Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 11:01
Mon nom est Dounya !!!!!!

Par un après-midi, un homme se promenait dans le marché, et alors que le muezzin commençait l'appel à la prière, son regard se posa sur le dos d’une femme. Bien que vêtue d’un noir excessif, elle était étrangement attirante, un voile recouvrait sa tête et son visage, et elle se tournait maintenant vers lui comme si d’une certaine façon elle était consciente de son regard intensément prolongé. Elle lui indiqua d’un signe léger mais significatif son assentiment avant de tourner dans la ruelle des vendeurs de soie. Comme foudroyé par un éclair, l'homme fut irrémédiablement attiré, son coeur désormais prisonnier de ce regard, pour toujours. En vain, il lutta, en offrant à son coeur de multiples raisons saines de passer son chemin—n’était-ce pas l’heure de la prière ?— mais c’était fini : il n’y avait rien d’autre à faire que de se laisser entraîner.
Il pressait le pas dans sa direction, tournant vers le marché de la soie, tout haletant de l’effort qu’il devait fournir pour la rattrapper. Elle l’avait inopinément distancé et s’attardait maintenant pour un moment à l’extrémité du marché, à plusieurs magasins de distance. Elle se tourna vers lui, et il crut apercevoir la lueur d’un malicieux sourire transpercer la mousseline noire de son voile, comme si une fois de plus –était-ce son imagination ?– elle lui faisait un signe.
Le pauvre homme ne savait plus quoi penser. Qui était-elle ? La fille d’une famille aisée ? Que voulait-elle ? Il pressait à nouveau le pas, tournant et s’engageant dans la ruelle où elle avait disparu. Ainsi elle le menait, toujours hors de portée, toujours cruellement en tête, à présent à travers le marché d’armes, puis les marchands d’huile, puis les vendeurs de cuirs ; s’éloignant toujours davantage du point où ils avaient commencé. Le sentiment qui l’animait, plutôt que de s’estomper, s’accentuait : était-elle folle ? Inlassablement elle menait, jusqu’aux frontières de la ville.
Le soleil déclina et se coucha, et ainsi se présentait-elle, là, devant lui, comme toujours. Ils avaient à présent parcouru toutes les places de la ville pour se retrouver près de la Cité des Tombeaux. S’il avait eu toute sa raison, il aurait été effrayé, mais en fait, à ce moment précis, il réfléchissait, sur les endroits étranges aperçus au cours de son périple amoureux.
Il n’y avait plus guère que vingt coudées entre eux, lorsqu’il aperçut le regard qu’elle jeta en arrière, et comme pour commencer, elle s’engagea dans des escaliers en s’engouffrant par la grande porte en bronze de ce qui semblait être un très vieux sépulcre. L’espace de quelques secondes aurait pu laisser transparaître une hésitation, mais en l’état présent des choses il n’y avait plus de point de retour, il descendit les escaliers, en se faufilant derrière elle.
À l’intérieur, alors que ses yeux commençaient à distinguer les formes, il aperçut deux volées d’escaliers qui menaient à une seconde porte, d’où jaillissait une lumière, et qu’il traversa également. Il se retrouva dans une grande pièce, insoupçonnée du monde extérieur, éclairée par des chandelles accrochées aux murs. A l’opposé de la porte sur un lit de somptueuses étoffes, la femme toujours voilée pris place dans son vêtement entièrement noir, en s’adossant sur un oreiller contre le mur du fond. A droite du lit, l’homme remarqua un puits à même le sol.
« Verrouille la porte derrière toi », dit-elle tout bas, d’une voix rauque qui semblait davantage être un murmure, « et prend la clé ».
Il fit comme elle dit. Elle désigna négligemment le puits.
« Jette-la à l’intérieur »
Un éclair de lucidité sembla pénétrer l’espace d’un moment les nuages brumeux de sa compréhension, et un spectateur, s’il y en avait eu un, aurait décelé la plus légère des hésitations.
« Vas-y », dit-elle en riant, « tu n’as pas hésité à manquer la prière tout occupé que tu étais à me suivre jusqu’ici, n’est-ce pas ? »
Il ne dit mot.
« Le temps pour la prière du coucher du soleil s’est presque achevé aussi », dit-elle d’un ton légèrement moqueur. « Pourquoi s’inquiéter ? Allons donc, jette-la. Tu veux me satisfaire, n’est-ce pas ? »
Il étendit son bras au-dessus de l’ouverture du puits, et regarda la clé tomber. Un sentiment troublant remonta du creux de son ventre alors que le temps s’écoulait et qu’aucun bruit ne jaillissait du puits. Il sentit émerveillement, puis horreur, puis compréhension.
« Il est temps de me voir » dit-elle, et elle souleva son voile qui laissa apparaître non pas le visage d’une jeune et pétillante femme, mais celui d’une vieille femme hideuse, ne reflétant que noirceur et vice, pas la moindre particule de lumière ne se dégageant de ses traits vieillis.
« Regarde-moi bien » dit-elle. « Mon nom est Dounya, ce bas-monde. Je suis ta bien-aimée. Tu as passé ton temps à courir après moi, et maintenant tu m’as rattrapée. Dans ta tombe. Bienvenu, bienvenu.»
A ces mots elle rit et rit encore, jusqu'à ce que les secousses de son rire laissent place à un monticule de poussières fines aux ombres changeantes, les chandelles s’éclipsant les unes après les autres, laissant place à l’obscurité.
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 21:56
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 10:20

ALLAH REPREND LES AMES QUAND IL VEUT

Demain, promis je commencerais, demain je crierais 'ALLAHOU AKBAR!!

Demain, je prierais. Je demanderais pardon pour tous mes pêchés en me  prosternant jours et nuits et Il me pardonnera car Il est le Clément, le Miséricordieux.


Ca y est c'est décidé, demain je serais un bon musulman, c'est juré!


Mais voilà, demain c'est pas encore.


Chaque jour en me levant je me disais plus tard, et puis que pourrait-il
 
m'arriver? Je suis si jeune...


Alors chaque samedi, j'allais en boîte, j'en profitais. J'collectionnais les
 
femmes, Je savais que c'était haram, et que j'étais l'allié de Sheytan..

Mais après tout ce n'est pas grave puisque demain, j'serais pardonné,  puisque je serais un bon musulman.


Aujourd'hui je me suis levé, j'ai fumé une clope et je me suis habillé, j'ai
 
mis mon nouveau survêt' Lacoste, le tout dernier, mais cé une sacré  collection que j'ai!


Demain quand je serais un bon musulman j'acheterais des kamis et j'metterai
 
des sous de côté pour le Hajj à la Mecque, pour l'instant j'suis jeune j'en  profite...


Comme tous les jours, j'ai pris ma voiture pour aller au boulot On est au
 
moins de Juin, et de bon matin il fait dèja chaud.


Feu rouge...je me suis arrêté. J'ai ouvert ma boite à gant, il y avait
 
quelques cd de rap en vrac et un cd de Coran.


Ma tante me l'a ramené de la Mecque lorsque j'étais enfant. Je me suis alors
 
dit que demain comme je serais un bon musulman je l'écouterais sûrement.


Mais aujourd'hui, j'suis pas prêt à lâcher mon rap cé-fran,..


Feu vert...je démarre.


A ma gauche, une voiture arrive à toute vitesse, le chauffeur n'a pas vu que
 
pour lui le feu était rouge.


En quelques secondes nos voitures se sont retrouvés encastrées l'une dans
 
l'autre. Je ne sens plus rien, juste ma respiration qui se fait de plus en  plus courte et rapide. Je baigne dans mon sang.


L'ambulance arrive, on me transporte en urgence à l'hôpital. Pour la
 
première fois, je me suis mis à prier, à pleurer je suppliais le Seigneur de  ne pas mourir, demain je voulais  être un bon musulman. Mais voilà, demain n'est jamais venu, je me suis  éteint dans l'ambulance sans jamais avoir vu le lendemain et avoir été un  bon musulmans.


Et pourtant j'étais si jeune, 19ans.... Un jeune caïd de la banlieue de
 
paris s'est éteint ce mercredi. Lorsque son petit frère de 17 ans l'as  appris, il dis : ' demain je serais un bon musulman c'est promis...


Mais n'oublie pas que la mort te cerne où que tu sois, quoi que tu fasses,
 
quand son moment arrive, tu ne peux ni l'avancer ne serait-ce que d'une  minute, ni la retardé ne serait-ce que d'une seconde.


On à tous eu des signes de la part d'Allah, car on à tous dans notre
 
entourage, dans  nos amis et familles, des gens qui nous on quittés.


Celui qu'Allah à guidé voit, mais les égarés sont semblables à des sourds et
 
des aveugles ! Gloire à Allah !


Réveillez-vous et priez avant qu'on ne prie sur vous. Rappelez-vous bien
 
d'une chose.. TOUT ce qui est sur cette terre disparaîtra. Votre famille,  vos amis, vos proches, vous.


Seule vos bonnes actions et vos pêchés vous resteront. A vous maintenant de
 
dire ' Il n'y à de dieu digne d'adoration que Allah ! '


Ne troquez pas la vie éternelle de l'au-delà pour cette vie qui ne dure pas.
 
Ce n'est pas parce que tu es jeune que tu sera épargné de l'Enfer, car depuis ta puberté tes pêchés son comptés tout comme tes bonnes actions.


Un jour, soit certain que tu regretteras d'avoir perdu ton temps.. Pourquoi
 
dire demain ? Contente toi d'être, et remercie Allah pour avoir reçu ce  mail. La douha est à la personne qui t'a envoyé ce mail, qui t'as appris ce  que tu ne savais pas.


La louange est à Allah qui m'a guidé et m'as accordé la science alors que
 
j'étais ancré dans l'ignorance, et qui m'a préféré à bon nombre de Ses  créatures ! Allah guide qui Il veut et égare qui Il veut. Celui qu'Il guide,  personne ne peut l'égaré, et celui qu'Il égare personne ne peut rien pour  lui !


J'ATTESTE QU'IL N'Y A DE DIVINITE DIGNE D'ADORATION SI CE N'EST ALLAH ET QUE

MUHAMMAD EST LE MESSAGER ET LE SERVITEUR D'ALLAH !


PS: Etre un bon musulman ne veut pas dire réciter la shahadah tous les soirs
 
! PRIEZ car c'est la première chose sur laquelle vous serez interrogés.

Merci de faire tourné ce mail à 1 bon nombre de musulmans pour leurs ouvrir  les yeux! Barak'Allahu fikom. Par la>sagesse et la bonne exhortation appelle  (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure  façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît lemieux celui qui s'égare de Son  sentier et c'est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés. Sourate  16 An Nahl ( les abeilles ) verset 125 .


As-Salamou 'Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou mes freres et soeurs

en allah.

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 09:51
Fatigue, maladie, soucis...?

D’après Abou Saïd et Abou Hourayra (radiyallahou 3anhouma) le Messager d'Allah (sallallahou 3alayhi wa sallam) a dit : 

 "Tous les maux qui affligent le musulman

qu'il s'agisse de fatigue, de maladie,

de soucis, de tristesse,de préjudices, d'afflictions (de tous ordres)

jusqu'à l'épine qui le blesse

sont autant de motifs que Dieu allège pour absoudre ses péchés."

(Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim)

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 09:29

Première Porte vers la Foi

Selon Abou Houreyra  le Prophète a dit :  

" Par Celui qui tient mon âme dans Sa main, vous n'entrerez au Paradis que lorsque vous croirez, et vous ne croirez vraiment, que lorsque vous vous aimerez "  [ Hadith rapporté par muslim ]

 

La douceur de la Foi

Selon Anas  le Prophète a dit :  

"Trois caractéristiques, celui qui les possède, découvre grâce a elle la douceur de  la foi :
Qu'Allah et son messager lui soient plus chers que tout le reste
Quand il aime quelqu'un, il l'aime en Allah
Qu'il lui répugne de retourner à la mécréance, après qu'Allah l'en ait sauvé, comme il lui répugne de se voir jeté au feu
 
[ Hadith unanimement reconnue authentique ]

 

L'amour d'Allah

Selon Abou Houreyra Un homme alla rendre visite a un ami; Allah lui posta en chemin un ange qui lui dit :

"Où vas tu ?" - " je vais rendre visite à untel, mon frère" dit-il "Pour lui demander un service ?" - "non" répondit l'homme - "Est ce qu'un lien de parenté vous unis" -  "non"  - "Vas tu le voir pour un bienfait rendu ?" - "non" - "Pourquoi alors vas tu le voir ?"  - "parce que je l'aime en Allah" dit-il - "Apprends alors"  dit l'ange "qu'Allah m'a envoyé, pour te dire qu’Allah t'aime comme tu as aimé ton frère pour LUI".
[ Hadith rapporté par Muslim ]

C'est ainsi que le Prophète disait selon Abou Houreyra :

" Quand Allah Le Très Haut aime quelqu'un, l'Ange Gabriel   (sur lui la paix)  lance cet appel :
" Allah le Très Haut aime untel, aimez le donc ! "
Ainsi il devient aimé des habitants du ciel et on le rend sympathique aux habitants de la terre.

 [ Hadith unanimement reconnu authentique ]

 

Les bienfaits de l'amour en Allah dans l'au-delà

 

Sous l'Ombre d'Allah

Selon Abou Houreyra  le Prophète a dit :  

" Allah   le Très Haut dira au jour de la résurrection : " Où sont  ceux qui se sont aimés en Mon Nom glorieux ? Aujourd'hui Je les ombrage de Mon Ombre le jour où il n'y a d'autre ombre que la Mienne"  [Rapporté par  Muslim ]

 

Des chaires de lumière

Mou'adh  a dit :  

"J'ai entendu le Messager d'Allah dire : " Allah honoré et Glorifié a dit " Ceux qui s'aiment en Mon Nom Glorieux auront des chaires de lumière que leur envieront les prophètes et les martyrs"
 [ Rapporté par At-tirmidhi

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 17:08

MARIAGES TACTILES

Remplissez un sac de toile de forme diverses, en ayant soin de les apparier par couple : pions de dames, lettres de scrabble, bouchons de bouteilles... n'en mettez pas trop au départ, on risque de s'y perdre ! Et demandez à votre enfant de les marier, uniquement grâce au toucher. Les couples détectés seront sortis du sac au fur et à mesure des mariages.

Lorsque le jeu devient trop facile, on peut augmenter le nombre des candidats au mariage et compliquer leurs formes (surtout avec les pièces d'un jeu d'échec !)

Développer attention et concentration et augmenter les facultés de discrimination tactile.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 17:03

BABY-BASKET

Votre corbeille à papeier fera un excellent panier de basket improvisé, et une grosse boule de papier froissé un ballon parfait pour s'entraîner à marquer des paniers dans une partie en solitaire. On commencera à petite distance tout en variant les angles de tir. Tir à deux mains, main gauche puis droite, panier au sol, puis surélevé sur une chaise, une table...

Tir de plus en plus précis, pour maîtriser son geste au lancer et améliorer son adresse.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 09:11

L'as- tu déjà fais?





Avoir une relation sexuelle avant le mariage?


Se parfumer ou se poudrer le nez pour ensuite sortir?


Voler quelque chose dans un magasin?


S'épiler les sourcils?


Regarder des clips vidéo sur MTV ou MCM?


Aller en soirée?


Fêter des anniversaires ou encore le nouvel an?


T'habiller selon la nouvelle tendance?


Malheureusement, je pense que oui...


As- tu arrêté ou le fais tu encore?


Il y a beaucoup de choses que nous les jeunes musulmans faisons consients ou pas qui sont strictement HARÂM, qui à force sont devenue tellement normal.


Mais cela ne change rien Allah Les a intérdit un point c'est tout!!!


Peut être te dis- tu 'EWA SAFI... ON EST EN 2008 LES TEMPS CHANGENT...', mais non!!!


Sheitan (que Dieu le maudisse) danse pendant que tu regardes Prison Break ou encore Desperate Housewives...


Tu ne te rends pas compte à quel point tu déçois Allah (sw) en agissant ainsi.


Ne réalises- tu pas qu'à chaque seconde ou tu fais quelque chose de HRÂM tu perds des HASSANATS? Es- tu persuader que tu as fais assez de bien pour combler le mal, que le jour du jugement la balance se penchera du côté droit?


Vite zapper quand un membre de la famille entre dans le salon... Tu crois que personne ne t'as vue?


Mais non tu trompes car Allah (sw) voit TOUT !!!


Se balader toute la journée avec un Ipod aux oreilles avec de la musique de RIHANNA ou encore BOOBA.


C'est un signe de la fin des temps...


Les jours ou la fille ne porte pas le hijab elle sera accrocher par ses cheveux...


Le jour où la parole sera donner aux membres de votre corps (mains, piends, oreilles,...)


Quels sont les mots que tu as le plus employer, 'TFOU, FILS DE... ou MASHA'ALLAH, SOUBHANALLAH?


Où es- tu allé, au SOHO, CARRE ou à la MOSQUEE?


Qu'as- tu écouté le plus dans ta vie, de la musique ou des versets du CORAN?


Que regardais- tu le plus souvent, YOUSSEF, BRAHIM, SAMIA, ZEINEB ou IQRA TV?


Qu'as- tu fais de ton corps, l'as- tu laisser traîner à gauche à droite ou t'es- tu respecter et résister aux tentations?


ça parrait si loin: la mort, le jour du jugement, mais NON !!!


ça te parrais tout à fait normal le fait d'ouvrir et de refermer les yeux, respirer,...


Regarde tes mains... tes belles mains qu'Allah (sw) t'a donner, qu'en as- tu fais? Cela fait combien de temps que tu n'as pris de Coran en main?


Mes chèrs frères et soeurs, regardez comment vivait les anciens, et regardez où nous en sommes aujourd'hui...


Est- ce cette image que le prophète Mohammed (saw) aurait aimé avoir de nous?


Sera- t-Il fière de toi?

 

En ce moment tu es ici sur terre avec tes proches, mais sache qu'un jour tu feras parti d'un groupe, LE PARADIS ou L'ENFER il n y aura pas de milieu, c'est NOIR ou BLANC... On peut comparer la vie à un examen qu'on à pas le droit d'échouer. Réussiras- tu l'examen? A vrai dire, tout dépend de toi...


REVEILLE-TOI, avant qu'il ne soit trop tard!!!


Ne te nois pas dans les vagues du HRÂM. Frequênte les gens bien, leurs influences ne pourra que te diriger vers la lumière...


Allah (sw) te voit où que tu sois, en es- tu consient??? Il te voit en ce moment entrain de lire ce mail... Et Il verra ce que tu en fera...


A toi de choisir.... Que vas- tu faire?


Je ne vais pas te dire que tu dois envoyer ce mail à autant de personnes pour avoir la bénédiction d'Allah (sw)


car tu sais aussi bien que moi que ce n'est pas vrai...


Je vais juste te demander de l'envoyer à tous les musulmans que tu connais.


Pas pour avoir une récompense ou quoi que se soit, mais juste faire un rappel !!!


Sur ce, j'éspère que mon mail te fera réfléchir et qu'il t'aidera à ouvrir
  les yeux incha'ALLAH...

A TOI DE CHOISIR...... QUE VAS-TU FAIRE ?

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 11:01

As salam 'alaykum wa Rahmatullahi wa Barakatuh

 

BismiLlahi Rahmani Rahim

 

 

 

Les Règles de Bienséance en Amitié

 

 

 

Toutes les louanges appartiennent à Allah, et que Sa Miséricorde soit sur celui auquel nul prophète n'a succédé, notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons jusqu'au Jour de la Rétribution.

L'amitié requiert certaines règles de bienséance que peu s’appliquent à respecter. C'est ainsi que nous remarquons fréquemment que l'amour se transforme en adversité, que l'amitié se mue en rancoeur et animosité, alors que si chacun des deux compagnons avait respecté les règles de l'amitié et s'y était maintenu, leur séparation n'aurait pas eu lieu et Satan n'aurait pu s'immiscer entre eux.

Parmi les règles de bienséance en amitié qu'il est impératif de respecter, on peut citer :

1-Que l'amitié et la fraternité se nouent pour l'agrément d'Allah, Exalté et Glorifié soit-Il.

2-Que le compagnon fasse preuve d'un bon comportement et de piété, car le Prophète a dit – que la Paix et la Bénédiction d'Allah soit sur lui - : « La personne est influencée par la religion de son ami ; alors que chacun d'entre vous choisisse bien celui avec lequel il devient ami. » (Rapporté par Ahmed et Abou Daoud, et jugé “bon” par Al Albani).

3-Que le compagnon soit doté d'un raisonnement sain.

4-Qu'il soit droit et s'éloigne des grands péchés, qu'il se conforme à la Sunnah et n'innove pas.

5-Qu'il cache les défauts de son ami et ne les divulgue pas.

6-Qu'il lui porte conseil avec gentillesse, douceur et amabilité et qu'il ne soit pas rude dans ses paroles.

7-Qu'il patiente en lui prodiguant des conseils et ne désespère pas de sa réforme.

8-Qu'il patiente face aux torts et préjudices causés par son compagnon.

9-Qu'il reste loyal et intègre envers son compagnon quelques soient les circonstances.

10-Qu'il lui rende visite en vue d’Allah – Exalté et Glorifié soit-Il – et non dans un intérêt purement matériel.

11-Qu'il s'enquière de ses nouvelles lorsqu'il s'absente et qu'il veille sur sa famille s'il voyage.

12-Qu'il se rende à son chevet s'il tombe malade, qu'il le salue quand il le rencontre, qu'il réponde à son invitation, qu'il lui prodigue conseil à sa demande, qu'il invoque pour lui La Miséricorde d'Allah s'il éternue et qu'il suive ses funérailles à son décès.

13-Qu'il mentionne ses qualités et rappelle ses mérites.

14-Qu'il veuille le bien pour lui comme il le souhaite pour lui-même.

15-Qu'il lui enseigne ce qu'il ignore de sa religion et qu'il le dirige vers ce qui est meilleur pour sa religion et sa vie d’ici-bas.

16-Qu'il le soutienne et le défende s'il fait l'objet de médisance dans les assises.

17-Qu'il lui porte secours s'il fait preuve d’injustice ou en est victime. Et le fait de lui porter secours s'il est injuste consiste à l'empêcher de commettre cette injustice.

18-Qu'il ne soit pas avare lorsqu'il a besoin de son aide, car le véritable ami est celui qui répond présent dans les moments difficiles.

19-Qu'il subvienne à ses besoins, s'efforce d'agir dans ses intérêts et se satisfasse de sa bonne conduite, minime fût-elle.

20-Qu'il le préfère à lui-même et lui donne la préséance sur autrui.

21-Qu'il partage ses joies et le réconforte en cas de tristesse et d'affliction.

22-Qu'il multiplie en secret les invocations en sa faveur.

23-Qu'il soit juste et équitable envers lui en cas de désaccord, et cela, même à son détriment.

24-Qu'il n'oublie pas de lui montrer son attachement, car l'homme vertueux est celui qui s'efforce de préserver cette affection à chaque instant.

25-Qu'il ne le blâme pas ni ne lui fasse des reproches continuellement.

26-Qu'il lui trouve des excuses et ne le contraigne pas à s'excuser :

Lorsque le bien-aimé commet un unique péché

Ses nombreux mérites viennent pour lui, intercéder…

27-Qu'il accepte les excuses qu'il présente.

28-Qu'il l'accueille chaleureusement s'il lui rend visite, qu'il lui présente un visage souriant et le traite avec grande déférence.

29-Qu'il lui offre des cadeaux et ne le prive pas de sa bonté et de sa sollicitude.

30-Qu'il oublie ses faux pas et passe outre ses erreurs.

31-Qu'il n'attende pas de sa part une quelconque rétribution en échange des services rendus.

32-Qu'il lui fasse part de l'amour qu'il lui porte, comme l'a conseillé le Prophète - que la Paix et la Bénédiction d'Allah soit sur Lui - : « Si l'un d'entre vous aime son frère alors qu'il le lui dise. » (Rapporté par Ahmed et Abou Daoud et jugé “authentique” par Al Albani).

33-Qu'il ne l'invective ni pour un péché ni pour un délit dont il s'est rendu coupable.

34-Qu'il fasse preuve de modestie à son égard et qu'il ne soit pas arrogant avec lui. Allah Le Très-Haut a dit : « Et abaisse ton aile (sois bienveillant) pour les croyants qui te suivent. »(Les poètes, 215).

35-Qu'il s'abstienne de polémiquer et de se quereller avec lui, afin d'éviter que cela ne soit la cause  de leur mésentente et rupture.

36-Qu'il n'ait pas de mauvais soupçons à son encontre, car le Prophète a dit - que la Paix et la Bénédiction d'Allah soit sur lui - : « Eloignez-vous du mauvais soupçon, car le mauvais soupçon est bien le plus mensonger des propos. » (Rapporté par Muslim).

37-Qu'il ne divulgue pas ses secrets, ni ne manque à sa promesse, ni ne s'allie à son ennemi dans ce qui le nuit.

38-Qu'il s'empresse de le féliciter et de lui annoncer les bonnes nouvelles.

39-Qu'il ne dénigre rien aucune de ses bonnes actions (ou services rendus), fussent-ils insignifiants.

40-Qu'il l'encourage constamment à progresser et à réussir.

Et Allah est plus savant.

Et que la miséricorde, le salut et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Mohammed ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

 

Traduit par : Gilles Kervenn

Revu par : Abu Hamza Al-Germâny

 

  Publié par le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)

www.islamhouse.com

 

As salam 'alaykum wa RahmatuLlahi wa Barakatuh


Partager cet article
Repost0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 10:26
          Méthodes pour renforcer sa mémoire

 Il fait partie de la nature humaine d’oublier, comme le poète arabe a dit :


'Il est seulement appelé l'homme (insan) à cause de son oubli (nasiyaan) et il est seulement appelé le cœur (Al-qalb) parce qu'il change si rapidement (yataqallib).'


Dans le passé il a été dit que le premier à oublier (awwal nasin) était le premier homme (awwal Al-nas), c’est à dire Adam, paix sur lui. L’oubli est quelque chose qui varie d’une personne à l’autre selon la nature de chaque individu; certains peuvent être plus distraits que d'autres. Certaines des choses qui peuvent aider à combattre l’oubli sont:


1. Se tenir loin du péché, parce que les mauvais effets des péchés aboutissent à une mauvaise mémoire et à l'incapacité de retenir la connaissance. L'obscurité du péché ne peut pas coexister avec la lumière de la connaissance. Les paroles suivantes ont été attribuées à Al-Shafi'i, qu’Allah lui fasse miséricorde :

« Je me suis plaint [à mon shaykh] Waki’ de ma mauvaise mémoire et il m'a enseigné de me tenir loin du péché.Il a dit que la connaissance d'Allah est une lumière et on ne donne pas la lumière d'Allah au pécheur. »

Al-Khatib a rapporté dans Al-Jami' (2/387) que Yahya ibn Yahya a dit : « un homme a demandé à Malik ibn Anas :
' ô Abu ' Abd-Allah ! Y a-t-il quelque chose qui améliorera ma mémoire ? ' Il a dit, ' si quelque chose peut l'améliorer, c’est de renoncer au péché. »

Quand une personne commet un péché, cela le submerge et cela mène à l'inquiétude et la douleur qui le tiennent occupé à penser à ce qu'il a fait. Cela engourdi ses sens et le distrait de beaucoup de choses avantageuses, y compris de la recherche de la science.


2. Evoquer fréquemment Allah, qu’Il soit glorifié, en faisant du dhikr, tasbih ( Subhan Allah '), tahmid (' Al-hamdu Lillaah '), tahlil (' Laa ilaaha ill-Allah ') et takbir (' Allahu akbar '), etc. Allah dit (dans le sens du verset) :
'…et invoque ton Seigneur quand tu oublies …' [Al-Kahf 18:24]

3. Ne pas trop manger, parce que trop manger amène la personne à trop dormir et à devenir paresseux et cela engourdi les sens, en plus de l'exposition au risque de maladies physiques. La plupart des maladies que nous voyons résultent de l'alimentation et de la boisson.


4. Certains des savants ont mentionné que certains produits alimentaires augmentent la mémoire, comme boire du miel, manger des raisins secs et mâcher certaines sortes de résine de gomme.


L’imam Al-Zuhri a dit :
« vous devriez manger du miel parce que c'est bon pour la mémoire. »
Il a aussi dit : « qui veut retenir les hadith doit manger des raisins secs. » (Dans Al-Jami' de Al-Khatib, 2/394).

Ibrahim ibn [ nom omis] a dit
: « Vous devriez mâcher la gomme de résine, parce qu'elle donne de l'énergie au cœur et débarrasse de la distraction.' (Dans Al-Jami' de Al-Khatib, 2/397).


Comme ils l’ont mentionné, une alimentation trop acide est une des causes de paresse et de faible mémoire.


5. Une autre chose qui peut aider la mémoire et réduire la distraction est la saignée (hijaamah) au niveau de la tête (ndt : la nuque), comme cela est bien connu par expérience.

(Pour plus d'information voir Al-Tibb Al-Nabawi de Ibn Al-Qayim). Et Allah est plus savant.


Partager cet article
Repost0