Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 04:30
Les vertus de l'eau de Zam -zam


zam-zam02.gif
A chaque fois qu'une personne complète un Tawâf (sept rotations autour de la Ka'bah, que ce soit au cours du rituel du "Oumrah" ou autre), elle doit accomplir deux unités de prière, comme l'a enseigné le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) par sa pratique. Après cela, il est lui recommandé de boire de l'eau de Zam-zam. Les vertus particulières de cette eau sont mentionnés dans un certain nombre de Hadiths.

Parmi celles-ci, il y a le fait qu'elle suffit comme moyen de subsistance -et peut donc servir à compenser également la nourriture- et qu'elle peut constituer un remède contre les maladies. Dans une Tradition (dont les maillons de la chaîne de transmission ont été qualifiés de "dignes de confiance" par Hâfidh Al Moundhiri r.a.) rapportée de Ibn Abbâs (radhia Allâhou anhou), les propos suivants sont attribués au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam):
"La meilleure eau sur la surface de la terre est celle de Zam-zam. Elle suffit comme subsistance et constitue un (moyen de) guérison pour la maladie." (Tabrâni et Ibn Hibbân - Qualifié de "Hassan" (bon) par Al Albâni r.a. dans "As Silsilat ous Sahîhah")

Abou Dharr (radhia Allâhou anhou), le célèbre Compagnon du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), rapporte justement sa propre expérience à ce sujet… Selon ses dires, au tout début de l'Islam, lorsqu'il vint à Makkah pour rencontrer le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) et prendre connaissance de son message, il vécut pendant un mois entier en ne consommant rien d'autre que l'eau de Zam-zam: Celle-ci satisfit non seulement sa faim et sa soif, mais le rendit même obèse ! (Mouslim - Hadith N°4520)

Par ailleurs, des Hadiths authentiques affirment de façon explicite que la consommation de l'eau de Zam-zam constitue une occasion propice pour l'acceptation des douas. ("mâou zamzam limâ chouriba lahou" - Ibn Mâdja - Authentifié par Al Albâni r.a. dans "Irwâ oul ghalîl", "Sahîh Ibn Mâdja" et "Sahîh oul Djâmi'") On rapporte, au sujet de Ibnou Abbâs (radhia Allâhou anhou), qu'il faisait l'invocation suivante en buvant l'eau de Zam-zam: "Ô Allah ! Je te demande une science utile (et profitable), une large portion (subsistance -"rizq") et une guérison contre toute maladie" ("Allâhoumma inny as'alouka 'ilmân nâfiâ wa rizqan wâsi'â wa chifâ'am min koulli dâ".) (Réf: "Fiqh ous Sounnah" - Volume 1 / Page 720)

Historiquement, les sources musulmanes indiquent que le puits de Zam-zam a été, à l'origine, pourvu par Allah à Hâdjrah (alayhas salâm) -l'épouse de Ibrâhim (alayhis salâm)- et son fils Ismaïl (alayhis salâm), afin de leur fournir la boisson dont ils avaient tant besoin alors qu'ils se trouvaient, seuls, dans une vallée désertique… (Voir à ce sujet Sourate 14 / Verset 37 et le long récit de Ibn Abbâs (radhia Allâhou anhou) présent dans le Sahîh oul Boukhâri et qui relate cet épisode.) Depuis, des milliards d'individus se sont abreuvés (et s'abreuvent encore) de son eau.

A noter enfin que le fait que Djibraïl (alayhis salâm) ait lavé le cœur du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) avec l'eau de Zam-zam la nuit où eut lieu l'ascension - Mi'râdj - (comme cela est mentionné dans plusieurs Traditions authentiques) est une indication supplémentaire témoignant de son statut particulier.

Wa Allâhou A'lam !

Partager cet article
Repost0

commentaires