nom de Dieu ! ش mon Seigneur, écarte le démon de nous et écarte le démon de ce que Tu nous accorderas !».


Si le destin veut qu'un enfant naisse de vos rapports à ce moment-là, le démon ne pourra jamais nuire à cet enfant.

بسم الله - اللهم جنبنا الشيطان و جنب الشيطان ما رزقتنا


Prononciation : “ Bismillah ! Allahouma jannibna ech-chaytane wa jannib ech-chaytane mâ razaqtanâ ”.

Signification : “ Au nom de Dieu ! ش mon Seigneur, écarte le démon de nous et écarte le démon de ce que Tu nous accorderas !».



Après l'Adhan ( appel à la prière)


Jâbir ibn abdellah nous rapporte que le prophète Mohammed a déclaré :
« Quiconque dit, après avoir entendu l'appel à la prière (adhan) :


اللهم رب هذه الدعوة التامة و الصلاة القائمة آت محمدا الوسيلة
و الفضيلة و ابعته المقام المحمود الذي وعدته انك لا تخلف
الميعاد.


Prononciation : “ Allahoumma Rabba hâdhihi edda'wati ettâmmati waç-çalâti elqâ-imati, âti mouhammadène elwassîlata wal-fadîlata wab'ath-hou el-maqâma el-mahmouda el-ladhî wa'ad-tahou, innaka lâ toukhlifou mi'âd ”.


Signification : “ O Allah ! le Seigneur de cet appel parfait et de l'office qui va être célébré! Accorde à Mohammed le moyen d'intercession et l'excellence et élève-le au rang louable que Tu lui as promis. Assurément, Tu ne manques jamais à Ta promesse »,

Partager cet article
Repost0