Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 17:04

Imagines toi!

Un paysage énorme qui fini au Paradis ou en Enfer...


المطلوب : اقرا وتخيل



Objet : Lire et imaginer


سُكون يخيم علي كل شيء 

tout est immobile 


صمت رهيب وهدوء عجيب ليس هناك سوى موتى وقبور

un silence horrible et un calme terrible, il n'y a que des morts et des tombes

انتهى الزمان وفات الاوان

les temps sont fini et l'heure est arrivée

صيحة عالية رهيبة تشق الصمت

un grand et terrifiant hurlement qui casse ce silence

يدوي صوتها في الفضاء توقظ الموتى

son écho se répond dans l'espace et réveil les morts

تبعثر القبور

disperse les tombes


تنشق الارض


explose le sol


يخرج منها البشر


duquel sortent des humains


حفاة عراة


nues


عليهم غبار قبورهم

envahis de la poussière de leurs tombes



كلهم يسرعون يلبون النداء فاليوم هو يوم القيامة لا كلام


tous pressés à répondre à l'appel car aujourd'hui c'est sans doute le jour du réveil


ينظر الناس


les gens regardent
حولهم في ذهول

autour d'eux avec stupéfiance



هل هذه الارض التي عشنا عليها ؟؟؟

Est-ce la terre sur laquelle on a vécu???



الجبال دكت

les montagnes sont écrasées

الانهار جفت

les rivières séchées

البحار اشتعلت الارض غير الارض

les mers enflammées, et la terre n'est plus terre

السماء غير السماء

le ciel n'est plus le ciel

لا مفر من تلبية النداء

nul part ou fuir à part répondre à l'appel



وقعت الواقعة !!!!


!!!! L’événement attendu se produit


الكل يصمت الكل مشغول بنفسه لا يفكر الا في مصيبته

tout le monde est silencieux, chacun est occupé à trouver une solution à son cas

الان اكتمل العدد من الانس والجن والشياطين والوحوش

maintenant, le nombre est au complet, humains, esprits(Djinns), diables et animaux

الكل واقفون في ارض واحدة

tous debout dans un même terrain



فجأة .....


..... Soudain






تتعلق العيون بالسماء انها تنشق في صوت رهيب يزيد الرعب


les regards sont figés sur le ciel, il s'ouvre générant un bruit terrifiant qui augmente la terreur,
رعبا والفزع فزعا

et amplifie la stupeur


ينزل من السماء ملائكة اشكالهم رهيبة


et descendent du ciel des anges aux formes terrifiantes




واقفون صفا واحدا في خشوع وذل


se mettent debout dans une rangé avec crainte et soumission



les anges tremblent



سبحان ربنا


et louent le seigneur






يتوالي نزول الملائكة حتي ينزل حملة

les anges continuent à descendre jusqu'à ce que les porteurs

العرش ينطلق منهم صوت التسبيح

du trône arrivent en louant le seigneur 



عاليا في صمت الخلائق

très fort et très haut dans un silence complet des créatures





فمن وجد خيرا فليحمد الله ومن وجد غير ذلك فلا يلومن الا نفسه


celui qui trouve du bien, remerciera Allah et les autres ne doivent en vouloir que leurs propres personnes


الناس ابصارهم زائغة

les regards des gens sont perdus

والشمس تدنو من الرؤس من فوقهم لا يفصل بينهم وبينها


le soleil se rapproche très fort des têtes des gens


الا ميل واحدولكنها في هذا اليوم حرها مضاعف

et ce jour la, sa chaleur est multipliée



انا وأنت واقفون معهم نبكي


Toi, et moi debout parmi ses gens en pleurs


دموعنا تنهمر من الفزع والخوف


nos larmes coulent de peur et de terreur


الكل ينتظر ويطول الانتظار


tout le monde attend et l'attente s'étend


خمســـــــــــــــــــــــون ألف سنة

cinquante milles années



تقف لا تدري الى أين تمضي الى الجنة او النار


tu es debout, tu ne sais pas ou tu vas atterrir, paradis ou enfer


خمسون الف سنة ولا شربة ماء


cinquante milles ans sans goute d'eaux


تلتهب الافواه والامعاء


les bouches et les intestins s'enflamment


الكل ينتظر

tout le monde attend

البعض يطلب الرحمة ولو بالذهاب الي النار من هول الموقف وطول

certain demande la miséricorde même si c'est pour aller directement en enfer tellement la situation est insupportable



الانتظار لهذه الدرجة نعم؟؟؟!!!


L’attente à ce point ?? Oui!!!


ماذا أفعل..


Qu’est ce que je fais ...




هل من ملجأ يومئذ من كل هذا ؟؟؟


Est-ce qu'il y a un refuge de tout ça ce jour la???


نعم فهناك أصحاب الامتيازات الخاصة

oui, il y a ceux qui ont des traitements de faveurs



السبعة الذين يظلهم الله تحت عرشه


les sept qu'Allah couvre avec l'ombre de son trône


منهم شاب نشأ في طاعة الله

parmi eux, un jeune qui a grandi dans l'obéissance d'Allah



ومنهم رجل قلبه معلق بالمساجد

et parmi eux un homme au cœur attaché aux mosquées



ومنهم من ذكر الله خاليا ففاضت عيناه

et parmi eux un homme qui loue Allah en secret et qui pleure



هل أنت من هؤلاء ؟؟؟

es-tu parmi eux?



الأمل الأخير..


... dernier espoir
ما حال بقية الناس ؟
Et les autres gens?

يجثون على ركبهم خائفين ..

... ils avancent sur leurs genoux de peur



أليس هذا هو أدم أبو البشر ؟

N’est ce pas Adam le père des humains?



أليس هذا من أسجد الله له الملائكة ؟


n'est ce pas celui devant lequel les anges se sont prosterné?


الكل يجري اليه ....

... tout le monde courent vers lui

اشفع لنا عند الله اسأله أن يصرفنا من هذا الموقف ..

... demande à Allah de nous éviter cette situation



فيقول : ان ربى قد غضب اليوم غضبا لم يغضب مثله من قبل ..

Il répond: mon seigneur s'est énervé aujourd'hui comme il ne l'a jamais été



نفسي نفسي. .

.. Et ajoute, d'abord moi, d'abord moi



يجرون الى موسى فيقول


ils courent vers moïse et il leurs dit


نفسي نفسي ..


..  D’abord moi, d'abord moi


يجرون الى عيسى فيقول


ils courent vers Jésus et il dit à son tour


نفسي نفسي ..

..  D’abord moi, d'abord moi




وأنت معهم تهتف


et toi parmi eux tu cries


نفسي نفسي .....


..  D’abord moi, d'abord moi



فاذا بهم يرون محمد صلى الله عليه وسلم



jusqu'à ce qu’ils aperçoivent Mohammed (S)

فيسرعون اليه

et ils courent vers lui



فينطلق الى ربه ويستأذن عليه فيؤذن له



alors il se dirige vers son seigneur et demande l'autorisation de lui parler, et on la lui accorde

يقال سل تعط واشفع تشفع ..

... on lui : demande et tu auras



والناس كلهم يرتقبون


et tous les gens attendent


فاذا بنور باهر انه نور عرش الرحمن


et la, une lumière éblouissante jailli du trône du miséricordieux




وأشرقت الارض بنور ربها


et terre s'est illuminée avec la lumière de son Seigneur


سيبدأ الحساب ..

... les comptes vont commencer



ينادي ..


.. On appel


فلان ا بن فلان ..

.. Tel fils de tel



انه اسمك أنت

c'est ton nom,

تفزع من مكانك ..

... tu sursaute de ta place



يأتي عليك الملائكة يمسكون بك من كتفيك


les anges viennent te récupérer en te tenant par les épaules


يمشون بك في وسط الخلائق


vous avancez parmi les créatures


الراكعة على أرجلها

prosternées sur leurs pieds

وكلهم ينظرون اليك


et tous te regardant


صوت جهنم يزأر في أذنك ..


Le son de l'enfer grogne dans tes oreilles


وأيدي الملائكة على كتفك ..


Et les mains des anges sur tes épaules


ويذهبون بك لتقف أمام الله للسؤال .....

..... Et t'emmènent au parloir devant Allah



ويبدأ مشهد جديد...


et la commence un nouveau paysage...


هذا المشهد سادعه لك أخي ولك يا أختي


ce paysage la, je te le laisse


فكل واحد منا يعرف ماذا عمل في حياته

parce que tu connais mieux que quiconque ce que tu as fais pendant ta vie



هل أطعت الله ورسوله محمد صلى الله عليه وسلم؟؟؟


As tu obéi à Allah et son prophète (S)


هل قرأت القرآن الكريم وعملت بأحكامه ؟؟


As tu lu le coran et travailler avec ses commandements


هل عملت بسنة نبينا محمد صلى الله عليه وسلم ؟؟؟


as-tu travailler avec la tradition de notre prophète Mohammed(S)?


أم اتخذت لك نهجا غير نهجه...وسنةغير سنته...


... ou tu as adopté une façon de faire propre à toi,


وكنت من الذين أخبر عنهم حين قال



et que tu fais parti de ceux desquels le prophète (S) a dit

وإنّ امّتي ستفرق بعدي على ثلاث وسبعين فرقة،


ma communauté sera divisée après moi en 73 groupes


فرقة منها ناجية واثنتان وسبعون في النار.


1 seul parmi ces groupe est sauvé, et les autres en enfer


فهل سألت نفسك من أي فرقة ستكون؟؟؟


Tu t'es déjà posé la question de quel groupe tu fais parti???


هل أديت الصلاة في وقتها ؟؟؟

as tu prié à l'heure?



هل صمت رمضان ايمانا واحتسابا ؟؟؟

as-tu jeuné pendant le ramadan par croyance??


هل تجنبت النفاق أمام الناس بحثا عن الشهرة ؟؟


as tu éviter l'hypocrisie parmi les gens en quête de la célébrité ??


هل أديت فريضة الحج ؟؟؟


as-tu fais l'obligation du pèlerinage??


هل أديت زكاة مالك ؟؟؟


as-tu donné la Zakat de ton argent???


هل كنت باراً بوالديك ؟؟


es tu bien avec tes parents??


هل كنت صادقا مع نفسك ومع الناس أم كنت تكذب وتكذب وتكذب ؟؟


es-tu sincère avec toi même et avec les gens? Ou bien tu mens, et tu mens, et tu mens??


هل كنت حسن الخلق أم عديم الأخلاق ؟؟؟


as-tu un bon comportement ou un mauvais comportement??


هل ..وهل ..وهل ؟؟


est-ce... Est-ce ... est-ce????


هناك الحساب ....



.... là-bas est le rendement des comptes

أما الآن ...!!!


!!! ... mais maintenant


فاعمل لذلك اليوم...


.... Travail pour ce jour la
ولا تدخر جهداَ

et n'économise aucun effort

واعمل عملاَ يدخلك الجنه

et fais ce qui te mène au paradis

ويبيض وجهك أمام الله يوم تلقاه ليحاسبك

et ce qui blanchi ton visage devant Allah le jour ou tu le verras pour ton rapport



وإلا فإن جهنم هي المأوى ..

... sinon c'est l'enfer qui sera ton refuge

واعلم أن الله كما أنه غفور رحيم هو أيضا شديد العقاب


et sache que comme Allah et clément et miséricordieux, il est aussi sévère dans ses châtiments


فلا تأخذ صفه

alors n'adopte pas un comportement

وتنسى الأخرى ....


... pour oublier un autre
إن كنت محباً للخير والمشاركة في الأجر والثواب مرر هذة الرسالة إلى إخوانك ومحبيك


et si tu aime le bien, et la participation dans la récompense, fais passer ce message à tes frères et sœurs et tous ceux que tu aime


قال رسولنا الكريم صلى الله

notre généreux prophète (S) a dit:

عليه وسلم : ' الدال على الخير كفاعله '


'Celui qui montre le bien, est comme celui qui le fait'


أشياء لن يسألك الله عنها

des choses à propos desquelles tu ne sera pas questionné



لن يسألك ما نوع السيارة التي تقودها ....


.... Allah ne te demandera pas quel type de voiture tu as


بل سيسألك كم شخصا نقلت بسيارتك ولم تكن لديه وسيلة مواصلات

mais, combien de personne sans moyen de transport tu as transporté



لن يسألك كم مساحة بيتك ..... بل سيسألك كم شخصا استضفت فيه



ne te demandera pas quelle est la superficie de ta maison, mais combien d'invités tu as reçus dedans,

لن



يسألك كم كان راتبك ... بل سيسألك كيف أنفقته ومن اين اكتسبته

il ne te demandera pas ton salaire, mais dans quoi tu l'as dépensé



لن يسألك ما هو مسماك الوظيفي ... بل سيسألك كيف أديت عملك بقدر ما


ne te demande pas ton grade au travail, mais te demandera comment tu l'as accompli
تستطيع



لن يسألك كم لك صديقاً بل سيسألك كم اخاً لك في الله.


Ne te demandera pas combien d'amis tu as, mais combien de frère de religions tu as


لن يسألك عن الحي الذي عشت فيه ..... بل سيسألك أي نوع من الجيران كنت



ne te demandera pas dans quel cartier tu vivais, mais quel genre de voisin tu étais

لن يسألك عن لون

ne te demandera pas la couleur de ta peau

بشرتك ....



بل سيسألك عن مكنونات نفسك ونظرتك للآخرين

mais te demande ce que tu cache au font de toi, et ta vue sur les autres



لن يسألك الله عن عدد الأشخاص الذين أرسلت لهم هذه الرسالة بل سيسألك ...


ne te demandera pas le nombre de personne à qui tu as envoyé ce message


إن كنت قد خجلت من إرسالها لأصدقائك

mais te demandera si tu étais timide de l'envoyer à tes amis



ولهذا فلن أخجل اليوم من ارسالها...اليكم....أحبتي...


c'est pour ça que je ne me gène pas aujourd'hui et je vous l'envois mes chers


جمعنا الله في

qu'Allah nous unisse

الفردوس الأعلى وجعلنا أخوة متحابين في ظله

dans le paradis supérieur et qu'il face de nous des frères qui s'aiment sous son ombre


يوم لا ظل الا ظله....


... le jour ou il n'y a d'ombre que la sienne


سبحانك اللهم وبحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك وأتوب أليك .....

Louange à toi Allah. Il n'y a de dieu que toi je te demande pardon et reviens à toi.

Partager cet article
Repost0
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 15:54

 


voici quelques anecdotes de la vie de cheikh Ibn Baz :rahimoAll , ancien Mufti d'Arabie Saoudite...traduites par un frère :hafida:


 

Saalih ibn Rashid al Huwaymil rapporte d’une personne de confiance :

 

« …qu’un jour, un pèlerin (du Hajj) qui arrivait de l’Union Soviétique, entra dans la demeure du Shaykh (Ibn Baz) à Mina, et quand il le vit il lui dit :

« Etes-vous Shaykh Abd al Aziz Ibn Baz ? »

 

Et le Shaykh répondit de la plus humble des manières :

« Oui, je suis Abd al Aziz Ibn Baz. »

 

Le pèlerin lui a alors donné le salam, puis l’a étreint, l’a embrassé sur le front et dit :

« Par Allah, j’ai souvent prié Allah de ne me pas faire mourir avant de vous rencontrer. »

 

(Mawaaqif madhiah fi hayaat al-Imaam 'Abdul-'Aziz Ibn Baaz - Page 12-13)

 

************************************************** **

 

Shaykh Badar ibn Nadir al Mashari raconte :

 

« Je me rappelle d’une lettre d’une femme Philippine, qui a été traduite et lue au Shaykh, et dans laquelle elle a écrit :

 

« J’étais chrétienne et j’ai embrassé l’Islam, et ma famille a également embrassé l’Islam – c’est une bénédiction d’Allah et c’est le résultat de la lecture de votre livre. »

 

(Après cela,) le Shaykh fut extrêmement ému (par de si bonnes nouvelles) et se mit à pleurer.

 

Mawaaqif madhi'ah fi hayaat al-Imaam 'Abdul-'Aziz Ibn Baaz - Page 13

 

 

************************************************** ******

 

Fahd al Bakran raconte :

 

« Beaucoup ont raconté que quand quelqu’un voulait partir des réunions du Shaykh pendant la soirée, le Shaykh l’invitait à rester et à se joindre à lui pour le dîner, et il se comportait de la sorte avec tous ses invités. Et si quelqu’un lui présentait des excuses, le Shaykh répondait immédiatement en disant :

 

« Dans ce cas, tu dois vraiment avoir peur d’elle (voulant dire : de ta femme), car si ça n’était pas le cas, tu resterais avec nous pour le dîner ! »

 

Qu’Allah l’inonde de Son immense Miséricorde et le fasse entrer au Paradis. »

 

Mawaaqif madhi'ah fi hayaat al-Imaam 'Abdul-'Aziz Ibn Baaz - Page 13

 

 

************************************************** ********

 

Shaykh Muhammad ibn Abd Allah Ibn Baz (le frère du Shaykh) raconte :

« Que son frère de sang, Shaykh Abd Al Aziz Ibn Abd Allah Ibn Baz, a toujours maintenu les liens de parenté avec lui et ses parents, depuis sa jeunesse.

 

Il lui rendait régulièrement visite, se renseignait sur sa santé, et l’embrassait sur le front, quand il vivait dans le quartier de Al Badi’ah Al Qadimah, à Riyadh.

 

Et il posait des questions sur mes enfants, et demandait à ses propres enfants de me rendre visite, qu’Allah fasse miséricorde à Abu Abdallah.

 

Depuis sa jeunesse, il a toujours profondément aimé la science et les savants, il était très reconnaissant envers eux, et il demandait toujours à notre mère (rahimaha Allah) davantage de nourriture lors du déjeuner et du dîner, pour qu’il puisse l’apporter à ses frères (en Islam) étudiants en science.

 

Et quand nous étions jeunes, ils lui disaient :

« Pourquoi fais-tu toujours cela ? »

 

Il répondait :

« Allah est certes Pourvoyeur et il nous facilitera notre situation en subsistance. »

 

Mawaaqif madhi'ah fi hayaat al-Imaam 'Abdul-'Aziz Ibn Baaz - Page 29

 

 

à suivre inshaAllah

ibn muhammad al jazairi

19/12/2003, 18h40

Dr. Muhammad ibn Sa’d Ash Shuwa’ir raconte :

 

« Quand j’ai été nommé (en charge des) écoles pour filles, j’ai dû aller à Madinah pour une affaire importante. (Une fois là bas), je lui ai rendu visite (au Shaykh Ibn Baz) à l’Université Islamique afin de lui transmettre mes salutations. Il m’a alors donné des conseils, et m’a encouragé à me montrer digne de confiance (concernant ma position) dans l’éducation des petites filles, et de les protéger. »

 

Mawaaqif madhiah fi hayaat al-Imaam 'Abdul-'Aziz Ibn Baaz - Page 28

 

************************************************** ********

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 15:42

 anecdotes de la vie de cheikh Ibn Baz :rahimoAllah suite 

 

 

Shaykh Abd Allah ibn Salih Al Ubaylan raconte :

 

“Shaykh Abd Al Aziz Ibn Baz se démarquait des autres, dans sa manière de conseiller, et de répondre à ceux qui étaient en divergence avec lui.

 

Je lui ai demandé lors d’une conférence :

« Beaucoup sont en divergence (avec vous, cependant) ils aiment tous le noble Shaykh Abd Al Aziz Ibn Abd Allah Ibn Baz. Nous voudrions connaître la raison de cela. Quelle est cette bénédiction qu’Allah a donné à Shaykh Abd Al Aziz Ibn Baz, qui provoque l’amour pour lui dans tous leurs cœurs ? »

 

Il répondit :

« Je ne sais rien en dehors du fait que – et la louange est à Allah -, depuis que j’ai été amené à apprendre la vérité durant ma jeunesse, j’ai invité les gens à elle, et je reste patient sur tout ce qui peut m’arriver dans ce domaine. Et je ne favorise personne, et je n’adule personne. J’expose la vérité et je reste patient sur tout ce qui peut m’arriver. Si elle est acceptée, alors toute les louanges vont à Allah, et si elle n’est pas acceptée, toutes les louanges vont à Allah. C’est la voie que je me suis tracée, aussi bien verbalement qu’à l’écrit, celui qui l’accepte - l’accepte, et celui qui la rejette - la rejette. Tant que je me fais clairement comprendre, tant que je parle avec science (claire) de ce en quoi je crois (fermement), alors je l’exprime, et quant à ceux qui sont en divergence avec moi, c’est le résultat de leur ijtihad. Allah donne deux récompenses à un mujtahid si il ne se trompe pas, et une récompense si il se trompe. Je ne connais donc aucune autre raison – sauf le fait que j’appelle à la vérité selon ma capacité – et la louange est à Allah – et je la propage aussi bien verbalement que par l’action, et je ne fais aucune remontrance, et je ne cause aucun tort non plus. Plutôt, si j’en suis capable, j’invoque Allah pour qu’il lui accorde le succès – c’est ainsi que je procède, aussi bien avec les rois (gouverneurs), qu’avec tous les autres. »

 

Mawaaqif madhiah fi hayaat al-Imaam 'Abdul-'Aziz Ibn Baaz - Page 25

 

 

************************************************** **

 

 

Shaykh Abd Al Aziz ibn Muhammad ibn Dawoud raconte :

« J’ai marché avec le Shaykh, depuis Jami’ al Imam Turki ibn Abd Allah, jusqu’à sa maison, et il m’a posé des questions au sujet de ma lecture du Qur’an. Je lui ai dit que j’en lisais de temps en temps, mais que je n’avais pas de durée particulière pendant laquelle je le lis tous les jours. Il m’a donc dit de me fixer sur une portion du Qur’an chaque jour, même si elle est petite. Car celui qui se fixe une portion quotidienne finira par compléter sa lecture du Qur’an, mais celui qui ne se fixe pas une portion (quotidienne), mettra du temps à achever sa lecture du Qur’an, et de nombreux mois passeront, pendant lesquels il n’aura pas achevé sa lecture."

 

Il m’a donc donné un exemple en me disant :

« Celui qui lit quotidiennement un juz (partie) complet, aura fini de réciter le Quran en un mois, et celui qui lit quotidiennement deux juz (aura fini le réciter le Qur’an) en 15 jours, et ainsi de suite. »

 

Mawaaqif madhiah fi hayaat al-Imaam 'Abdul-'Aziz Ibn Baaz - Page 25

 

 

************************************************** *******

 

 

Dr Muhammad ibn Sa’d Ash Shuway’ir raconte :

« Durant le Hajj de 1406 H (1986), le premier groupe officiel de pèlerins arriva en Arabie Saoudite en provenance de la Chine communiste, et parmi eux se trouvaient certains savants qui ont rendu visite à Shaykh Abd Al Aziz Ibn Baz afin de lui transmettre leurs salutations. A la tête de ce groupe se trouvait un très vieil homme qui avait étudié à Al Azhar. Il a conduit ce groupe de savants, qui étaient 7 au total, à saluer Shaykh Ibn Baz. Après avoir salué les gens présents lors de la réunion, le vieil homme se tourna vers moi et me demanda :

 

« Ou est Shaykh Abd Al Aziz Ibn Baz, et quand arrivera-t-il ? »

 

Je lui dis alors :

« Le voilà, c’est celui qui vous venez de saluer. »

 

Mais le vieil homme ne me crut pas, et il me dit dans un arabe clair :

« Je veux le voir immédiatement. »

 

Je lui dis donc :

«Le voilà », en le désignant (Shaykh Ibn Baz) fermement.

Il se leva alors et se présenta devant Shaykh Ibn Baz une seconde fois afin de le saluer.

 

Quand j’ai informé le Shaykh de l’âge avancé de ce vieil homme, le Shaykh s’est levé pour l’embrasser. J’ai vu le vieux chinois s’accrocher avec affection à la poitrine du Shaykh, et il pleurait tout en disant :

« Louange à Celui qui m’a permis de vous voir ; Nous avons entendu à votre sujet en Chine que vous donniez de l’espoir aux musulmans, que vous étiez leur sauveur, et que vous les souteniez. »

 

Un de ses compagnons dit alors (à Shaykh Ibn Baz) :

« Demandez à Allah, O Shaykh, qu’il ôte dix années de ma vie pour les ajouter à la vôtre, pour le bien que vous avez apporté à l’Islam et aux musulmans, tandis que moi, je ne suis qu’un (simple) être humain comme tous les autres parmi les enfants de l’Islam. »

 

Le vieux Chinois se mit alors à pleurer abondamment, se retournant à nouveau pour l’étreindre (Shaykh Ibn Baz), et répétant :

« Louange à Celui qui m’a permis de vous voir avant ma mort, car j’ai désiré ardemment cette opportunité toute ma vie. »

 

Mawaaqif madhiah fi hayaat al-Imaam 'Abdul-'Aziz Ibn Baaz - Page 8-9

 

 

************************************************** ********

 

 

On raconte à propos du Shaykh Abd Al Aziz Ibn Baz :

 

Il pleurait à chaque fois qu’il se rappelait de son Shaykh, Muhammad Ibn Ibrahim Ibn Abd Al Latif Aal Ash Shaykh, en même temps qu’il faisait ses éloges. Il a été raconté que Shaykh Ibn Baz disait de lui qu’il ne connaît personne sur la surface de la terre de plus savant que lui, aucun meilleur professeur que lui, et aucune personne étant plus inquiète pour ses élèves que lui. Cela faisait fondre le Shaykh en larmes, et il demandait à Allah de lui faire Miséricorde.

 

Al-Ibriziyyah fi Tis'in al-Baaziyyah - Page 97

 

 

************************************************** ****

 

 

Le fils du Shaykh Abd Al Aziz Ibn Baz, Ahmad, raconte :

« Le Shaykh appelait ses enfants par le téléphone interne afin de les réveiller pour la prière du Fajr.

 

Et quand il les appelait, il récitait l’invocation (authentique et recommandée) :

 

"الحمد لله الذي أحيانا بعد ما أماتنا و إليه النشور"

« Al Hamdu Lillahi alladhi ahyaanaa ba’da maa amaatanaa wa ilayhi an noushour »

« Louange à Allah qui nous a fait vivre après nous avoir fait mourir, et la résurrection se fera vers Lui. »

 

… car ils étaient pris par le sommeil, et il répétait cette invocation jusqu’à s’être assurés qu’ils se soient réveillés ! »

 

Al Imaam Ibn Baaz - dourous wa mawaaqif wa 'ibar - Page 71

 

 

************************************************** ******

 

 

Une femme raconte :

« Il y a 12 ans, une femme a rêvé pendant (le mois de) Ramadhan, qu’elle entrait au Jannah à travers une immense porte, et elle vit deux palais faits de verre.

Les deux palais n’étaient pas complètement construits, (mais) de l’extérieur on pouvait voir ce que contenait l’intérieur. L’intérieur des deux palais était fait d’un sol revêtu de façon luxueuse, qui n’était pas complètement posé, mais qui était entreposé dans un des cotés du palais.

 

Elle dit alors :

« Le premier palais était pour Shaykh Ibn Baz, et l’autre pour Shaykh Ibn Uthaymin… »

 

Al Imaam Ibn Baaz - dourous wa mawaaqif wa 'ibar - Page 97

 

 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 11:47


La Sagesse de Sheikh rahimahullah
Il a été rapporté par Sameer Ibn Ameen az-Zuhayree : «Une fois j'étais avec lui (Sheikh)quand il était malade (hospitalisé) quand un des médecins (rasé) est entré (dans sa chambre). Après avoir donné au Shaykh son médicament il se dépêcha de partir en disant ( à Sheikh): « priez pour moi O Shaykh »
Puis Shaykh (rahimahullaah) lui dit:« Puisse Allah vous embellir avec ce dont Il (Allah 3Azwajal) a embellit l’homme »

Puisse Allah récompenser tes efforts t'élever en degré Ya Sheikh

 

Tiré du site Fatwa Online
http://www.fatwa-online.com/jewelsofguidance/alalbaanee/0020528.htm

Avant salat al fajr cheikh Al Albani

 

Voila ce que faisait Sheikh :rahimoAll avant de se rendre au masjid
Shaykh Husayn al-Awaa.ishah a rapporté : "le Shaykh lui-même passait par les maisons de ses étudiants dans sa voiture les réveillant pour Salaatul-Fajr."

Une perle rare Sheikh Al Albani :rahimoAll

 

Tiré de fatwa online
http://www.fatwa-online.com/jewelso...nee/0031009.htm






Rêve sur cheikh Al Albany

Il est rapporté également par un etudiant: j'ai rapporté à shaykh al Albany un rève que fit l'un de mes frères, il vit le prophète (sallaLAhou aleihi wa salam) en rève, et le frere dans son rève interrogea le prophète (sallalahou aleihi wa salam) et lui demanda que devait il faire faire si il rencontrait quelques difficultés dans certains aspects de la science du hadith, le Prophète (salla LAhou aleihi) lui répondit : "demande a Mouhammad naasiredeen al Albany"

Juste apres que j'ai finis de raconter le rève, j'ai vu le shaykh pleurer profondément répétant sans cesse:" O ALLAH ne tiens pas compte de ce qu'ils disent a mon propos et rend moi meilleur de ce qu'ils pensent de moi et pardonne moi de ce qu'il ignore à mon propos".

Safaat baydhaa min shaykhina al Albany page 45


Réaction de cheikh Al Albany lors du décé de cheikh ibn Baz

Il est rapporté par Alee ibn Hasan al Halabee al atharee que quand il l'informa du décès de shaykh Ibnu BAZ (rahimahoulah) il vit les yeux de shaykh al Alabny se remplirent de larmes, il parut tres affecté puis il dit: "Nous appartenons a ALLAH c'est à Lui que nous retournerons; Seigneur récompense moi pour ma peine et remplace la par quelque chose de meilleure".

Mulhaq al-Asaalah fee wafaat mujaddid al-qarn wa muhaddith al-'asr, 25 Jumaadaa al-Aakhir 1420 - Page 3

Partager cet article
Repost0
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 09:40

On rapporte de l'Imam du Hadith, le Cheikh  Mouhammad Naçiroudine al-Albany (rahimahoullah) ce récit :

« Une sœur d'Algérie appela le Cheikh et dit:  " O Cheikh !  J'ai une bonne nouvelle. "

Le Cheikh répondit :  "Qu'Allah vous bénisse par de bonne nouvelles ".

Elle a dit:  " Une des sœurs a fait un rêve, et je voudrait vous le raconter".

Le Cheikh a dit :  " J'espère qu'elle a vu (quelque chose) de bon ".

Elle a dit:  " O Cheikh ! Est-ce que lorsque quelqu'un vient et vous raconte un rêve il faut dire :  " j'espère que vous avez vu (quelque chose) de bon et (si tout va bien) c'est bon "? Est ce que ceci est confirmé dans la Sounnah ? "

Le Cheikh a répondu:  " Non. Ceci n'est pas confirmé, cependant, il n'y a aucun mal a employer cette expression de temps en temps ".

Elle a dit :  " Cette sœur s'est vue sur un balcon qui donnait sur un chemin.  Et sur ce chemin elle a vu le Messager –Prières et bénédictions d’Allah sur lui- par sa description (connue).  Puis elle m'a vu debout devant le Messager –Prières et bénédictions d’Allah sur lui-  et a vu le Messager –Prières et bénédictions d’Allah sur lui-  me sourire, et  je lui souriait aussi.

Puis je l'ai appelée, et lui ai dit :  " Descends.  Descend avec nous. "

Ainsi quand elle est descendue elle m'a demandée:  " Qui  regardes-tu ? "

Et je lui ai dit:  " Regardes donc vers celui que je regarde ", et elle a vu le Messager –Prières et bénédictions d’Allah sur lui-, puis le Messager –Prières et bénédictions d’Allah sur lui- a souri et il a avancé sur ce chemin. Nous avons alors marché ensemble le long de ce (même) chemin (la sœur et moi) et tandis que nous marchions nous avons vu un Cheikh sur ce (même) chemin, et nous lui avons adressé nos salutations, nous avons dit:  " as-Salâmou 'alaykoum ", et il nous a répondu: " wa 'alaykoumous-Salâm wa Rahmatou-llâh wa Barakâtouh."

 

Alors ce Cheikh nous a demandé:  " Avez-vous vu le Messager –Prières et bénédictions d’Allah sur lui-? "

Nous avons dit:  " Oui, nous l'avons vu. "

Puis cette sœur m'a demandée:  " Qui est ce Cheikh? "

Et je lui ai dit :  " C'est le Cheikh al Albany. " »  [ fin du rêve ]

La sœur qui avait appelé le Cheikh, dit alors :  " Je demande à Allah de faire que ceci soit une bonne nouvelle pour  vous O Cheikh, et je souhaitai vous en informer, O Cheikh, j'espère vraiment que ce soient une bonne nouvelle, incha-Allâh, que  vous êtes sur la voie de la Sounnah, incha-Allâh Ta'ala. Alors que dites-vous O Cheikh? "

Ici, le Cheikh n'a rien répondu, mais plutôt les larmes ont commencées à couler (sur son visage) et il a pleuré abondement.  Ensuite il a demandé aux frères qui étaient en sa présence, de partir.

Livre : « Mouhaddith al-'Asr Mouhammad Naçirouddine al-Albani » Page 40-42, de Samir  Ibn Amine Azzouheiry

Partager cet article
Repost0
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 09:37

Anecdote avec cheikh al Albany (rahimahoulah)

 

 

Shaykh 'Asheesh rapporte : "Nous etions avec shaykh al Albany, il nous expliquait les différent degrés de science des savants du hadith, shaykh al Albany nous disais que Al Hafidh(le gardien) est celui qui a mémorisé 100 000 hadith avec leurs chaines de transmission."

 

 

_Je lui demandais :" me serait il possible de savoir si notre shaykh (cheikh al albany) a mémorisé 100 000 hadith ?"

_cheikh al albany me repondit : " ceci ne te regarde pas "

je lui repondis : " au contraire je pense que ceci me concerne "

_cheikh al Albany :" non ceci ne te regarde pas "

_je dis : " pourrais je dire que notre cheikh est un hafidh ?"

_cheikh al Albany resta silencieux...

_je lui dis : " puis je interpreter ce silence comme une réponse ? "

_cheikh al Albany : " je t'ai dis que tout ceci ne te regardais pas "

_je lui répetais la question a plusieurs reprises

_cheikh al Albany récita alors : " et tout bien qui vous parvient est en réalité de la part d'Allah " _ trad rapproché

_je lui demandais alors : " puis je interpreté ceci comme une réponse ? "

_cheikh al Albany retorqua : " interprète le comme bon te semblera ! "

_avec bonheur je m'écriais alors : " ALLAHOU AKBAR, LA ILAHA ILLA LAH, AL HAMDOU LILAH, IL EST CLAIR QUE NOTRE CHEIKH A MEMORISE 100 000 HADITH !!! "

 

 

 

cheikh al Albany se mit à rire s'était comme si il confirmait ce que je venais de dire .

 

Shaykh 'Asheesh rapporta un peu plus tard : " toutes les réponses du debut à la fin de cet incident ne montre pas autre chose que la grande humilité de cheikh al Albany (rahimahoulah)"

Partager cet article
Repost0
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 09:32

Etes vous cheikh al Albany                                                                               

 

 

Il est rapporté qu'un jour pendant qu'il etait assis dans sa voiture cheikh al Albany fut interpellé par un homme qui lui demanda :

"etes vous cheikh al Albany ?"

cheikh al Albany se mit à pleurer, l'homme lui demanda la raison de ses pleurs, il repondit: "il convient à un homme de lutter durement contre lui meme et de ne pas se sentir fier des éloges qui lui sont faite"

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 16:36

                                             HISTOIRE SUR LE TABAC

 

Un frère dans l'islam, m'a informé, sincèrement, de ce qui lui est arrivé un jour.

Il rentra dans la mosquée, du quartier de Al 'aliya, à Riyad (Arabie Saoudite).

 

Ce musulman est le directeur d'une école. Il nous raconte:

« Au moment de prier " tahiyat al masjid " (2 unités de prières, à faire quand on rentre dans la mosquée), tout à coup, une forte odeur de cigarette me perturba, et me déconcentra dans ma prière. Et après avoir fait le Salam (fin de la prière), je me suis aperçu de la résence d'un musulman, égyptien, qui avait les lèvres noires à force de fumer.

 

Et je me suis dit, qu'après la prière en commun, grâce à Allah, je lui parlerais et j'essaierais de lui montrer le chemin de la guider, en lui expliquant d'arrêter de fumer.

 

Mais, un enfant est alors rentré dans la mosquée, dont l'age ne dépassait pas les 9 ans. Cette enfant s'est assis à coté de l'égyptien, et une discussion commença entre eux. Je vous rapporte cette discussion:

 

L'enfant : Assalamou 'laykoum, ya 'Ammi (expression de politesse entre un jeune et un adulte qui signifie: mon oncle). Tu viens d'Égypte n'est-ce pas?

 

L'homme : Oui, je viens d'Égypte.

 

L'enfant : Connais-tu Cheikh 'Abdalhamid Kishk ? (Nom d'un imam célèbre en Égypte)

 

L'homme : Bien sûr, je le connais.

 

L'enfant : Et Jaad al Haqq, tu le connais? (Nom d'un savant égyptien)

 

L'homme : Oui, je le connais lui aussi.

 

L'enfant : Et Muhammad AL Ghazali, aussi? (Nom d'un autre savant égyptien)

 

L'homme : Ben oui, lui aussi, je le connais.

 

L'enfant : As tu déjà écouter des K7 de ces imams et savants de l'islam ?

 

L'homme : Oui, bien sûr.

 

L'enfant : Et ben alors, tu as entendu que tous ces Cheikhs, et savants, ont expliqué que le tabac est interdit et illicite, pour les musulmans.

Pourquoi fumes-tu alors ?

 

Et l'homme commença un raisonnement pour convaincre l'enfant, que le tabac n'est pas interdit.

 

L'homme : Non, le tabac, n'est pas interdit dans l'islam.

 

L'enfant : Bien sûr que si, le tabac est interdit, Allah dit bien dans le coran:

 

{IL [Allah] leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises}.

Sourate 7 al a'raf, partie du verset 157.

 

 

Mais si tu persistes à croire que le tabac n'est pas interdit, et bien quand tu commences à fumer, est ce que tu dis bismillah, et quand tu t'arrêtes tu dis al hamdoulilah ?

 

L'homme : Non, mais pour que le tabac soit interdit il faut qu'il y ait un verset dans le coran qui dit : "le tabac est interdit". Et bien sûr il n'y en a pas...

 

L'enfant : ya 'Ammi (ô mon oncle), le tabac est interdit, comme les pommes.

 

L'homme s'énerva et dit : tu dis que les pommes sont interdites, mais qu'est ce qui te prend. Tu rends licite ou illicite, comme ça ???

 

L'enfant : Et bien donne moi un verset du coran qui dit: "manger des pommes est permis" ?

 

L'homme, déconcerté, et désordonné, arrêta tout à coup de parler, il ne pouvait pas répondre à l'enfant. Et soudainement, le muezzin appela à la prière (iqama); l'homme se mis alors à pleurer. Et après la prière, l'égyptien, saisit l'enfant, en disant: "écoute, mon petit, je jure par Allah, al 'Azim (le majestueux), qu'à partir de maintenant, je ne fumerais plus de toute ma vie".

 

Ô mes chers frères, cette histoire est véridique, et c'est une leçon pour nous.

Mais, comment cet enfant, était capable de s'exprimer ainsi, avec une telle force, et de telles preuves; et surtout à notre époque: l'époque de la Playstation, et de beaucoup de choses insignifiantes et inutiles.

 

A partir de quand, pourrons-nous éduquez nos enfants, capable de transmettre le message d'Allah et de son prophète , comme celui de cette histoire ?

Partager cet article
Repost0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 16:26
Les regles du bon comportement de la visite

Quand on veut rendre visite à une personne il y a des limites et des règles à respecter. Si on dépasse ces limites, les coeurs tomberont malades.
Ces règles sont le résultat des expériences j'espère qu'Allah 'aza wa jalla les rendent bénéfiques à mes soeurs filleh .


1. Choisir le moment et l'heure idéale pour rendre visite:
Evites de rendre visite tôt dans la matinée, à midi juste après le déjeuner, ou tard dans la soirée car certaines femmes préfèrent dormir le matin, ou s'occupent de leur ménage, de la préparation du repas etc…) et l'après-midi, après le déjeuner, c'est l'heure de la sieste, c'est un moment ou l'époux se repose à son retour du travail, et la soirée est réservée à la famille, c'est un moment de tranquillité et de calme.

2. Eviter les visites surprises sans permission et sans prévenir:
Il faut toujours demander la permission à la personne que tu veux visiter, par exemple par téléphone, en lui demandant si elle peut te recevoir et si elle n'a pas une préoccupation ou des responsabilités envers sa famille. Ainsi, elle sera prête à te recevoir. En revanche, une visite surprise peut déranger et gêner ton hôte, et plus particulièrement lorsqu'elle même ou sa maison sont dans est un état qu'elle n'aimerait que personne ne voit.

3. La visite ne doit pas durer longtemps.
En effet, la visite lorsqu'elle dure trop longtemps peut devenir ennuyeuse. Ton hôte se sentira mal à l'aise et pensera que tu ne te préoccupes pas de ses responsabilités en tant qu'épouse et mère et responsable de sa maison, à la fin il se peut que son affection pour toi diminue ou pire disparaisse.

4. Si la visite dure longtemps, occuper ce temps à des choses utiles.
L'idéal étant les occupations permettant l'enrichissement scientifique. Comme par exemple, la lecture de livres concernant la religion ou l'écoute de cours profitables. Ainsi, ton hôte sera contente et satisfaite de ta visite, car cela lui aura été bénéfique, son temps ne s'étant pas perdu dans les discussions futiles et sans importance telles que la médisance etc...
5. L'indiscrétion.
Ne soit pas curieuse à propos des affaires concernant ton hôte, son mari et son foyer et même dans les choses anodines car il y des choses qu'elle ne peut confier à personne.

6. Montre ta joie, et ta gratitude
quand elle te sert à manger ou à boire. Conseille la de ne pas trop dépenser, évite de se moquer de ce qu'elle t'a servie.
7. Ne pas trop rire.
Ne pas se moquer des autres car cela rempli les coeurs de rancune surtout si c'est un humour cynique qui pourrait blesser quelqu'un.

8. Réparer ce que tes enfants on cassé ou nettoyer si ils ont sali.
Enlever les choses que tes enfants sont susceptibles de casser dans sa maison, pour que ton hôte ne pense pas que tu es une invitée fatigante.

9. Remercie ton hôte de son accueil.
Invoque Allah pour elle. Di lui ' jazaki allah khayran' pour son accueil et sa réception. Excuse toi si jamais tu as été ou tes enfants ont été désagréables, car les excuses peuvent effacer la rancune et le mépris des cœurs.

10. Ne pas abuser des visites et ne pas les répéter plusieurs fois dans la semaine.
 
Afin qu'elle ne te méprise pas. Comme on dit 'fais toi désirer et les gens te désireront' et on dit aussi 'ne rend pas visite à un peuple avant que tu leur manque et ne reste pas jusqu'a qu'ils s'ennuient de toi.'

Ecrit par Oum abdarhman source : sahab.ws
Traduit par Oum Ilyasse corrigé et remanié par l'equipe d'assounnah.com
source: assounnah.com, publié avec sont autorisation.

Partager cet article
Repost0
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 22:57

Imposture a ton marcher sur la lune ?




Partager cet article
Repost0