Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 08:52

                Pourquoi nous a t'on donnée 2 oreilles et 1 seule bouche ? (réponse)
index.jpg

D'après Abu houreira radhiallahou'anhou, le messager d'ALLAH ta'ala , sallALLAH a'lihi wa salim a dit: "QUE celui qui croit en ALLAH ta'ala et au jour dernier dise du bien ou qu'iL se TAISE.." sahih boukhari (6475), mouslim (74)


An nawawi a dit dans Charhoul Arbain en commentant ce hadith: "Ach chafii a dit: Ce hadith v
eut dire que s'il veut parler, qu'il reflechisse d'abord.Dans le cas où il ne voit aucun préjudice à cela, qu'il parle, mais s'il y voit un préjudice ou bien à quelques doutes, qu'il s'abstienne."

On rapporte que certains savants ont dit : "Si vous achetiez du papier pour les Anges qui consignent vos paroles, vous éviteriez beaucoup de paroles."


L'imam Abu hatim ibn hibban Al bassati a écrit dans son livre Rawdatoul Ouqala wa Noouzhatoul Foudhala (page 45): "Il incombe à la personne douée de raison de garder le silence jusqu'à ce qu'elle soit obligée de parler; qu'ils sont nombreux , ceux qui regrettent après avoir parlé, et peu nombreux, ceux qui regrettent d'avoir gardé le silence..La personne dont le malheur est le plus durable et dont l'épreuve est la plus grande est celle dont la langue est bavarde".

Il poursuit p 47, "ce qui incombe à tout individu doué raison, c'est d'être juste envers ses oreilles par rapport à sa bouche, et de savoir que si on lui a donné deux oreilles et une seule bouche, c'est justement pour qu'il écoute plus qu'il ne parle;parce que si il parle , peut être qu'il éprouvera des regrets mais si ne parle pas, il n'aura rien à regretter.Et il est plus en mesure de se prémunir contre ce qu'il n'a pas dit que contre ce qu'il a dit. Dès qu'il profère un mot, ce dernier devient son maitre, mais s'il ne le prononce pas, c'est lui qui en est maitre".

Puis on lit plus loin page 49, "La langue de la personne sensée se trouve derrière son coeur.Lorsqu'elle veut parler, elle revient vers son coeur, si c'est à son avantage, elle parle; sinon elle se tait.En revanche l'insensé a son coeur au bout de sa langue: il prononce ce qui vient à sa langue; or celui qui ne préserve pas sa langue n'a pas compris sa religion".

Et afin de clore ce petit rappel, Al boukhari et Mouslim ont rapporté dans les sahihain (6477 et 2988) que d'après Abu Hurayra, le Messager d'ALLAH salla Allah 'aleyhi wa sallam a dit : " En vérité, l'individu prononce parfois un mot sans savoir ce qu'il implique, et se précipite avec cela dans le feu de l'enfer à une distance supérieure à celle comprise entre le Levant et le Couchant.
Partager cet article
Repost0

commentaires