Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 17:25
Les conditions de "la Illha Illa Allah"

1) une connaissance de sa signification et de ce qu'elle renferme comme négation et affirmation. Traduction relative et approchée : "Sache donc en vérité, qu'il n'y a point de divinité à part Allah..." s47 v19
2) La certitude qui est une science complète et parfaite de sa signification. C'est le contraire du doute et du soupçon. Traduction relative et approchée : "Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son Messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs biens et leurs personnes dans le chemin d'Allah. Ceux-là sont les véridiques" s49 v15
3) La sincérité qui est le contraire de l'association (chirk). Traduction relative et approchée : "Il ne leur a été ordoné cependant, que d'adorer Allah, lui vouant un culte exclusif..." s98 v5
4) L'amour de cette parole, de ce qu'elle implique et le plaisir de son évocation. Traduction relative et approchée : "Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à lui, en les aimants comme on aime Allah or les croyants sont les plus ardents dans l'amour d'Allah" s2 v165
5) La véracité qui est le contraire du mensonge, et ceci empêche toute hypocrisie. Traduction relative et approchée : "Alif Lam Min Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire : <Nous croyons !> Sans les éprouver ?
certes nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; <ainsi> Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent" s29 v1à3
6) La soumission à ses droits (c'est à dire ce qu'elle entraîne)  qui sont les actes obligatoires accomplis avec sincérité envers Allah et en demandant son agrément.  Traduction  relative et approchée  :  "Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à  Lui, avant que  ne vienne le châtiment et vous ne recevrez alors aucun secours" s39 v54
7) L'acceptation qui est le contraire du rejet. Traduction relative et approchée : "Quand on leur disait : <Point de divinité à part Allah>, ils se gonflaient d'orgueil, et disaient : <Allons-nous abandonner nos divinités pour un poète fou ?>" s37 v35-36
 
Partager cet article
Repost0

commentaires