Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 17:23

Lecons tirées des "Lecons importantes pour toute la communauté" de cheykh ibn Baz –RahimahouAllah-(Ad-Dourous el mouhimma)

 

LES CONDITIONS DE L’ABLUTION

 

 

Différence en el wudhu et el wadho :

 

Wadho : c’est l’eau qu’on utilise pour faire les ablutions

Wudhu : c’est l’action de se purifier (faire les ablutions)

 

 

10 conditions :

 

1/  Etre musulman.

 

2/  Avoir la raison ou l’esprit sain.

 

3/  Le discernement.

 

4/  L’intention.

              Car l’intention est une conditions dans toutes les adorations mais on ne la prononce pas car le fait de la prononcer est une bida’a (innovation).

 

5/  Le respect de sa prescription.

              C'est-à-dire, ne pas avoir l’intention de l’interrompre jusqu’à ce que le fidèle soit purifié.

 

6/  L’arrêt de l’élément nécessite l’ablution.

Exemple : si une personne fait ses besoins, elle ne peut commencer el wudhu qu'une fois ses besoins terminés.

 

7/  Le nettoyage des parties intimes.

              On ne lave les parties intimes que si on a fait ses besoins.

 

8/  La pureté de l’eau qui doit être permise.

              Il faut que l’eau soit pure, elle devient impure que si elle a été touchée par une impureté et on peut le voir par le changement de sa couleur, de son odeur ou de son goût. A l’origine toute eau est pure jusqu’à preuve du contraire de son impureté. L’eau doit être permise donc si l’eau est volée on ne peut faire nos ablutions avec.

 

9/  L’élimination de tout ce qui empêche le contact de l’eau avec la peau.

 

10/  L’arrivée de l’heure de la prière pour celui qui a des dégagements fréquents.

 

LES OBLIGATIONS DE L’ABLUTION

6 Obligations :

 

  1 Laver le visage avec inspiration et expiration de l’eau (le nez et la bouche en même temps).

 

Pour le nez l’inspiration se fait de la main droite et l’expiration de la gauche. Il est sunna d’utiliser la même eau pour le nez et la bouche.

 

2 Laver les mains jusqu’aux coudes.

 

3 Passer les mains mouillées sur la tête et les oreilles.

 

            Ø On utilise la même eau pour effectuée les 2.

 

4 Laver les pieds jusqu’aux chevilles.

 

5  L’ordre.

 

6 La consécution.

 

            C'est-à-dire, on ne doit pas laisser le temps à une partie de sécher et continuer les ablutions.

 

 

LES FACTEURS ABROGATIFS DE L’ABLUTION

 

Ils sont au nombre de 6 :

 

 

1/ Les sécrétions et dégagements des parties intimes (que ce soit urine, selle, gaz, pertes blanches de la femme, menstrues, lochies, etc).

 

Elmadhi : Sorte d’eau ou de liquide blanc et visqueuse qui sort avec une envie contrairement au mani (sperme)(pour l’homme ou la femme, el mani n’est pas impure mais on doit refaire les grandes ablutions) dans ce cas on lave juste les parties et on refait el wudhu.

 

Elwadi : C’est un liquide blanc et épais qui sort après l’urine, on doit refaire el wudhu tout en lavant ses parties intimes.

 

2/ L’impureté dégagée du corps

 

Si tout ce qui a été cité précédemment sort d’une autre partie du corps que les parties intimes, il faut refaire el wudhu

Si le sang sort d’une autre partie du corps cela n’annule pas el wudhu

 

 

3/ L’absence de l’esprit (par le sommeil ou autre)

 

Il y a 2 formes d’absence d’esprit :

 

1) Le fait de perdre complètement la raison.

2) Celui qui perd la raison temporairement par une cause comme le sommeil ou l’évanouissement...

 

Quand est ce que le sommeil entraîne l’annulation de l’ablution ??

 

Le sommeil annule el wudhu lorsque le sommeil est profond car on peut perdre el wudhu pendant le sommeil.

Par contre, si une personne somnole pendant la prière ou en dehors de la prière mais reste consciente de ce qui lui arrive, là ses ablutions ne sont pas annulées et ceci quelque soit sa position.

(Source Charh zade al mousstakna’de Cheikh Otheymin (rahimahou Allah)

 

4/ Le fait de toucher ses parties intimes directement par la main.

 

Les Savants ont divergés à ce sujet, certains disent que ça annule el wudhu suivant le hadith :

 

« Celui qui touche ses parties intimes qu’il refasse el wudhu »

 

D’autres disent que cela n’annule pas les ablutions suivant le hadith sur celui qui s’est touché ses parties intimes pendant la salat et le Prophète ( ) a dit : « non car c’est une partie de son corps ».

 

D’autres disent si il les touche avec une envie cela annule el wudhu mais si il n’y a pas d’envie cela n’annule pas.

 

L’avis le plus fort est celui de Cheikh El Islam ibn Taymiyya (rahimahou Allah) : « C’est conseillé mais pas obligatoire ».

 

Donc il dit que si il a touché ses parties intimes, il vaut mieux refaire el wudhu mais c’est pas obligatoire c’est une recommandation.

 

5/ Le fait de consommer la viande de chameau

Le Prophète ( ) l’a cité dans un hadith rapporté par Muslim

 

6/ L’apostasie de l’Islam

 

Le koufr (la mécréance) annule toutes les œuvres.

 

La majeure partie des Savants affirment que laver le mort annule pas les ablutions, mais si la main du laveur touche le sexe du mort il doit refaire el wudhu.

Le fait de toucher le corps d’une femme n’annule pas l’ablution que ce soit avec désir ou non à moins que ce soit accompagné de sécrétions.

Dalil (preuve) : Sourate nissa « aw lamastoun annisaaa-a » Verset 43

 

1ère Fa-ida (leçon que l'on tire de cela): Si une personne doute concernant el wudhu, la personne reste sur son dernier souvenir dans ce cas on considère qu’elle a toujours ses ablutions et dans l’autre cas si une personne qui a pour dernier souvenir qu’il n’a pas el wudhu dans ce cas là, il doit le refaire car la certitude était qu’il n’avait pas el wudhu.

 

2ème Fa-ida : Concernant la personne qui perd souvent el wudhu, elle doit attendre l’entrée de l’heure de la salat, il doit asperger ses habits à l’intérieur d’eau et même s’il reperd el wudhu ce n’est pas grave.

 

3ème Fa-ida : Concernant la personne qui a beaucoup de doute, c'est-à-dire trop fréquent, elle ne doit pas en tenir compte.

Partager cet article
Repost0

commentaires