Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 08:11

 

Soucie- toi de la situation de tes frères & soeurs en Allah avant qu'il ne t'en parle !


Un homme alla trouver l'un de ses amis et frappa à sa porte, cet ami sortit et lui demanda : « Qu'est ce qui te fait venir ? » Il lui répondit : « J'ai une dette de quatre cent dirhams » L'ami compta quatre cent dirhams et les lui donna puis rentra en pleurant ! Son épouse lui demanda : « Pourquoi lui avoir donné si cela t'est difficile à ce point ? » Et lui de répondre : « Je pleure en fait car je n'ai pas cherché à connaître sa situation au point qu'il dut frapper à ma porte.

 ***

 

Ma'mar - à dit une très belle parole :

« L'une des pire choses dans le bien est de pousser autrui à demander de l'aide alors qu'il est gêné. Puis ton bienfait n'est même pas à la hauteur de ce qu'il endure comme embarras. Il aurait plutôt fallu chercher à connaître la situation de ton frère et lui faire parvenir ce dont il a besoin sans le pousser à en faire la demande »

 ***

Al-Fudayl Ibn 'Iyad a dit : « On raconte qu'un homme dans le besoin vint trouver quelqu'un qui lui dit : « C'est moi que tu es venu spécialement voir pour ton besoin ? Qu'Allah te récompense en bien » Et il l'en remercia »

 ***

On s'adressa à Abu 'Uqayl al-Baligh en ces termes : « Comment as-tu trouvé Marwan Ibn al Hakam lorsque tu lui présentas ton besoin ? » Il répondit : « J'ai remarqué que son envie de bien agir était plus grande que celle de reconnaissance, et que son besoin de rendre service était plus fort même que celui de la personne en détresse ! »


Extrait du livret : Aide ton prochain de Azhari Ahmad Mahmud


source:
http://ya-amatullah.blog4ever.com

Partager cet article
Repost0

commentaires