Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 19:34

Une femme de Médine vint se plaindre de son mari auprès de Aïcha radiaAllahu 'anha. Celle-ci lui conseilla d'attendre l'arrivée du Prophète (saw)
Lorsque celui-ci arriva, la femme lui exposa les griefs qu'elle avait contre son mari.
Le Prophète (saw) lui conseilla alors: "Va! Ecoute ton mari et obéis-lui!"
 La femme demanda alors:"quelle récompense en recevrai-je ?"

Le Prophète(saw) lui aurait alors dit:
"Il n'est pas de femmes qui prenne quelque chose de la demeure de son mari pour le remettre à sa place, au compte de laquelle Allah n'inscrive une bonne action, n'en éfface une mauvaise, et qu'il n'en élève d'un degré.

Il n'y a pas de femmes qui soit enceinte de son mari sans qu'elle reçoive la même récompense que celui qui veille la nuit, jeûne le jour et combat dans la voie d'Allah.

Il n'est pas de femmes, en accouchant, qui ne reçoive la récompense d'un affranchissement, et de même lorsqu'elle allaite son enfant.
Lorsqu'elle sèvre son enfant, un ange, dans le Ciel l'appelle et lui dit :'O femme! Tu n'as plus à te préoccuper de tes oeuvres passées.
Recommence un nouveau compte pour ce qui te reste de ta vie.'"

Aïcha radiaAllahu 'anha, présente à l'entretien, dit alors:"les femmes ont reçu beaucoup. Et, vous, les hommes, que vous reste-t-il ?" "Il n'est pas un homme qui ne prenne la main de sa femme pour la cajoler au compte duquel Allah n'inscrive une bonne action.

S'il l'embrasse, ce sont deux bonnes actions.
S'il s'unit à elle, cela vaut mieux que ce monde et tout ce qu'il contient.
Lorsqu'il se lève pour se purifier, l'eau ne passe pas sur un seul poil de sa barbe sans que ne soit inscrite, à son compte, une bonne action, effacée une mauvaise, et qu'il ne soit élevé d'un degré.
Ce qu'il reçoit pour une grande ablution est préférable à ce monde et à tout ce qu'il contient.
Allah vante cet homme auprès des Anges: "Voyez mon Serviteur, qui
s'est lavé dans la nuit froide afin de se purifier de l'impureté
majeure, tout plein den certitude que Je Suis Son Seigneur. Soyez
témoin que Je lui Pardonne"

Hadith raporté par Tirmidhi,
Partager cet article
Repost0

commentaires