Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 09:09

AIL


L'ail est chaud et sec de quatrième degré, il rechauffe fortement, et déssèche de grande proportion et très utile à ceux qui ont froid, à ceux dont le tempérament est flégmatique, et celui qui est au point d'être paralytique; il déssèche le sperme, ouvre l'obstruction, décompose les gros flatuosités, digère la nourriture, désaltère, relâche le ventre, et il est diurétique.

Il pique tous les vermines et toutes les tumeurs froides, tout en remplaçant la thériaque.

Si l'on pile et on en fait un pansement contre la morsure  des serpents et contre la piqure des scorpions, on aura l'établissement de l'état en extrayant le venin; il rechauffe le corps et augmente sa chaleur; il arrête les flegmes, décompose l'enflure du ventre, purifie la gorge et garde la santé de la plupart des corps, il est aussi utile contre le mal produit du changement de l'eau, et de la toux chronique.

On le mange cru, cuit ou grillé; il est utile contre le mal à la poitrine produit par le froid; il fait sortir la sangesue de la gorge. Si l'on le pile avec le vinaigre, le sel et le miel, et si l'on met la combinaison sur la dent qui s'est cariée, il l'émiette; et apaise la douleur de la dent douloureuse.

Si l'on pile deux douzièmes de l'once de l'ail, et on le prend avec l'eau du miel, c'est utile à chasser le flegme et les vers; et quand enduit le vitiligo avec le miel, ce sera utile aussi.

Ses inconvénients : nous devons mentionner qu'il cause le mal à la tête et au yeux, il affaiblit la vue et le coït, il altère et irrite la bile jaune et rend l'haleine de la bouche pareille à l'odeur de la charogne.  On élimine son odeur quand on mastique les feuilles des sadthab.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires