Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 04:30

 

Soigner la dureté passagère des âmes

 


السؤال
تحصل قسوة في نفوسنا في بعض الأوقات فكيف نُعالجها ؟

Question :
Une certaine dureté (qaswah) atteint parfois nos âmes, comment la soigner?



الجواب
تعالج تلك القسوة بأمور منها :

La réponse :
Cette dureté se soigne par des moyens [précis], et parmi eux :




-1طلب العلم النافع , وأهم ذلك دراسة العقيدة الصحيحة

1-
La recherche de la science utile, dont le plus important est l’étude de la croyance authentique (al 3aquida as-sahihah).




بالإكثار من الأذكار , ومنها الاستغفار-2
والتوبةوالأذكار اليومية

2-
La multiplication des formules de rappel (al adhkar), dont la demande de pardon(al istighfaar), le repentir et les formules de rappel quotidiennes (al adhkaar al yawmiyah).




مداومة قراءة-3
القرآن أو السماع له

3-
La continuité (mudaawamah) dans la lecture du Qur’an ou son écoute.



قراءة السيرة-4
الصحيحة من الكتب المعتمدة وقراءتها على الأهل .



4-
La lecture de la biographie (siira) authentique du Prophète tirée des livres reconnus et les lire à la famille.



قراءة تراجم العلماء وأقوالهم في الأخلاق ونحوها كالسير-5
للذهبي .



5-
La lecture des biographies (taraajim) des grands savants et de leurs paroles concernant le bon comportement notamment, tel [qu’on peut les trouver dans le livre] « Siyar a3lam an-Nubala’ » du savant « adh-Dhahabi ».



بالقراءة في الحديث مثل رياض-6
الصالحين والترغيب والترهيب , واستنباط الفوائد منه بين الأهل وغيرهم .



6-
Par la lecture des récits prophétiques (al-hadith) dans des livres comme « Riyadu sSaalihin » ou encore « Sahih atTarghibi wat Tarhiib », ainsi que de tirer profit de leurs enseignements et les partager avec la famille ou d’autre.




بالدعاء , وبالذات في جوف الليل-7
مع الحرص على قيام الثلث
لأخير من الليل قدر الاستطاعة , والحرص على كثير من النوافل من صلاة وصوم وغيره
.
7-
Par l’invocation (ad-du3a), et particulièrement au cœur de la nuit avec une attention particulière à la prière de nuit dans le dernier tiers autant que possible, et une attention particulière à la multiplication des œuvres surérogatoires (an-nawaafil) en prière et en jeûne et autre.



بالزيارة لأهل العلم الثقات السلفيين -8,
والاستماع لهم ولنصائحهم , وكذا الزيارات
العائلية لأناس خيرين يعينون على الطاعة .



8-
Par la visite des gens de science de confiance et « salafiyin », ainsi que l’écoute attentive de leurs conseils, et aussi, les visites familiales aux gens de bien qui aident à l’obéissance [à Allah Le Très-Haut].






منقول
من الكتاب الماتع

(( المَرقومُ من الإجابات المُختصرة في المنهج السلفيّ ))

للشيخ أبي عاصم عبد الله الغامدي حفظه
الله


Extrait de l’excellent livre
« Ce qui est écrit parmi les réponses abrégées sur le manhaj salafi »
Du chaykh Abi 3aasim 3abdiLLAH al-Ghaamidi
Qu’Allah le préserve





Traduction : Ummu 3abdil Wadoud.
Jazakaakumu LLAHU khayran de conseiller en cas d’erreur ou oubli ou autre




http://alrbanyon.yoo7.com/montada-f101/topic-t7950.htm#18187



و لا حول و لا قوة إلا بالله

 

 

يقول النبي صلى الله عليه و سلم (((عليكم بالصدق فإن الصدق يهدى إلى البر وإن البر يهدى إلى الجنة وما يزال الرجل يصدق ويتحرى الصدق حتى يكتب عند الله صديقا

 وإياكم والكذب فإن الكذب يهدى إلى الفجور وإن الفجور يهدى إلى النار وما يزال الرجل يكذب ويتحرى الكذب حتى يكتب عند الله كذابا )))

صحيح مسلم 4/2013ح رقم(2606).

Partager cet article
Repost0
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 04:30


leçons pour les pieux

Ibn Qayyim Al-Jawziyyah

Celui dans le cœur duquel la vénération d’Allah grandit, si bien qu’il ne peut Lui désobéir, Allah place dans le cœur des gens du respect pour lui afin qu’ils ne l’humilient pas.

Si les racines de la connaissance s’ancrent fermement dans la terre du cœur, pousse alors l’arbre de l’amour, et lorsque cet arbre s’ enracine et se fortifie, il donne comme fruit l’obéissance à Allah. Ainsi, cet arbre ne cesse

« [De] donner ses fruits à tout instant, par la grâce de son Seigneur. » (Sourate Ibrâhîm, v.25.)

La première demeure des serviteurs est :
« Ô vous les croyants ! Evoquez beaucoup Allah et glorifiez-Le matin et soir. » (Sourate Al-Ahzâb, v.41-42.)

La seconde :
« C’est Lui qui vous évoque - ainsi que Ses anges - pour vous sortir des ténèbres vers la lumière » (Sourate Al-Ahzâb, v.43.)

Et la dernière :
« Leur salutation le jour où ils Le rencontreront sera : « Paix ! » » (Sourate Al-Ahzâb, v.44.)

La terre de la nature saine est spacieuse et accepte ce qu’on y plante. Si on y plante l’arbre de la foi et de la piété, il donne une douceur éternelle, et si on y plante l’arbre de l’ignorance et des passions, tous ses fruits seront amers.

Reviens vers Allah, cherche-Le de ton regard, ton ouïe, ton cœur et ta langue. Ne L’éloigne pas de ces quatre choses car personne n’est revenu à lui par Sa grâce, si ce n’est à travers ces quatre choses, et personne n’a été éloigne de Lui par abandon d’Allah si ce n’est à travers ces quatre choses. Celui [à qui Allah] accorde le succès entend, voit, parle et saisit [de sa main] [en visant toujours l’agrément] de son Maître. Quant à celui qui est abandonné, cela ne naît que de lui-même et de ses passions.

Le développement et la croissance de l’obéissance [à Allah] est similaire à un noyau planté [dans la terre] qui devient un arbre et donne des fruits que tu manges et donne ensuite des noyaux que tu plantes. Ainsi, à chaque fois que [cet arbre] donne quelque chose, tu récoltes ses fruits et plantes ses noyaux… Et c’est de la même manière que s’engendrent les péchés. Que l’homme sensé médite sur cet exemple, sur le fait que la bonté n’a de récompense que la bonté, et que le péché a pour châtiment d’être suivi d’un péché.

Il n’est pas étonnant de voir un serviteur s’humilier devant Allah, L’adorer et ne pas cesser d’être à Son service, étant donné son besoin et sa pauvreté vis-à-vis de Lui. Plus étonnant, un Roi cherchant à se faire aimer de Ses serviteurs à travers Ses différents bienfaits, et chercher leur affection à travers Ses différentes formes de bienfaisance, alors qu’Il n’a pas besoin d’eux.

Te suffit la fierté d’être Son serviteur
Et te suffit comme gloire qu’Il soit ton Seigneur


Source : Al-Fawâ’id, p.64-65
Traduit par les salafis de l’Est

Partager cet article
Repost0
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 04:30


La France fait une fixation sur :


10 Minarets

400 Niqab

1 candidate "voilée",

 8 Quick " Halal "

 

 Mais FAiT SEMBLANT D'iGNORER :

2 millions de chômeurs

 3 millions de travailleurs pauvres

800 000 SDF,

65 000 détenus pour 50 000 places en prison

13 000 suicides par an

1 million de français sous antidépresseurs,

 

La hawla wa la qouwata ila billah

Partager cet article
Repost0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 04:30


http://dodyhema.jeeran.com/my_folder6/my_folder7/my_folder8/bismillah.gif

combien mesurerons les gens du Paradis ?

réponse : Ils mesurerons soixante coudéé soit 30 métre

preuve : Concernant la forme d’Adam (‘alayhi Salam), le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit: « Allah créa Adam sous sa propre forme, mais il mesurait soixante coudées dans le ciel. Tous ceux qui iront au paradis seront sous cette forme d’Adam et de sa taille, soixante coudées. Après lui, la taille des créatures ne fait que diminuer graduellement jusqu’à celle de nos jours ». (Rapporté par Al Bokhari).

 

Partager cet article
Repost0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 04:30
"Moi Wahhabite!?" -Rappel sur le Tawhid-
Partager cet article
Repost0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 04:30

              Mêlons-nous de ce qui nous regarde ! ...

fleurs.jpg

Explication d’un hadîth sur le comportement du musulman

par le Noble Chaykh

Muhammad Ibn Sâlih Al-‘Uthaymîn

-qu’
Allâh lui fasse miséricorde-

As-
salâmu ‘alaykum wa rahmatu-llâhi wa barakâtuh.
Le lundi 24 Muharram 1428 H..

D’après Abû Hurayrah – qu
Allâh l’agrée -, il dit : « Le Messager d’
Allâh sallâ-llâhu ‘alayhi wa sallam- a dit :

« .مِنْ حُسْنِ إِسْلَامِ الْمَرْءِ تَرْكُهُ مَا لَا يَعْنِيهِ »




« Fais partie du bel Islâm d’une personne que de délaisser ce qui ne la regarde pas. » » [1]

L’explication (ach-charh) du noble
Chaykh Muhammad Ibnu Sâlih Al-‘Uthaymîn -rahimahu-llâh- :

L’Islâm d’une personne [signifie] sa soumission (istislâmihi) à Allâh ‘azza wa djalla extérieure (zâhir) et intérieure (bâtin).
Celle intérieure, signifie la soumission du serviteur à son Seigneur par sa bonne croyance
(‘aqidah) et par la réforme (islâh) de son coeur, cela, pour qu’il soit un croyant avec tout ce que la Foi (îmân) impose (implique) d’après le hadîth de Djibrîl [cité] précédemment.
La soumission extérieure (
istislâm zâhir) est la réforme (islâh) de ses actes apparents, comme ses paroles avec sa langue (lisânih) ou ses actes avec ses membres (djawârih) et en Islâm, les gens sont évidemment très différents [dans leurs actions], de même qu’ils le sont dans leurs allures (ichkâl) et leurs aspects (suwar) ; parmi eux, il y a le grand, le petit, le gros (corpulent) ou autre que cela, ainsi que le laid et le beau ; ils sont visiblement très différents.
Et de la même façon, ils sont différents dans leur islâmité à Allâh ‘azza wa djalla.
D’ailleurs, Allâh a dit dans Son Livre :

(…On ne peut comparer cependant celui d’entre vous qui a donné ses biens et combattu avant la conquête... ces derniers sont plus hauts en hiérarchie que ceux qui ont dépensé et ont combattu après. Or, à chacun, Allâh a promis la plus belle récompense, ...)
(Coran : 57 Le Fer /10)

Donc, si les gens sont différents dans leur Islâm, parmi ce qui [aide] à accroître le bel Islâm d’une personne, c’est le délaissement de ce qui ne la regarde et concerne pas dans sa religion et dans sa vie d’ici-bas.
Ainsi, si la personne musulmane veut que son
Islâm soit excellent qu’elle délaisse donc ce qui ne la regarde pas.
Par exemple : S’il y a un acte et que tu hésites à l’accomplir ou non, regardes s’il fait partie de tes affaires religieuses et matérielles importantes (
hâmmah). [Si cela s’avère important,] accomplis-le sinon délaisses-le, le salut (as-salâmah) est plus sain (sauf /aslam).
De même, ne te mêles pas des affaires des gens, si cela ne te concerne pas [car] c’est le contraire de ce que font certaines personnes de nos jours afin d’être au courant de la réputation
(a’râd) des gens et de leurs situations (conditions /ahwâlihim).
[Unetelle,] trouve deux personnes qui parlent, elle essaye de s’approcher d’eux afin d’écouter ce qu’ils disent. [Egalement,] elle trouve une personne qui vient de quelque part, tu la vois s’enquérir, voir, s’empresser [auprès] de la personne elle-même et lui dire :
« D’où viens-tu ? Que t’a dis untel ? Que lui as-tu répondu ? » ou d’autres [propos] similaires au sujet d’affaires qui ne la concernent pas et ne lui étant pas importantes.
[Par conséquent,] les affaires qui ne te regardes pas, abandonnes-les car cela fait partie de ton bel Islâm et aussi [dans ce délaissement,] se trouve un repos (
râhah) pour l’homme.
Donc, le fait que l’homme ne se préoccupe que de lui-même, signifie le repos mais quant à [son] intéressement aux situations des gens, il s’accablera alors d’une extrême fatigue, beaucoup de bien (
khayr) lui échappera sans rien pouvoir profiter [de cela].
Quant à toi, fais en sorte que ta persévérance (
da- bak) et ta préoccupation (hammak) soient celles de ta [propre] personne. Examines [plutôt] ce qui t’est profitable), fais-le et ce qui t’est inutile, délaisses-le [car il] ne fais pas partie de ton bel Islâm (husn islâmik) que de rechercher des choses qui ne te concernes pas.
En outre, si nous adoptons [cette conduite] et que l’homme commence à s’occuper de lui-même en ne s’intéressant pas à autrui, il obtiendra alors, beaucoup de bien (khayr).
Et pour ce qui est de certaines personnes, tu les trouves [entrain de] se tracasser
(machghûl) par les affaires (chu ûn) d’autrui dans lesquelles, il n’y a aucune utilité (fâ idah), elles perdent alors leurs temps, tourmentent leur cœur, dispersent leurs pensées et un énorme avantage (bien /masâlih) passera à leur actif.
[Aussi,] tu trouves un homme déterminé (da ûb) qui ne se soucie que de lui même et de ce qui le regarde, tu constates [alors] qu’il y a [un bon] résultat [dû à ce comportement] (
yantadj), qu’il [en] tire bénéfice (yathmur), qu’il parvient [à cela] (yahsul) et qu’il se trouve [dans un état] d’apaisement du cœur et du corps.
Et c’est pourquoi, ce hadîth est énuméré parmi les paroles concises (
djawâmi’) du Prophète -sallâ-llâhu ‘alayhi wa sallam-.
Si tu veux accomplir un acte ou le délaisser, regardes [au préalable] s’il te concerne ou non ; s’il ne te concerne pas, délaisses-le et délivres-en toi, et s’il te concerne, alors, consacres toi à lui selon [son temps].
En toute circonstance, tout homme est raisonnable (
‘âqil), comme dans le hadîth précédent :

« …الْكَيِّسُ مَنْ دَانَ نَفْسَهُ وَعَمِلَ لِمَا بَعْدَ الْمَوْتِ »


« al-kayyisu man dâna nafsahu wa ‘amila limâ ba’da-lmawt… »

« Le doué de raison est celui qui dompte (corrige) son âme et qui œuvre pour ce qui [l’attend] après la mort. » » [2]

Tout homme raisonnable doit veiller à oeuvrer pour ce qu’il y a après la mort (l’Au-delà) et à se remettre en question par rapport à ses oeuvres.

Et c’est Allâh qui couronne de succès [qui Il veut].
___________________
[1] : Rapporté par Tirmidhî (2317) et d’autres qui dit qu’il est «
hasan/bon ». Il a été rendu « sahîh/authentique » par l'Imâm Al-Albânî -rahimahu-llâh- dans « sahîhu-ldjâmi’ » sous le numéro 5911. Voir « riyâdu-ssâlihîn – Le Jardin des Vertueux » avec la vérification de Chaykh Al-Albânî –rahimahu-llâh- aux éditions « al-maktabu-lislâmî » : Page 76, hadîth n°68 du chapitre [5] : « al-murâqabah ».
[2] : Rapporté par At-Tirmidhî (2459) et d'autres qui dit qu’il est «
hasan/bon » mais il a été rendu « da’îf/faible » par l'Imâm Al-Albânî -rahimahu-llâh- dans « da’îfu-ldjâmi’ » sous le numéro 4305. Voir « riyâdu-ssâlihîn – Le Jardin des Vertueux » avec la vérification de Chaykh Al-Albânî –rahimahu-llâh- aux éditions « al-maktabu-lislâmî » : Page 76, hadîth n°67 du chapitre [5] : « al-murâqabah ».

Traduction effectuée par une sœur –qu’
Allâh la récompense pour ce travail-. Revue et corrigé par MUKHLISÛN.
Source de l’article : http://mukhlisun.over-blog.com/article-5619319.html
Source de la fatwah : http://www.misrsalaf.com/vb/showthread.php?t=6439 - Tiré du Livre « riyâdu-ssâlihîn », explication (ach-charh) de Chaykh Al-‘Uthaymîn.



" Je vous conseille de  revenir aux livres de ceux qui suivent le coran et la sunnah avec la compréhension des pieux prédécesseurs
et met en garde contre le fait de se référer aux ouvrage s'y opposant ainsi
qu'aux livre récemment écrit par des personne se prenant pour des savants
et qui n'ont pas pris la science de ceux qui la possèdent réellement ni de ses référence de base"
Partager cet article
Repost0
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 04:30

                                                          
                                                                http://i17.servimg.com/u/f17/11/87/35/77/349610.gif    

Question :cigarette.gif

J’ai appris que mon fils fumait en cachette depuis un certain temps.
Qu’est-ce que votre éminence me recommande pour que je l’aide à arrêter de fumer ?
Quelle sanction s’applique au fait de fumer ?


Réponse : 

Au début, les savants ont divergé au sujet du tabac, comme il est de coutume lorsqu’un événement nouveau se produit. 


Néanmoins, après que le tabac se soit aujourd’hui révélé nocif, il est devenu clair et évident de le déclarer illicite.


Fumer est donc interdit :


1
 Parce que cela entraîne des dépenses inutiles dans ce qui est nuisible ;  

 


2
 C’est la cause de nombreuses maladies dont la plus grave est le cancer. 



3  Cela rend d’humeur désagréable : en effet, le fumeur en manque de tabac ressent une angoisse et une oppression, il déteste qu’on lui parle et un rien le met en colère.  


4  Fumer peut faire ressentir une certaine paresse vis-à-vis des adorations : c’est évident pour le jeûne ; quant aux autres adorations : le moment de la prière peut certainement avoir lieu alors qu’il n’a pas fumé depuis longtemps, ce qui lui rend la prière insoutenable.
 

5  Le tabac peut être une cause d’empêchement d’entrer à la mosquée, du fait de la mauvaise odeur qui incommode les prieurs et les anges. 


Fumer est donc illicite. 


Celui qui aime le bien pour lui-même s’en écarte même si cela ne comportait qu’un seul de ces effets néfastes, alors que dire
lorsqu’ils sont tous réunis ? 


Et il y en a sûrement d’autres qui ne me viennent pas à l’esprit maintenant.  


Le conseil que nous donnons à ce père, c’est de faire tout son possible pour que son fils reste à ses côtés et pour qu’il le conseille. 


Lorsque l’enfant ne quitte pas son père et que celui-ci l’occupe à des occupations bénéfiques, il se détourne alors certainement du tabac surtout s’il est encore jeune et qu’il ne fume que depuis peu.

Nous implorons Allah pour qu’il aide ce père à rendre son fils meilleur.


    • Kitâb ad-Da‘wa
       (4), tome 1 pages 39 et 40
       
copié de fatawaislam.com   
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine
Par 3ilm char3i-La science legiferee
Partager cet article
Repost0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 04:30

 

salam.gif salam image by rajarockapak

Pourquoi sur terre l'homme a différente couleur de peau ?

réponse : car Adam a été crée avec différente couleur de terre

preuve : Lorsque Dieu voulut créer Adam ,il ordonna à l'ange Gabriel d'enlever de la face de la terre une poignée de chaque éspéce d'argile :de la noire ,de la blanche ,de la rouge,de la jaune,de la bleue et de chaque éspéces différente..

Le Prophète (saws) dit: « Allah a créé Adam d’une poignée qu’Il a prise de toutes les substances de la Terre, c’est ainsi que les fils d’Adam se sont diversifiés proportionnellement à la Terre : Il y a parmi eux le roux, le blond, le noir. Il y a de même le doux, le dur, le vilain, et l’agréable » (Rapporté par Al Tirmidhî)

Partager cet article
Repost0
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 04:30



Bara'a est une petite fille agée de 10 ans.

Ses parents, égyptiens, tous deux médecins de profession, voyagèrent en Arabie Saoudite, à la recherche d'une vie meilleure.
Dès lors, elle mémorisa le Coran avec les règles de Tajweed. C'était une fille très intelligente. Son professeur disait qu'elle méritait d'être au collège, non à l'école primaire.

Un jour, soudainement, sa mère se mit à ressentir de fortes douleurs abdominales.
Après divers examens médicaux, on diagnostiqua un cancer, en phase terminale.
Elle pensait qu'il serait plus sage d'en parler à sa fille, surtout si un jour elle devait se réveiller, et ne pas trouver sa mère auprès d'elle.
Voici commment elle le lui annonça :

" Bara'ah, je te devancerai au Paradis, mais je veux que tu lises le Coran que tu as mémorisé tous les jours, alors il te protègera tout au long de ta vie."

La petite fille n'avait pas réellement compris ce que sa mère tentait de lui dire.
Mais elle commençait à remarquer la détérioration de l'état de santé de sa mère, surtout lorsqu'elle due être transférée à l'hôpital pour une surveillance et des soins en continu.
Après l'école, la petite fille venait la voir et lui réciter le Coran. Elle restait auprès d'elle jusqu'au soir où elle rentrait avec son père.

Jusqu'au jour où ...
Son père reçoit un appel de l'hôpital l'informant que son épouse était dans un état critique, et qu'il devait venir aussi vite qu'il pouvait.

Il se rendit immédiatement à l'école pour prendre Bara'ah avant de se diriger vers l'hôpital.Une fois arrivé, il demanda à Bara'ah de rester dans la voiture, afin qu'elle ne soit pas choquée par la disparition de sa mère.

Il sortit alors seul de sa voiture, les yeux pleins de larmes. Et alors qu'il s'engagea pour traverser la route qui le séparait de l'hôpital, il fut heurté par une voiture et mourut devant les yeux de sa fille....Inna liLlahi wa innaa ileyihi raaji3uun..

La tragédie ne s'arrête pas là ...
5 jours plus tard, sa mère s'en alla à son tour, laissant Bara'ah seule .... sans ses parents.

Les proches de ses parents se mirent à la recherche de sa famille en Egypte, afin qu'ils prennent soin d'elle.

Jusqu'au jour où ...
Elle commença à se plaindre de douleurs semblables à celles qu'avaient ressenties sa mère défunte.rahimahALlah.
Les examens réalisés révélèrent un cancer...innaa liLlahi wa innaa ileyhi raaji3uun !

Alors, vous vous demandez quelle fut la réaction de cette petite fille, à l'annonce de cette terrible nouvelle.Voici ce qu'elle dit : " El HamduliLleh, maintenant je serai avec mes parents."Le choc et la stupéfaction s'empara de son entourage, face à cette petite fille qui affrontait calamité, après calamité, avec PATIENCE et SATISFACTION DE CE QU'ALLAH AVAIT DECRETE.

Alors, l'histoire de la petite Bara'ah commença à se diffuser...un saoudien vertueux décida de s'occuper d'elle, il l'envoya en Grande-Bretagne afin qu'elle suive un traitement.

Les jours passèrent et le cancer s'étendait à l'ensemble du corps, forçant les médecins à lui amputer les jambes..

Bara'ah restait patiente et satisfaite du décret d'Allah.

Quelques jours après l'amputation, le cancer s'étendit au cerveau; les médecins optèrent pour une nouvelle intervention chirurgicale sur son cerveau...
et depuis, elle est dans un coma TOTAL...

Cette vidéo nous offre la jolie voix de cette petite fille, avant qu'elle ne tombe dans le coma :

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 04:30

          noix-de.jpg                                                                                      

Assalamou alaikoum wa rahmatullah

Tentative de traduction de la réponse de Abul Abbas :
"La noix de muscade a des propriétés enivrantes.

encadré en bref :
"Les propriétés enivrantes de la nx de muscade a un long passé en Europe...Elle était utilisé en tant que substitue à d'autres produits quand ceux ci étaient indisponibles. Les prisonniers, les marins...faisaient partis de ses consommateurs. En 1946, quand il était en prison, Malcom X utilisait la nx, avant sa conversion à l'islam, quand il était à court de marijuana..."

Shaykh Ahmad ibn Hajr al-Haytamee (d.974), qui était un soufi ash3ari, mais qui était une référence dans le fiqh shafi3ii selon les adeptes du madhab, semble être celui qui a le plus détaillé le sujet.

Il a écrit que la noix de muscade est haram selon les 4 madhahib à cause de sa capacité d'enivrement naturel. Il a décrit comment les savants ont utilisés la noix de muscade comme critère pour juger les autres produits, comme le qaat, ce qui nous pousse à croire que (la noix de muscade) était considérée comme un enivrant idéal.

Il considérait aussi sa consommation comme un grand péché, du fait de son caractère enivrant. Tout ceci est mentionné dans son livre "Az-Zawaajir" (chapitre grand péché no 170).

Sa recherche a été commenté par Shaykh Muhammad ibn Ibraaheem et le comité permanent l'a aussi commenté dans sa fatwa (v.22/pp.162-168), signé par Shaykh Ibn Baaz, Shaykh 'Abdur-Razzaaq 'Afeefee et d'autres datée au 4/11/1376.

Pendant les dernières 11 années passés, je n'ai pas vu de noix de muscade (en tant qu'épice) en vente en Arabie Saoudite et j'en ai cherché dans les rayons épices (avant de savoir). Les gens m'ont dit que ce n'était pas autorisé dans le pays, excepté une petite quantité dans quelques produits alimentaires. Cependant je ne suis pas en mesure de te confirmer que c'est toujours d'actualité. En se basant sur ce qui disponible le marché actuel, ça a l'air d'être vrai.
Et Allah sait mieux "

"En arabe la noix de muscade se dit : jawazatu attib"
Voici une traduction rapprochée.

 




الحمد لله رب العالمين وصلى الله على محمد وعلى آله وسلم. وبعد.
فهذا سؤال من بعض الاخوة عن حكم جوز الطيب يقول فيه :
ما تقولون في الجوز الذي يدق ويوضع في لحلوى والشاي وقد يضعه أناس في الأرز وغير ذلك من طرائق الاستخدام ؟
الجواب : اعلم أن الجوز يطلق على" النار جيل" وعلى" جوز الطيب" أما النار جيل فهو حلال وحبه كبير فبعضه في حجم رأس الإنسان الكبير وبعضه في حجم رأس الطفل وأما الجوز المسؤول عنه فهو كبعر الإبل وهو حرام لأنه من المسكرات والقليل منه ينشط البدن والكثير منه يسكر والرسول صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول :" ما أسكر كثيره فقليله حرام " .
وأول من أفادنا بهذا الشيخ مقبل بن هادي الوادعي رحمه الله ، ولقد أكل من الجوز من نثق بدينه فحصل له ما يحصل لأهل السكر من شدة الظمأ والضحك اللاإرادي وغير ذلك .وقد ذكر ابن حجر الهيتمي جوز الطيب في كتابه الزواجر عن اقتراف الكبائر في الكبيرة السبعين بعد المائة ونقل عن ابن دقيق العيد أنها مسكرة وذكر كلاما للعلماء كابن العماد والمتأخرين من الشافعية والمالكية والحنابلة كابن تيمية وإنما لم يكن هناك كلام للمتقدين لأنها إنما عرفت في العصور المتأخرة ومما قاله الهيتمي قوله : وممن نص على اسكارها أيضا العلماء بالنبات من الأطباء وإليهم المرجع في ذلك .وقال أيضاً : وعجيب ممن خاطر باستعمال الجوزة مع ما ذكرناه فيها من المفاسد والإثم لأغراضه الفاسدة .أهـ
ويقول أحمد قدامة في كتابه " قاموس الغذاء والتداوي بالنبات " (ص 185 ) في أثناء كلامه على جوز الطيب : وهو يحوي مادة مخدرة سامة تسمى " ميريستين " .أهـ
وبناءاً على ما تقدم فلا يجوز استعمال كثير الجوز ولا قليله ولا يجوز بيعه ولا شراه ولا حمله ولا التعاون فيه على أي حال ونعامله كما نعامل بقية المسكرات والله أعلم .
ومن أراد التوسع في ذلك فاليرجع إلى كتاب الزواجر للحافظ الهيتمي رحمه الله
. كتبه \ عبد العزيز بن يحي البرعي بتأريخ 14\ 1 \ 1424
وإليكن هذا الرابط يوجد به الكثير عنها
فتوى في حكم تناول جوز الطيب- الجوزة الصغيرة - للشيخ عبد العزيز البرعي

http://www.sahab.net/FORUMS/showthread.php?p=693387

Et voici la traduction d'un frère :

la louange a ALLAH et le salut d ALLAH et sa priere sur mohammed et sur ses proches,

ceci est une question posee par l'un des freres concernant le jugement sur la noix de muscade, citant: que dites vous sur la noix de muscade que l on moud et mettons dans la preparation des gateaux et du the, et y'en a qui le mettent dans le riz et autres preparations encore?
====
reponse de chaykh bour3i:

sache que le terme "noix" designe la noix de coco et la noix de muscade, la noix de coco est licite, son fruit est grand de taille, y en a qui a le diametre du crane humain, et y en a au diametre equivalent au crane d un enfant, mais la noix concernee par la question ressemble au crottes de chameaux, et c est illicite, car ca rentre dans les produits enivrants, la petite quantite stimule le corps et la grande quantite enivre, le prophete sallaLLAHOU alayhi wa sallam dit:« Tout ce qui enivre en grandes ou petites quantités est interdit »,

et le premier a nous avoir fait profiter de cela est chaykh mouqbil ben hadi al wadi3i rahimahouLLAH, et la noix fut consommee par une personne dont la pratique religieuse est de confiance, il a eu les symptomes apparaissant sur les personnes ivres, tel que la soif et le fou rire, et autres symptomes,

et ibn hajar al haytami a parle de la noix de muscade dans son livre "a-zzawajir 3an iqtiraf-il-kabair" (les reprobations de faire les grands peches), dans le 170eme grand peche, et il a ete rapporte sur ibn daqiq al 3id qu'elle est enivrante, il a cite des paroles de savants tel que ibn 3ammad, et les derniers tel que les chafi3ites, les malekites et les hanabilah tel qu'ibn taymiyya, alors qu'il nya pas de paroles des antecedants sur cela car elle n'a ete connue que durant les derniers temps, et parmi ce qu'a dit ibn al haytami: et ce qui prouve son caractere enivrant aussi c est les herboristes et ils representent une reference dans cela, il a dit aussi: c est etonnant comment y'en a qui prennent le risque de la consommer avec tout ce qu on a cite sur ses prejudistes et effets nuisibles,

ahmed qoudama cite dans son livre: le dictionnaire des aliments et la guerisson par les herbes, page 185 en parlant de la noix de muscade, et ca contient une substance drogeuse poisonneuse nommee miristine.

et de ce qui a precede, il n est pas permis d utiliser la grande ou petite quantite de noix de muscade, ni son commerce, ni sa portee, ni s entraider dedans dans ttes les situations, et on le traite comme on traite le reste des enivrantes, et ALLAH est plus savant,

et toute personne souhaitant s'etaler sur ce sujet peut revenir au livre zawajir de al hafid al haytami rahimahouLLAH.

 

source : http://www.fourqane.fr/

Partager cet article
Repost0